Trading

Analyse Bitcoin et Ethereum – Cours BTC et ETH lundi 24 octobre 2022

24 Oct 2022 - 15:00

Alors que cette semaine sera marquée par la publication du PCE (Indice des prix à la consommation des ménages) et des résultats des GAFAM, la capitalisation boursière des cryptomonnaies reste étonnement plate. Cela malgré la persistance des incertitudes actuelles sur les marchés financiers. Car apparemment, bon nombre d’investisseurs s’accrochent à trouver des prétextes au sujet d’un pivot de la FED.

La véritable question est de savoir si la banque centrale américaine va se laisser séduire par les sirènes d’un ralentissement de son resserrement monétaire. Ou bien si elle maintient le cap en confirmant les propos lors du symposium de Jackson Hole. Dans les faits, tout dépendra de l’évolution des principales statistiques économiques. Mais au moment où l’on parle, force est de constater qu’elle ne va pas dans le sens que souhaiterait la FED.

Dans ce contexte de marché, où le doute règne encore plus, le Bitcoin et l’Ethereum ne s’en sortent pas trop mal depuis quelques semaines. Sans pour autant que leurs marchés baissiers ne soient pas remis en cause. D’où la prudence de ne pas prendre pour argent comptant le soi-disant calme ambiant sur les deux premières monnaies numériques.

Au cours d’une semaine qui risque d’être animée sur la planète finance, voyons ce que nous préparent les dernières analyses techniques concernant les prix du BTC et de l’ETH.

Bitcoin en unités hebdomadaires – Le franchissement des prix au-delà de la ligne descendante manque de conviction

Le Bitcoin continue de jouer au jeu du chat et de la souris autour du support des 20 000$. À tel point que bon nombre d’investisseurs se frustrent semaine après semaine. Mais d’un autre côté, nous n’allons pas faire la fine bouche compte tenu des pertes déjà occasionnées depuis le début de l’année. D’ailleurs, les prix se situent légèrement au-dessus de la ligne descendante du bearrun actuel.

Analyse du cours du Bitcoin hebdomadaire - 24 octobre 2022

Malgré un MACD qui progresse lentement, ce signal technique favorable manque de conviction. D’autant plus que la phase 4 de Weinstein ne souffre d’aucune contestation. Et pour preuve, la moyenne mobile à 30 semaines se retrouve à présent sous la résistance des 26 000$. Sa dynamique baissière, si elle demeure encore solide, pourrait faire office de vent contraire dans la perspective d’une neutralité du marché baissier du BTC depuis son dernier ATH en novembre 2021.

Le problème pour arriver à un scénario qui apaiserait les acheteurs potentiels est que cela nécessiterait de revenir sur des niveaux auxquels le Bitcoin a rompu au cours de l’année. En ce sens, un throwback sur les 20 000$ serait un bon point de départ. À la condition que les prix domptent les 26 000$, puis valident dans le même temps un potentiel double bottom afin de revenir au contact de la résistance des 30 000$.

Dans le cas contraire, la menace sous les 20 000$ ne constituerait évidemment pas une bonne nouvelle. Avec l’enjeu d’une troisième vague de correction qui solderait un millésime 2022 catastrophique en direction du support des 12 000$.

Ethereum en unités hebdomadaires – Des prix qui ne lâchent pas l’ATH de 2018

L’Ethereum flotte toujours autour de l’ATH de 2018, non loin de la résistance des 1400$ depuis la mi-septembre. À cet instant, les prix restent encore éloignés de la ligne descendante en dépit d’un MACD, qui fort heureusement, a évité de justesse un croisement baissier. La dure digestion d’après The Merge semblerait se terminer. Néanmoins, tout comme le Bitcoin, cela manque de conviction pour relancer un nouveau rebond.

Analyse du cours de l'Ethereum hebdomadaire - 24 octobre 2022

D’une part, la phase 4 de Weinstein reste encore au premier plan que cela déplaise ou non. Bien que les prix de l’ETH se sont stabilisés récemment, la pente descendante de la MM30 weekly ne montre pas de signes d’affaissement. Et d’autre part, les indicateurs techniques n’avancent pas rapidement en direction de leurs lignes de flottaison respectives. Ce qui témoignerait d’une fébrilité acheteuse au fur et mesure que les semaines se défilent depuis la mi-septembre.

Dans l’hypothèse d’un retour au-dessus des 1400$, l’Ethereum aurait une troisième chance de briser la résistance des 1700$. Et si ça devait se concrétiser, nous pourrions nous offrir le luxe de franchir la ligne descendante et rallier la résistance des 2300$, un niveau qui représentait l’ancien bas du range ou canal horizontal formé entre fin janvier et mai dernier.

À l’opposé, l’Ethereum risquerait de prendre la porte en direction de ses plus bas de l’année, proches du support des 1000$. Avec la peur que nous participions à une nouvelle vague de correction qui pourrait s’avérer préjudiciable pour l’écosystème des altcoins. Par conséquent, les vendeurs cibleraient le support des 700$, si le mouvement de baisse resterait politiquement correct dans le jargon de l’analyse technique.

BTC et ETH – Les situations actuelles pourraient encore se prolonger

Si les nouvelles macroéconomiques et microéconomiques de la semaine ou des événements imprévus dans un sens ou dans l’autre, ne parviennent pas à animer la planète finance, le statu quo du Bitcoin et de l’Ethereum pourrait éventuellement se prolonger plus longtemps que prévu. Au point que les investisseurs tangueraient entre l’attentisme et l’angoisse.

Non seulement, les catalyseurs positifs que nous avons à notre disposition, ne seraient que des prétextes peu tangibles à un rebond durable sur les classes d’actifs risquées. D’autant qu’ils sont considérés comme des rumeurs pouvant initier des mouvements de prix malsains à la hausse. Mais pire encore, nous n’imaginerions pas que la FED changerait sa veste sur son resserrement monétaire du jour au lendemain.

Une récession aux États-Unis moyennant une inflation au-dessus de la moyenne des deux dernières décennies, ne devrait pas être exclue à moyen terme. Même si le consensus veut nous vendre un soft landing (atterrissage en douceur de la croissance économique), ce potentiel scénario entacherait la crédibilité de la banque centrale américaine dans sa lutte contre l’inflation.

Auquel cas, il faudrait s’attendre à une tempête tumultueuse sur l’ensemble des classes d’actifs risquées. Et dans un contexte de marché qui partirait en vrille, le Bitcoin et l’Ethereum très dépendants de la liquidité, risqueraient d’accentuer leurs marchés baissiers en direction des niveaux susceptibles d’éradiquer une grande partie de leur dernier bullrun.

N’y a-t-il pas meilleur moment que ces périodes de reprise pour être exposé au marché des cryptomonnaies ? Automatisez vos prises de position sans plus tarder en rejoignant CryptoTrader™ , un gestionnaire de crypto-actifs algorithmique entièrement sécurisé !


Négocier des cryptomonnaies comporte un niveau de risque élevé, et peut ne pas convenir à tous. Il est recommandé de pleinement s’informer des risques associés, et de n’investir que des sommes que vous pouvez vous permettre de perdre.

Les contenus proposés sur le site CryptoActu.com sont uniquement à vocation pédagogique et informative. Ils ne constituent en aucune façon des recommandations et ne peuvent être assimilés à une incitation pour négocier des instruments financiers.

CryptoActu.com ne garantit ni les résultats, ni les performances des instruments financiers présentés. Par conséquent, nous déclinons toute responsabilité dans l’utilisation qui peut être faite de ces informations et des conséquences qui peuvent en découler.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche