L’activité de l’univers crypto enregistre une forte baisse

 L’activité de l’univers crypto enregistre une forte baisse

L’activité autour des cryptomonnaies enregistre de fortes baisses pour le mois de juin de cette année. Et cela touche plusieurs secteurs distincts dans le domaine, comme l’activité sur les plateformes d’échange ou le volume des contrats à terme sur le Bitcoin (BTC). Une réalité pointée dans un récent rapport qui vient d’être rendu public.

Est-ce une conséquence de l’évolution à plat du Bitcoin actuellement ? Ou les suites d’un halving qui ne tient pas ses promesses en cette période de crise économique qui chamboule tous les pronostiques ? Quoi qu’il en soit les chiffres ne sont pas bons pour l’univers des cryptomonnaies. Cela si l’on ne regarde pas du côté de la récente bulle de la DeFi qui enregistre des records actuellement.

Ces données ont été compilées dans un récent rapport du site CryptoCompare. Et il en ressort qu’une seule offre sort très clairement son épingle du jeu actuellement. Il s’agit des contrats d’option CME qui enregistrent une hausse de 41% entre mai et juin, soit une totalité de 8444 contrats réalisés sur cette période. Un nouvel ATH dans le domaine

Les chiffres de l'univers crypto sont mauvais

Mais le reste des offres en relation à l’univers crypto enregistrent des chiffres bien moins bons. Tout comme l’activité enregistrée sur les plateformes d’échange pour cette même période.

Une activité en baisse

Le premier chiffre annoncé est la baisse d’intérêt pour les CME à terme. Ces derniers enregistrent effectivement une baisse du nombre de contrats effectifs de 23% sur un mois. Soit un nombre total de 128 258 pour le mois de juin. Cela certainement du à un regain d’intérêt pour le Bitcoin lors de son récent halving au mois de mai dont les conséquences se font encore attendre

Mais une autre donnée est aussi à prendre en compte. Il s’agit de la baisse drastique de l’activité sur les plateformes d’échange à l’heure actuelle. En effet, le volume spot total a enregistré une baisse de 49% pour le mois de juin qui le place actuellement à un niveau équivalent à la moitié de celui des mois précédents. Une réalité à associer directement avec la fuite des investisseurs de ces plateformes entamée en mai. 

Le rapport indique également que la majorité de ces échanges ont eu lieu sur des plateformes considérées comme de second niveau, soit de moindre importance et non réglementées. Cela impliquant une plus forte baisse du volume des exchanges d’importance, en comparaison. 

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont pas des conseils financiers.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,157