Piratage

Affaire Thodex – L’exchange turc aurait envoyé plus de 125 M$ en BTC sur Kraken

01 Mai 2021 - 11:37

Tous les pays ne sont pas égaux face aux cryptomonnaies. Une spécificité géographique qui s’articule autour des banques centrales et des monnaies locales. Et qui la plupart du temps se résume plus à une fragile tolérance qu’à une acceptation effective. Un fait qui ne rencontre pas la même évolution dans les pays aux économies bancales et aux monnaies peu fiables. Nations où la population a une forte tendance à se tourner vers le Bitcoin. Scénario à l’origine du fiasco turc actuel avec en son centre la plateforme Thodex et son fondateur toujours en fuite. 

La Turquie est actuellement en proie à de nombreux problèmes en relation au cryotomonnaies. Cela tout particulièrement depuis la récente nomination d’un nouveau gouverneur à la tête de sa banque centrale. Celui-ci précipité à la place de son prédécesseur limogé par le président Erdogan fin mars. Un départ surprenant qui avait précipité la chute de la monnaie nationale déjà fragile de plus de 14%. Et la mise en place d’une politique anti-cryptomonnaies très agressive pour tenter de contrer la fuite des capitaux vers ces options numériques.

Une réalité au sein de laquelle est intervenue la fermeture de la plateforme Thodex en date du 21 avril. Une procédure étrange qui a débuté par ce qui ressemblait à la mise en place d’une maintenance. Mais qui s’est soldée au final par la fuite à l’étranger de son fondateur. Et l’impossibilité définitive pour les utilisateurs de pouvoir accéder à leurs fonds. Un exit scam en bonne et due forme dont de défend le principal accusé. Ce dernier expliquant à qui veut bien l’entendre qu’il est la victime de cette affaire. Pourtant de récentes données semblent indiquer le contraire.

125 M$ déplacés sur Kraken

Les faits ne datent pas d’hier et laissent clairement planer le doute d’une préméditation dans cette affaire. Cela suite à la publication d’un rapport sur ce qui est présenté comme une véritable « opération d’encaissement de fonds. » Le tout porté au grand jour pas la structure d’analyse de la blockchain du nom de WhiteStream.

Une société israélienne qui a pour habitude de travailler en collaboration avec le Ministère de la Défense sur des dossiers qualifiés de sensibles. Et qui révèle ici une procédure de déplacement de Bitcoin mise en place par la plateforme Thodex depuis août 2020. Et qui aurait permis le transfert de quelques 5000 BTC de ses utilisateurs vers la plateforme américaine Kraken.

« De août 2020 à février 2021, environ 5000 BTC (125 M$) ont été envoyés de la plateforme turque Thodex vers Kraken. Cela dans ce qui semble être une « opération d’encaissement de fonds. » – WhiteStream

Thodex exit scam Turquie

Un déplacement régulier et programmé qui est estimé à plus de 125 millions de dollars à un cours moyen de 25 000$ sur cette période. Mais qui représente plus du double au cours actuel du Bitcoin. Ce qui est tout de même beaucoup moins que les 2 milliards de dollars annoncés par l’un des avocats en charge de l’affaire au moment de la fermeture de la plateforme. Et qui se rapproche plus de l’estimation des enquêteurs du Ministère de l’Intérieur turc qui parlait à l’époque de 108 millions de dollars.

Mais dans tous les cas, cette découverte laisse penser que tout cela était programmé bien avant les récents problèmes de régulation rencontrés par les acteurs de la cryptosphère turque. Un élément à charge pour le fondateur de Thodex qui reste toujours introuvable.

Un scénario légal « peu probable »

Selon le responsable de la structure d’analyse WhiteStream, la seule explication légale possible resterait tout de même « très étrange. » Car cela impliquerait que la plateforme Thodex ait « exploité toute son activité financière via Kraken. » Un scénario qui semble aussi complexe que peu probable. Et auquel la plateforme Kraken n’a pas souhaité apporter de précisions à l’heure actuelle. Mais est-elle seulement en mesure de le faire ?

SCAM ALERT – 24 millions de dollars volés depuis début 2020

Quoi qu’il en soit la justice turque a déjà procédé à de plus d’une soixantaine d’arrestations dans cette affaire. Ce qui a pour le moment entraîné l’incarcération de 6 personnes dont certains membres de la famille du fondateur de Thodex. Celui-ci reste affirmant que tout cela n’est que la conséquence d’une cyber-attaque. Et qu’il finira par restituer l’intégralité des fonds aux utilisateurs concernés par cette affaire. Ce qui semble bien peu probable dans l’état actuel des choses…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche