Bitcoin

Bitcoin – Amazon pourrait accepter les paiements en BTC d’ici la fin de l’année

26 Juil 2021 - 10:29

Il y a des infos qui nécessitent d’être traitées du fait de leur caractère exceptionnel. Mais qui doivent dans le même temps être manipulées avec la plus grande précaution. Surtout lorsqu’elles représentent bien plus une rumeur excitante qu’une actualité fondée sur des bases solides. Mais dès qu’il est question d’un milliardaire en relation au Bitcoin, toutes les sécurités semblent inévitablement vouées à disparaître. Et certains y voient même la principale raison de la hausse inexpliquée du Bitcoin sur les dernières 24h. Elon Musk aurait-il trouvé un remplaçant pour la période estivale ? Bienvenue dans l’univers de la démesure…

Tout le monde cherche à savoir pour quelle raison le prix du Bitcoin s’est ainsi envolé durant la nuit. Et les questionnements philosophiques du type « la poule ou l’œuf » refont une nouvelle fois surface. Cela afin de savoir si c’est l’actualité qui fait le prix, ou le prix qui exige une actualité pour être expliqué. Et comme aucune réponse évidente n’existe, chacun finit par trouver celle qui lui semble être la plus probable. Ce qui ne revient pas pour autant à dire que cela devient forcément la bonne…

Surtout que suite aux multiples traumatismes laissés par Elon Musk dans le domaine du Bitcoin, la présence d’un milliardaire est plutôt source d’excitation. Et c’est bien ce qui alimente une nouvelle fois le marché du BTC en ce début de semaine. Mais cette fois avec un Jeff Bezos en maître de cérémonie. Et une multinationale Amazon qui sert de décors à ce qui pourrait être éventuellement selon certaines rumeurs à confirmer, l’actualité probablement explosive de cet été plutôt morose. Enfin, jusque là…

Amazon pourrait accepter les paiements en Bitcoin

Car cette actualité qui secoue depuis quelques heures l’univers des cryptomonnaies provient en fin de compte d’une source anonyme. Une « personne de l’intérieur » qui aurait susurré des informations sulfureuses dans le creux de l’oreille du journal économique londonien City AM. Et qui en résumé affirment que le géant du e-commerce Amazon serait en train de se poser la question des cryptomonnaies. Cela pour en faire un moyen de paiement sur sa plateforme mondiale de vente en ligne. Et il semble que « la directive vient d’en haut ». Alleluia !

« Il ne s’agit pas seulement de mettre en place des solutions de paiement par cryptomonnaies à un moment donné dans le futur. Il s’agit d’une partie intégrante, bien définie et généralisée du futur mécanisme de fonctionnement d’Amazon. »

Et au centre de ces déclarations, le nom du Bitcoin n’a pas manqué de faire une apparition remarquée. Car il semble qu’il ne représente rien de moins que le point de départ de cette initiative. Un » projet qui n’est pas loin d’être prêt à rouler » et qui pourrait donc débuter par une prise en charge du BTC. Le genre d’annonce que la société PayPal a rendue effective à la fin de l’année dernière. Et dont le succès ne cesse de se confirmer depuis. Et une actualité que certains placent comme le point de départ des choses sérieuses pour ce qui a été ensuite le bull run du BTC vers les 60 000$. La poule ou l’œuf ?

Un lancement possible avant la fin de l’année

Une information qui demande donc à être confirmée. Mais qui pourrait bien figurer parmi celles qui jalonneront l’adoption historique et toujours en cours du Bitcoin et des cryptomonnaies. Surtout si l’on considère que cela pourrait intervenir « avant la fin de cette année ». Car la mise en place de ce service « ne prendra pas longtemps puisque les plans sont déjà là et ils (Amazon) y travaillent depuis 2019 ». Cela visiblement dans le plus grand secret…

Paypal va-t-il transformer le Bitcoin en une véritable monnaie ?

Et d’autres cryptomonnaies pourraient vraisemblablement suivre. Comme par exemple – et toujours selon cette source anonyme – Ethereum (ETH), le ADA du projet Cardano et le Bitcoin Cash (BCH). Mais cet exercice pourrait n’être que les prémices de quelque chose de plus gros encore. Cela avec la mise en place d’une cryptomonnaie native de la plateforme Amazon, dont le déploiement pourrait intervenir d’ici à 2022. Cela dans un objectif de tokenisation qui ferait des cryptomonnaies « un moyen de paiement de biens ».

Une déclaration qui soulève immédiatement et inévitablement des questions de régulation. Et qui voit ressurgir ce mur réglementaire sur lequel des structures comme la messagerie Telegram et son jeton GRAM mort-né se sont déjà cassées les dents. Et il n’est pas certain que les milliards de Jeff Bezos suffisent à calmer cette allergie des gendarmes financiers de notre monde face à ce genre d’hérésies que représentent les monnaies numériques de ces géants du web (GAFAM). Il suffit de poser la question à Facebook au sujet de son LIBRA devenu DIEM et toujours bien ficelé dans les cartons de ses développeurs.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche