Analyse LINK – Jusqu’où peut-il (encore) monter ?

 Analyse LINK – Jusqu’où peut-il (encore) monter ?

Le LINK de Chainlink enregistre actuellement une nouvelle hausse record de plus de 30% sur les derniers jours. Un mouvement qui confirme une nouvelle fois sa force et son indépendance vis-à-vis du Bitcoin (BTC). Mais cette ascension sans limites de son cours peut-elle se poursuivre ?

Le décollage a eu lieu lundi et a propulsé le LINK vers un nouvel ATH qui vient pulvériser le précédent qui ne date pourtant que de quelques semaines. Son cours s’est arrêté à 6,50$ et reste positionné sur cette ligne actuellement. Et les pronostiques s’enchaînent pour savoir si cela va se poursuivre ou non. Car le LINK a son fan-club du all-in et des annonces de son cours à plus de 200$ d’ici un an. Les pronostiques à la baisse semblent en tout cas écartés pour le moment. 

Une hausse qui na rien d’exceptionnelle

Cependant, cette hausse n’a rien d’exceptionnel au regard de la courbe de croissance du LINK enclenchée depuis son lancement. C’est en tout cas ce que pointe l’analyste Cole Garner sur Twitter, graphique à l’appui. 

Nouvel ATH pour le LINK

On peut y voir ce canal haussier sur lequel le cours de LINK vient rebondir à chaque fois presque parfaitement.  Il pointe actuellement dans la zone des  67 000 sats. Selon cette logique il devrait donc se diriger vers les 75 000 satoshis contre le BTC. Résistance sur laquelle il devrait rebondir pour ensuite revenir se placer sur le support qui serait alors dans la zone située entre 5000 et 6000 sats. Mais le Bitcoin pourrait décider de se réveiller d’ici là et revenir mettre son grain de sable dans la partie qui est en train de se jouer.  

Selon la société d’analyse blockchain Santiment, la hausse actuelle du LINK pose le problème de voir tous ses possesseurs en situation bénéficiaire. Une indication mise en lumière par le ratio MVRV, un oscillateur qui permet d’identifier des zones de surachat et de survente.

La hausse du LINK est problématique

Une réalité en partie liée aux ATH réguliers du LINK qui peut paraître plaisante pour les investisseurs mais qui selon Santiment pourrait en fait se révéler « dangereuse » à terme.

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont pas des conseils financiers.

1,154