Adoption crypto : les femmes en locomotive au Q4 2022

A la faveur de son enquête trimestrielle, « Retail Investor Beat », la plateforme d’investissement multi-actifs eToro affirme que le nombre total  d’investisseurs mondiaux possédant de la crypto a progressé en 2022, passant de 36 à 39 %. Une adoption positive portée notamment par les classes d’âge supérieures à 35 ans et les femmes.

22 janvier 2023 - 12:45

Temps de lecture : 2 minutes

On retrouve systématiquement ces deux profils de détenteurs dans les rapports qui, au fil des ans, tentent de rendre compte de l’expansion de Bitcoin et compagnie dans la population mondiale. Logique, me direz-vous, si l’adoption des cryptos progresse, c’est qu’elle commence à gagner en popularité auprès de ceux, celles qui s’en tenaient éloignés pour des raisons que nous avons tenté d’expliquer ailleurs.

Plus encore, on ne peut parier sur l’avenir de Bitcoin qu’à la condition que tout le monde s’en empare. Et particulièrement les femmes, qui en étant encore celles qui prennent le plus souvent en charge le quotidien, imposent les pratiques dans l’usage commun.

Une réalité qui n’aura pas échappé à un Tim Draper, investisseur milliardaire et invétéré optimiste sur l’avenir du Bitcoin. En effet, il projette qu’en assumant, selon ses sources, 80% des dépenses journalières, elles seront à l’origine d’un puissant mouvement d’ampleur sur le king des cryptos, en admettant bien sûr que le paiement en BTC se généralise.

Les femmes acheteuses de cryptos au pire du bear

En dépit d’un marché baissier qui aura secoué les investisseurs déjà engagés, l’adoption des cryptos  aurait progressé pendant ce long tunnel noir de 2022. Et singulièrement au dernier trimestre, pourtant marqué par la chute spectaculaire d’un géant du secteur. Le « mérite » en reviendrait en bonne partie aux femmes qui, et sans rapport avec cette fameuse intuition qu’on leur attribue encore parfois – les points bas (provisoires ?) du marché ayant été atteints au plus sombre de novembre… – ont bravement décidé d’en garnir plus généreusement leurs portefeuilles ou plus audacieusement encore, de s’y lancer à ce moment là.

Ainsi, selon les résultats de l’enquête de la plateforme eToro, réalisée auprès de 10 000 investisseurs particuliers issus de 13 pays différents, les femmes qui, selon l’échantillon, ne représentaient que 29% des investisseurs en cryptomonnaies au 3ème trimestre, sont passées sans coup férir à 34 % au cours des 3 derniers mois de l’année. Soit un saut de biche de 5%, quand les hommes se sont contentés de donner une pichenette de 1% à leur impulsion d’achat dans cette classe d’actifs.

Plateformes d'échanges

L'exchange Okcoin veut attirer plus de femmes sur le marché des cryptos

Nathalie E. - 03 Dec 2021 - 12:57

L’exchange Okcoin a décidé de s’engager plus avant pour rendre [...]

Lire la suite >>

Un indice parmi d’autres d’un intérêt grandissant des femmes pour les cryptos

Pas de quoi casser 3 pattes à un canard, diront ceux qui, allez savoir pourquoi, ont toujours l’humeur chafouine face à un sujet qui associe femmes et crypto, arguant d’une neutralité de la technologie pour préserver leur pré carré.

Certes, d’autant que, lorsqu’on regarde la courbe annuelle produite par le rapport, il y a une équivalence parfaite au niveau de la progression des unes et des autres : + 10% dans les deux cas.

De fait, les hommes détiennent toujours un train d’avance, bénéficiant encore de la prime aux premiers arrivants.  Mais cet élan à parité est tout de même l’indice d’un changement en train de s’opérer du côté de la détention crypto et, n’en déplaise aux bougons ou aux énervés, il va falloir faire avec.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche