Bakkt lève 182 Millions de dollars auprès de 12 investisseurs

Bakkt, la nouvelle plateforme de contrats futures Bitcoin vient d'annoncer une levée de fonds de 182 Millions de dollars. En effet, 12 investisseurs et "supporters des monnaies digitales" auraient permis de rassembler cette somme.

Pour rappel, Bakkt est une plateforme qui va être lancée par ICE en partenariat avec plusieurs poids lourds mondiaux. Celle-ci a pour but de proposer un espace où seront offerts des contrats futures sur le Bitcoin. Elle pourrait notamment entraîner l'amélioration de la liquidité du marché.

Bakkt

La liquidité du marché augmentera-t-elle en 2019 ?

L'objectif de Bakkt ? Donner confiance aux institutions et aux particuliers qui n’osaient pas se positionner à cause d’un manque de régulation. L’idée est de permettre au Bitcoin d’être encore un peu plus accessible. L’impact pourrait se révéler énorme.

 

Initialement annoncé le 12 Décembre 2018, son lancement avait été repoussé. Il pourrait changer le rapport des institutions avec le marché des cryptoactifs. En outre, faciliter leur appréhension du secteur, ainsi que sécuriser les transactions. La plateforme devrait ouvrir début 2019.

Via un communiqué sur sa page Medium, c'est le CEO de Bakkt, Kelly Loeffler, qui a annoncé la levée de fonds. Le premier tour de celle-ci a vu l'arrivée de nombreux acteurs intéressants, comme l'Intercontinental Exchange, le Boston Consulting Group, ou le Microsoft Venture Capital. Les investisseurs derrière celle-ci croient dur comme fer à son succès.

Ces levées de capitaux permettent de renforcer la crédibilité, mais également le budget de Bakkt. En outre, les conditions semblent optimales pour obtenir le feu vert des autorités compétentes.

La CEO de la plateforme a annoncé que l'équipe avait travaillé en 2018 en étroite collaboration avec la Commodity Futures Trading Commission. Pour rappel, c'est une agence fédérale qui régule certaines bourses de commerces. Leur candidature a donc été déposée auprès de celle-ci.

Le logo de la CFTC

Le logo de la CFTC

La balle est maintenant dans le camp de la CFTC qui est en train d'évaluer la demande de la plateforme. Il sera donc intéressant d'observer le travail de l'équipe dans les prochaines semaines. Le projet semble évoluer rapidement. Il n'a, en effet, jamais été aussi proche de se lancer. Affaire à suivre début 2019.

Commentaires

dictum risus. at efficitur. Lorem quis
21 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez