Cryptomonnaies

Andre Cronje – « La crypto est morte. Vive la crypto ! »

19 Avr 2022 - 09:00

La plupart des investisseurs dans le domaine des cryptomonnaies lisent uniquement (et encore) les articles qui traitent de placements éventuels. Avec comme objectif de découvrir le prochain moyen de réaliser des bénéfices records en un temps aussi limité que possible. Mais sans jamais se demander ou chercher à comprendre sur quels principes fondateurs cette crypto-économie repose. Une situation visiblement à l’origine du spectaculaire départ d’Andre Cronje, fondateur emblématique du protocole DeFi Yearn Finance (YFI). Et une décision sur laquelle il revient dans un article intitulé : L’ascension et la chute de la culture crypto. Et cela ne va pas plaire à tout le monde…

Pas besoin d’être Andre Cronje pour se rendre compte que le secteur des cryptomonnaies est en train de changer de visage. Et cela pas uniquement du fait de son rapprochement aussi improbable qu’enclenché avec la finance traditionnelle. Car les problèmes ne viennent pas toujours uniquement de l’extérieur, comme certains aiment à le faire croire. Et les dérives internes sont certainement plus néfastes que n’importe quelle régulation imposée par les gouvernements actuels.

Finance Décentralisée (DeFi)

YFI, FTM, SOLID... Effondrement au sein de la DeFi suite au départ d'Andre Cronje

Hugh B. - 07 Mar 2022 - 09:39

La DeFi est cette économie décentralisée prétendument hors de tout [...]

Lire la suite >>

Un constat difficile, suite à une année 2021 considérée comme charnière dans le domaine de l’adoption des cryptomonnaies. Car le nombre de nouveaux investisseurs et utilisateurs a tout simplement été multiplié par 2 sur cette seule période. Mais avec comme principale conséquence collatérale, une dilution problématique des principes fondateurs de cet écosystème. Car à l’idéologie nécessaire s’est finalement substituée une unique quête de profits. Une situation qu’Andre Cronje résume sous les termes de son « dédain de la culture crypto et son amour pour la philosophie crypto. »

Andre Cronje – La crypto est morte. Vive la crypto !

Il semble important de rappeler que l’implication dans le secteur des cryptomonnaies nécessite de respecter certaines règles implicites. Cela afin de ne pas obliger les autres à les imposer par la force. Tout en reniant dans le même temps une partie de leurs principes, pour essayer d’en préserver d’autres. Et en se retrouvant accusés dans le même temps de ne pas respecter la liberté du n’importe quoi, alors qu’ils sont en train de tenter de sauver un navire en perdition. Car l’absence de contrôle ne veut pas dire que tout est autorisé, mais que chacun doit s’auto-réguler.

« J’ai longtemps exprimé mon dédain de la culture crypto et mon amour pour la philosophie crypto. Lire cela peut sembler bizarre, mais la crypto-éthique est un concept qui implique des principes comme les droits souverains, la responsabilité individuelle, l’autonomisation. Alors que la culture crypto est basée sur la richesse, le droit, l’enrichissement et l’ego. »

Andre Cronje

Et cela en premier lieu pour permettre à cette crypto-économie de ne pas s’effondrer sous une pression spéculative aveugle. Cette dernière imposée par ce qu’Andre Cronje assimile à la « culture crypto » actuelle. Car quelle que soit sa pratique personnelle, la nécessité reste la même : conserver l’autonomie et l’absence de censure inhérente à cette économie numérique décentralisée. Une utopie CypherPunk des premières heures qu’Andre Cronje considère néanmoins comme déjà éteinte.

Bitcoin

CypherPunk vs institutionnels - Le (très) grand écart du Bitcoin (BTC)

Hugh B. - 26 Dec 2020 - 14:55

Cette année 2020 est à marquer d’une pierre blanche en ce qui concerne [...]

Lire la suite >>

Cryptomonnaies – Vers le territoire des « badlands »

Avec comme conséquence, la mise en place d’une zone de « badlands » dans laquelle continuera à exister « l’itération actuelle » du secteur des cryptomonnaies. C’est-à-dire une économie numérique sans vision à long terme ni introspection nécessaire. Car « la politique monétaire reste la même : comprendre l’offre monétaire, l’émission, la dette, les obligations, le seigneuriage, les débentures, les matières premières, les titres, les dérivés. » Des principes qui « ne peuvent pas être considérés isolément. » Et dont la mise en place a une incidence inévitable sur tout le reste.

« Un professeur m’a dit un jour que « les contrats sont là pour les mauvais moments, pas pour les bons. » La réglementation et la législation fonctionnent de la même manière. Elles sont là pour les mauvais moments, quand vous en avez le plus besoin, pas pour les bons moments, quand tout est lune de miel et champagne. »

Andre Cronje

Et face à cette zone de non-droit, Andre Cronje envisage « une nouvelle économie de blockchain, non pas motivée par la cupidité, mais plutôt par la confiance. » Une dynamique dans laquelle il annonce vouloir s’investir, sans plus jamais revenir frayer dans les badlands. Car, selon lui, la crypto inscrite dans son idéologique historique « est morte. » Et cette situation implique la mise en place d’une réglementation devenue nécessaire du fait de ces dérives actuelles.

Ethereum

Vitalik Buterin - Mal utilisées, les cryptomonnaies ont un "fort potentiel dystopique"

Hugh B. - 19 Mar 2022 - 13:00

Tout va très vite dans le secteur des cryptomonnaies. Un véritable [...]

Lire la suite >>

Andre Cronje – La nécessité d’une régulation

Et Andre Cronje va encore plus loin dans son analyse. Cela face à un secteur de la DeFi qu’il résume à une volonté du « je peux faire mieux » alimentée par l’égo de développeurs à la légèreté catastrophique. Car leur activité se résume la plupart du temps à copier des protocoles établis, en retirant tout ce qui leur paraît inutile. Et à foncer droit dans le mur jusqu’à la collision avant de décider de tout remettre en place, une fois confrontés à des pertes abyssales.

« Je vois plus que jamais le besoin, voire la nécessité d’une régulation, non pas comme un mécanisme de prévention, mais comme un mécanisme de protection. C’est comme un enfant essayant de mettre son doigt dans une prise électrique, vous l’arrêtez avant qu’il ne sache pourquoi il ne devrait pas le faire. Un jour ils comprendront, mais pas aujourd’hui.« 

Andre Cronje

Avec une comparaison à l’époque de la naissance de la politique monétaire, à laquelle Andre Cronje aurait aimé assister. Et cela afin de « voir les erreurs qu’ils avaient commises, car je (Andre Cronje, ndlr) crois que nous les répétons. » Tout cela au point d’en appeler à une « régulation nécessaire » du secteur des cryptomonnaies. Avec un discours de « protection des investisseurs » qui résonne bien trop comme celui que tiennent actuellement les gendarmes financiers de l’économie traditionnelle. Mais que seul un changement de comportement nécessaire et urgent pourrait permettre d’éviter.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche