Piratage

Attaque des 51% – Le réseau du projet GRIN est-il sous le contrôle de hackers ?

10 Nov 2020 - 09:04

Les attaques se suivent et se ressemblent dans l’univers des cryptomonnaies et de la blockchain. Et pour une fois il ne s’agit pas d’un protocole de la DeFi. Même si la victime de cette attaque des 51% actuellement en cours est un projet assez jeune dans le domaine. Il s’agit du sympathique GRIN et de son option d’anonymat applicable aux transactions. Et il semble que ce soit un beau MimbleWimble actuellement. 

Article modifié en fonction de nouveaux éléments le mardi 10 novembre à 13:30

En théorie, n’importe quelle cryptomonnaie peut être victime d’une attaque des 51%. Qui comme son nom l’indique implique la prise de contrôle unilatérale de plus de la moitié du réseau concerné. En pratique cela ne concerne que les projets ayant une capitalisation boursière assez basse. Leur petite taille permettant de réaliser cette opération sans que cela implique un investissement trop important. Le but étant de dupliquer le réseau afin d’en détourner les fonds

Ce qui permet de penser que le Bitcoin (BTC) est hors de portée de ce type de procédures malveillantes. Cela du fait de la force de son réseau et de la somme que les hackers devraient investir pour le mettre en place. Et qui se compterait en dizaines de milliards de dollars à la louche. 


Ethereum 2.0 est il protégé contre une attaque des 51% ?

Mais cette réalité pourrait se voir compromise par le lancement de l’ordinateur quantique. Sorte de bête fantastique de la mythologie des cryptomonnaies, dont la puissance de calcul pourrait balayer le Bitcoin en quelques minutes

Le GRIN en proie à une attaque des 51% ?

Une hypothèse très théorique qui n’a pas été nécessaire pour mettre à mal le réseau de la cryptomonnaie anonyme GRIN. Cette dernière est actuellement en prise à ce qui pourrait ressembler à une attaque des 51% depuis maintenant plus de 48h. Cela suite à la prise de contrôle de sa blockchain par un mineur inconnu. Ce dernier étant en possession de plus de 58% de la puissance de hashage disponible.

Le réseau GRIN sous le coup d'une attaque des 51%

Une réalité qui a été mise en lumière dimanche en fin de journée par le compte Twitter du nom de 2miners. Ce dernier représente à lui seul plus de 19% de la puissance de hashage de ce réseau.

Il semble que cet état de fait inquiétant soit toujours d’actualité au moment de la rédaction de cet article. Aucune communication officielle ne vient en tout cas affirmer le contraire. Un fait confirmé par les données visibles sur le site Grinscan dédié à l’analyse de l’activité sur la blockchain MimbleWimble de GRIN.

Implications de cette situation

Aucune communication précise n’a été faite pour le moment. Cela qu’il s’agisse de connaître les intentions derrière cette prise de contrôle ou les pertes éventuelles engagées. Une simple mention en bas de la page du site officiel de GRIN expose la situation sans plus de détail.

« AVIS IMPORTANT: Le hashrate du réseau Grin a considérablement augmenté sur une courte période de temps. Cela coïncide notamment avec le doublement du taux de nicehash pendant cette période avec bien plus de 50% du hashrate du réseau actuellement en dehors des pools connus. Compte tenu de ces circonstances, il est sage d’attendre des confirmations supplémentaires sur les transactions pour le caractère définitif du paiement. » – GRIN

Une réalité qui implique la suspension en cours des opérations impliquant du GRIN sur la plupart des  principales plateformes d’échange de cryptomonnaies. Cela afin d’éviter de permettre aux attaquants éventuels de déplacer des fonds et de les échanger en toute tranquillité. 

Attaque ou simple pool privé de minage ? 

Aucune information ne permet actuellement de dire avec certitude si les volontés de ce cette prise de position sont pacifiques ou non. Il pourrait tout aussi bien s’agir d’un pool de minage privé ayant décidé de se mettre sur cette blockchain, sans autre intention que le minage. 

Mais quoi qu’il en soit cette situation insolite pose quand même un sérieux problème. En particulier au sujet de l’indépendance de ce réseau ou d’une possible faille dans le principe d’anonymat qui est au centre de ce projet. 

Le réseau GRIN attaque 51%

Il semble cependant que le cours du GRIN n’a pas réellement souffert de cette annonce pour le moment. Il enregistre même une remontée supérieure à 5% sur les dernières 24h. Mais cela n’est en rien le signe d’un règlement du problème en cours.

Une actualité qui n’est pas sans rappeler les récents déboires d’Ethereum Classic (ETC). Ces derniers ayant eu beaucoup de mal à se relever de deux attaques successives de ce type. La question en suspens reste de savoir quelles sont les intentions de ce pool « Unknown. » Mais aussi comment la communauté derrière ce projet va réagir pour tenter de régulariser ce problème. 

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche