Sponsoring

Bitcoin prévision : 10 preuves que le Bitcoin & les cryptomonnaies ont de l’avenir, selon Jonathan Nowak

14 Août 2020 - 07:27

L’essor que les cryptomonnaies connaissent confirme la prédiction positive faite au sujet du bitcoin. Apparues en 2009, le bitcoin et les cryptomonnaies ouvrent un champ de possibilités infinies. En s’appuyant sur 10 preuves tangibles, cet article démontre que le bitcoin a encore de l’avenir, selon Jonathan Nowak.

Cet article promotionnel vous est proposé par Jonathan Nowak.

Si vous souhaitez découvrir nos stratégies qui nous permettent de faire fructifier notre argent en automatique, cliquez sur ce lien : https://www.fructify.io/cadeaux. Inscrivez-vous, pour recevoir gratuitement une série de 5 vidéos gratuites.

L’histoire est têtue

L’histoire est têtue. Elle se répète souvent. En faisant recours à l’histoire, il y a une réalité évidente qui saute à l’œil. Chaque fois que l’humanité fait un pas géant, il y a toujours une frange de la population qui émet des réserves au sujet de la découverte faite. Mais par la suite, tout le monde l’adopte.

En 1946, lorsque l’ordinateur fut créé, d’aucuns qualifiaient cette invention de « monstre calculateur pouvant être compris par quelques savants fous ». À l’époque, la majorité des personnes ne comprenait pas véritablement l’utilité de l’ordinateur. Peu de gens mesuraient en effet, toutes les transformations que l’invention de cette machine pouvait engendrer. De nos jours, l’ordinateur fait partie de la vie quotidienne. On l’utilise pour différentes tâches. Il existe même des versions plus améliorées que la première.

En 1970, très peu de personnes réalisaient le potentiel que regorge internet. La crainte de se faire arnaquer ou pirater en achetant sur internet était très grande. Beaucoup se méfiait d’internet. Aujourd’hui, les boutiques en ligne pullulent. Le volume des transactions sur internet ne cesse d’augmenter. Internet a donc révolutionné le monde et offre de multiples possibilités.

Apparues en 2009, les cryptomonnaies suscitent encore de nos jours méfiance et curiosité. Beaucoup ne comprenne pas pour l’instant, l’opportunité que constitue la monnaie numérique. Certains se demandent la véritable utilité de la blockchain. D’autres estiment que c’est très risqué de s’aventurer dans ce domaine. En réalité, les gens se focalisent plus sur les risques et moins sur les opportunités.

Il est donc logique que certaines personnes s’interrogent sans cesse au sujet des cryptomonnaies. Elles sont souvent guidées par des idées préconçues qui la plupart du temps sont fausses. C’est un phénomène normal. Cela prouve s’il le fallait encore, que la valeur du bitcoin pourrait augmenter davantage. On pourrait assister à une hausse du bitcoin dans les mois ou années à venir. En revanche, personne ne peut dire quand cela arrivera exactement. Bien malin qui le dira. Toute invention ayant connu du succès par la suite a toujours fait l’objet de méfiance et de curiosité à ses débuts.

L’électricité permet d’utiliser l’ordinateur. L’ordinateur est indispensable pour naviguer sur internet. Pour accéder à la blockchain, un ordinateur et une connexion internet sont indispensables. Au regard de ce degré de complémentarité, on pourrait penser qu’après internet, la blockchain pourrait être la technologie qui va révolutionner profondément les habitudes.

Les fluctuations antérieures confirment la prédiction au sujet du bitcoin

Avant tout propos, il est important de préciser que les performances antérieures ne présagent pas des performances ultérieures. C’est dire donc, que tout ce qui a été vrai jusqu’à présent, peut ne plus l’être par la suite. Cependant, puisqu’on se sert du passé pour mieux appréhender le futur, il serait judicieux d’analyser le cours passé du bitcoin sur le long terme.

Afin d’apprécier objectivement l’évolution du cours du bitcoin, il ne faut pas considérer une période restreinte. Par conséquent, au lieu d’analyser les fluctuations sur quelques mois, il serait intéressant de prendre en compte l’évolution du bitcoin sur plusieurs années.

Lorsqu’on analyse le tableau ci-dessus, on réalise que depuis 2012, d’année en année, la valeur du bitcoin s’accroît. Cette ascension ne s’est pas faite sans difficulté puisqu’en 2015, le cours a drastiquement chuté. En effet, entre 2014 et 2015, le bitcoin a perdu 2 fois sa valeur.

Cela ne veut nullement dire que chaque année le bitcoin génère irrémédiablement des gains. Cela veut plutôt dire que le bitcoin pourrait être rentable sur le long terme. Lorsqu’une action perd sans cesse de la valeur depuis plusieurs années, il est clair qu’aucun investisseur ne voudra l’acheter. Quant au bitcoin, on réalise qu’au fil des années, il prend progressivement de la valeur. Il est vrai qu’il peut arriver que le bitcoin chute pendant une période relativement longue. Comme ce fut le cas en 2018. Malgré les chocs exogènes dont le bitcoin fait l’objet par moment, il est probable que ce crypto actif continue par prendre de la valeur dans l’avenir.

À toutes fins utiles, il est important de préciser que les montants consignés dans le tableau, correspondent au point le plus bas. C’est-à-dire que chaque année, la valeur du bitcoin explose au-delà des montants indiqués. Cependant, ces montants constituent le prix le plus bas du bitcoin, au cours de chaque année considérée.

Si vous souhaitez découvrir nos stratégies qui nous permettent de faire fructifier notre argent en automatique, cliquez sur ce lien : https://www.fructify.io/cadeaux. Inscrivez-vous, pour recevoir gratuitement une série de 5 vidéos gratuites.

Les cryptomonnaies peuvent-elles être utilisées par la masse ?

Si les cryptomonnaies n’avaient qu’un caractère spéculatif, il serait inopportun d’investir là-dedans. Si ce type d’actif, n’était qu’à la portée d’un groupe d’individus qui le manipulent à leur guise, il n’y aurait pas d’intérêt à investir dans ce secteur.

Les avantages de la blockchain

Il existe à n’en point douter, de nombreux avantages liés à l’utilisation de la blockchain.

L’absence d’intermédiaire

La blockchain constitue à n’en point douter, une révolution majeure qui pourrait influencer le système monétaire actuel. À vrai dire, les transactions financières ne nécessitent plus l’encadrement et l’accompagnement d’une banque. La particularité des monnaies numériques résident dans le fait que grâce à la technologie de la blockchain, les transactions s’effectuent directement de particulier à particulier. Ce qui entraine ipso facto la suppression d’un intermédiaire. Ainsi, aucune personne physique ni morale ne peut noter encore moins stocker les informations relatives aux échanges monétaires. Cependant, lesdites informations sont conservées exclusivement et uniquement au sein de la blockchain. Au regard de ce qui précède, on peut donc affirmer sans ambages que la monnaie numérique s’administre elle-même.

Traçabilité et transparence

Les informations stockées dans la blockchain sont infalsifiables. C’est à dire qu’elles ne peuvent être ni altérées ni manipulées. En un mot, elles ne peuvent être modifiées encore moins effacées. Dès qu’une transaction est effectuée, celle-ci demeure gravée le système ad vitam aeternam. L’avantage immédiat qu’on peut tirer de cela est qu’on peut remonter jusqu’à la source des informations introduites dans le système. Cette traçabilité et cette transparence constituent à plusieurs égards, un atout majeur que pourraient exploiter les structures bancaires et les organismes chargés de les contrôler. En adoptant ce système révolutionnaire, les établissements bancaires pourraient inspirer plus de confiance aux personnes qui se méfient de plus en plus du système bancaire classique.

Lutte contre la fraude

La fraude faut-il le rappeler est une manipulation volontaire de chiffres et ou des lettres. La seule alternative crédible pour enrayer définitivement la fraude consisterait à disposer d’une technologie qui ne permettra pas de falsifier une information préalablement consignée. À ce jour, seule la technologie de la blockchain permet d’enregistrer toutes les informations, ou actions menées dans un fichier sécurisé, consultable à tout moment.

En guise d’exemple, voici comment la technologie de la blockchain peut permettre d’éviter d’être victime de l’arnaque au kilométrage. En effet, il est désormais possible de suivre le parcours d’un véhicule d’occasion qu’on souhaite acheter. L’historique de ce véhicule peut être connu à condition qu’on enregistre au fur et à mesure l’itinéraire parcouru ainsi que le kilométrage effectué au sein des blocks de la chaine. Ainsi au moment de la vente, le nouvel acquéreur est sûr et certain que le kilométrage affiché est effectivement celui du véhicule, étant donné que les informations préalablement enregistrées ne peuvent être ni falsifiées, ni supprimées.

Il est donc logique que progressivement l’humanité explore davantage et adopte finalement la technologie de la blockchain dans les années à venir.

Automatisation des tâches

Cet avantage est très bénéfique pour les entreprises surtout quand il s’agit d’établir des smart contrats (contrats intelligents).

Un smart contrat est un contrat codé, disponible en ligne et qui s’exécute automatiquement dès que les conditions prédéfinies pour son exécution sont réunies.

Par exemple dans un smart contrat une clause peut stipuler que la compagnie X s’engage à rembourser le prix du billet d’avion en automatique via la blockchain si votre vol est annulé ou en retard de plus d’une heure de temps. Cela prouve s’il le fallait encore, la puissance de cette technologie révolutionnaire qu’est la blockchain.

Paiements accessibles

La technologie de la blockchain permet d’effectuer les transactions avec plus de célérité. Grâce aux cryptomonnaies, on n’a plus besoin d’attendre un délai de trois jours comme c’est le cas pour un virement Sépa par exemple. Les transactions peuvent également avoir un caractère international. C’est dire donc qu’en choisissant de se faire payer par la blockchain, cela engendre moins de frais et les transactions sont hyper rapides.

Tokenisation

Lorsque vous choisissez d’acheter une action au sein d’une géante firme et que l’action coûte par exemple 1000 dollars US alors que vous ne disposez que de 100 dollars US, vous pouvez choisir de tokéniser l’action de sorte à acheter une partie de cette action. Ainsi vous pourrez acheter l’action de la firme en fonction de votre surface financière. Quelle aubaine !

Eu égard à tous les avantages liés à cette technologie révolutionnaire, il apparaît clairement que la blockchain en général et les cryptomonnaies en particulier, peuvent être utilisées par la masse. On pourrait même dire que la masse a un grand intérêt à s’intéresser et à utiliser la blockchain.

Que pensent les grandes entreprises du bitcoin et des cryptomonnaies ?

Dans le monde du digital, les entreprises d’Amérique du Nord sont souvent pionnières en matière de technologie. Cependant, il existe des entreprises françaises qui refusent de se faire damer le pion. C’est le cas par exemple de la grande chaine de distribution Carrefour.

Si de nos jours de grandes firmes décident d’utiliser quotidiennement la technologie de la blockchain, il serait intéressant que dès maintenant, en tant qu’individus, nous nous y intéressions.

La blockchain alimentaire : une innovation qui confirme la prédiction au sujet du bitcoin

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission numérique d’informations sécurisées et infalsifiables. Elle constitue une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs (producteurs, transformateurs et distributeurs) depuis sa création. Appliquée au secteur alimentaire, la blockchain permet de stocker les informations relatives au produit : sa provenance, son lieu d’élevage ou son mode de production. Elle garantit aux consommateurs une transparence complète sur le circuit suivi par les produits.

En 2019, Carrefour a intégré progressivement la technologie blockchain aux Filières Qualité Carrefour suivantes :

– Poulet d’Auvergne,
– Tomate Cauralina,
– Oeufs fermiers de Loué,
– Fromage rocamadour AOC,
– Lait frais Gillot,
– Saumon de Norvège et poularde de Noël.

La chaine de distribution Carrefour envisage élargir la technologie de la blockchain à tous les produits de la gamme Filières Qualité Carrefour au plus tard 2022.

Ces entreprises de grandes tailles ont manifesté le désir d’accompagner Facebook dans son projet de création d’une cryptomonnaie. En effet, Facebook a annoncé pour 2020 ou plus tard, la sortie de la Libra, sa cryptomonnaie.

 La prolifération des solutions de paiement mobile

Actuellement, Facebook s’active pour sortir sa solution de paiement mobile. Google dispose déjà de la sienne, tout comme Apple.

Le constat est sans équivoque, les grandes entreprises qui opèrent dans le digital, proposent de plus en plus des solutions de paiements en ligne. Ce type de paiement, s’appuie sur la technologie de la blockchain. Dans ces conditions, et vus les avantages de la monnaie numérique, on pourrait penser qu’un jour ces entreprises basculeront vers les cryptomonnaies, à l’instar de Facebook qui travaille actuellement pour la sortie prochaine de sa cryptomonnaie « Libra ».

Au-delà des solutions de paiements mobiles développées par les grandes firmes, il y a d’autres raisons qui devraient nous pousser à croire à la prédiction au sujet du bitcoin.

L’entreprise BAKKT par exemple, une plateforme de négociation de contrat de bitcoin physique a réussi à lever récemment un montant de 300.000.000 dollars US pour son projet. Ce qui porte sa cagnotte à plus de 480.000.000 de dollars US. Pour mener à bien cette activité, elle s’est fait aider par de grandes multinationales. On peut citer entre autres :

– Microsoft
– Inter Continental Exchange (ICE)

Il apparaît clairement que plusieurs grandes firmes consacrent des budgets colossaux à la blockchain et aux cryptomonnaies. Le but d’une entreprise étant de réaliser des profits, si ces grosses structures investissent autant dans ce secteur, c’est dire que la blockchain en général et les cryptomonnaies en particulier ont un avenir certain. Cela confirme, s’il le fallait encore, la prédiction au sujet du bitcoin. On ne saurait finir cette partie consacrée à ce que pensent les grandes entreprises du bitcoin et des cryptomonnaies sans parler de Paypal.

En effet, Paypal a noué un partenariat avec coinbase, une des plus grandes entreprises américaines de cryptomonnaies, très connue également en France. Ainsi, à partir de Novembre 2020, coinbase permettra à ses clients de lier leurs comptes Paypal. Les clients pourront donc, soit retirer leur argent par Paypal ou vendre leurs cryptomonnaies avec leurs comptes Paypal. C’est dire donc que Paypal manifeste un grand intérêt pour la blockchain et les cryptomonnaies.

Embauche croissante dans le domaine de la blockchain

Lorsqu’on consulte le site d’embauche indeed, on constate avec émerveillement que le nombre d’offres d’emplois dans le secteur de la blockchain est en nette progression. Depuis 2015, plusieurs entreprises cherchent constamment des personnes ayant des compétences dans le secteur de la blockchain.

À l’instar d’indeed, glassdoor est également un site de recherche d’emploi. Quand on tape Paypal dans la barre de recherche, on constate que régulièrement Paypal recrute des ingénieurs dans le domaine de la blockchain. Cela témoigne à plus d’un titre que Paypal manifeste un grand intérêt pour la blockchain et les cryptomonnaies. Cela en dit long au sujet de la prédiction concernant l’avenir du bitcoin.

L’Europe est favorable au bitcoin

En considérant l’évolution de l’actualité en ce qui concerne les cryptomonnaies, on est tenté de dire que l’Europe souhaite que ce secteur fleurisse. Par ailleurs, elle propose qu’on instaure un mécanisme de régulation souple. C’est un fait normal, dans la mesure où tout marché doit être régulé.

En 2020, il y aura l’adoption d’un cadre légal qui va régir les cryptomonnaies. Ce secteur sera davantage encadré en 2021 par l’adoption de nouvelles dispositions.

En règlementant le secteur, cela responsabilisera davantage les acteurs qui interviennent sur le marché des cryptomonnaies. De même, les débutants comprendront le risque lié à l’investissement en cryptomonnaies.

Propos du représentant de la Commission Européenne. Il s’exprimait en ces termes : « Selon la commission européenne blockchain et cryptos actifs sont une opportunité pour la finance digitale en Europe. Pour favoriser le développement de l’innovation, la régulation doit être complétée et adaptée en fonction du niveau de risque. » Cela prouve que les instances européennes sont conscientes de l’opportunité que constituent cryptomonnaies.

C’est sans nul doute pour cette raison que le représentant de la commission européenne renchérit en ces termes : « Nous proposerons un projet pilote pour donner une certaine souplesse règlementaire à l’expérimentation mais bien encadrée et sous étroite surveillance.». Cela confirme que l’Europe est favorable. Elle souhaite qu’un mécanisme de régulation soit instauré.

La banque centrale de France anticipe

Vu l’engouement des grandes entreprises telles que : Google, Amazon, Facebook etc. pour les cryptomonnaies, la Banque de France a décidé elle aussi d’initier un projet relatif à la monnaie digitale.

C’est ainsi que dans un bilan d’étape dressé le 20 Mai 2020, la Banque de France notifie l’avancement de la démarche d’expérimentations de monnaie digitale de banque centrale lancée par elle.

C’est dire qu’un cadre légal est entrain d’être mis en place, pour encadrer l’avènement probable du crypto euro. Tout ceci milite en faveur de la prédiction au sujet de bitcoin.

Des personnes connues soutiennent les cryptomonnaies

Plusieurs personnalités publiques et leaders d’opinion manifestent publiquement un grand intérêt aux cryptomonnaies.

Gregory R. a relayé sur capital.fr certains propos de l’ancien Maire de Paris. Selon Bruno LEMAIRE, le bitcoin n’est que le précurseur d’une révolution. Cette révolution dont parlait le Ministre est celle de la blockchain. En effet, la blockchain va offrir des opportunités inédites aux Start up françaises. Comme le souligne Bruno LEMAIRE, la blockchain permet de créer un réseau de confiance sans intermédiaire, d’offrir une traçabilité accrue des transactions et globalement de faire gagner l’économie en efficacité.

L’ancienne Directrice Générale du Fonds Monétaire International, comprends l’opportunité que constituent les cryptomonnaies. C’est à n’en point douter pour cette raison qu’elle manifeste publiquement son soutien à la monnaie numérique.

Si vous souhaitez découvrir nos stratégies qui nous permettent de faire fructifier notre argent en automatique, cliquez sur ce lien : https://www.fructify.io/cadeaux. Inscrivez-vous, pour recevoir gratuitement une série de 5 vidéos gratuites.

De grands investisseurs soutiennent les cryptomonnaies

Plusieurs structures dont des Fonds d’investissements soutiennent les cryptomonnaies. C’est le cas par exemple de Hedge Fund.

image5

Ce Fonds d’investissement pèse plusieurs dizaines de milliards de dollars américains. Un article nous informe que Hedge Fund convoite le marché du bitcoin et souhaite y investir 75 milliards de dollars US. Certains Fonds d’investissements cumulent déjà des bitcoins.

En mars 2020, le Hedge Fund par le biais de la société « Renaissance and technology » a déposé auprès de la Security and Exchange Commission (SEC) des États-Unis d’Amérique un dossier pour lui notifier qu’elle envisage se lancer sur le marché du bitcoin

Selon une étude menée sur 774 investisseurs institutionnels des États-Unis et de la France, l’intérêt pour les cryptomonnaies croît de plus en plus au sein de cette catégorie. 80% d’entre eux estiment que ce type d’actif est très attrayant.

Le cash disparaîtra, ce qui confirme la prédiction au sujet du bitcoin

Selon Émile LACOURRÈGE, Directeur général chargé des services à l’économie du réseau et de la fabrication des billets, la Banque de France anticipe et prévoit la disparition de l’espèce sonnante et trébuchante d’ici 20 ans. Dès que le cash disparaîtra entièrement quel moyen d’échange serait à la mode ? Cette question mérite d’être posée et devrait nous interpeller tous.

Le marché des cryptomonnaies est encore embryonnaire

Le marché des cryptomonnaies a encore de longs et beaux jours. C’est d’ailleurs, ce qui confirme la prédiction faite au sujet du bitcoin. Le marché boursier totalise déjà plusieurs dizaines d’années d’existence comparativement au bitcoin qui n’a vu le jour qu’en 2009.

Selon un article, le marché des cryptomonnaies est jeune et tout petit. La somme des capitalisations boursières de toutes les cryptomonnaies tournent autour de 300 milliards de dollars US à ce jour. En 2018, il y a eu un pic et le montant est allé jusqu’à 800 milliards de dollars US. Ces montants sont minimes comparativement au montant brassé sur le marché financier. Ceci vient prouver une fois encore la prédiction au sujet du bitcoin.

Pour profiter de l’opportunité qu’offrent les cryptomonnaies et pour investir en toute sécurité, la solution c’est fructify.io. Cette plateforme garantit une confiance totale, une sécurité maximale et de potentiels gains. Fructify.io vous offre la possibilité de choisir un des trois portefeuilles disponibles :

– Portefeuille équilibré (moins de risques et gains potentiellement faibles)
– Portefeuille dynamique (plus de risques et gains potentiellement plus intéressants)
– Portefeuille agressif (risques accrus et gains potentiellement importants)

Les traders de fructify.io sont issus d’un processus hautement sélectif. Ils totalisent plusieurs années d’expériences.

Le bitcoin ainsi que les cryptomonnaies ont probablement de l’avenir. Car le marché est encore embryonnaire. Pour savoir comment dénicher une cryptomonnaie prometteuse, cliquez ici.

Les cryptomonnaies et leurs services dérivés restent des placements risqués. Vous devez vous renseigner avant de placer votre argent et ne pas mettre plus que ce que vous êtes prêt à perdre. Le site Cryptoactu n’est en aucun cas une structure de conseils financiers. Cet article n’engage que son auteur.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche