Plateformes d'échanges

Bakkt – Un succès qui n’est pas au rendez-vous

24 Avr 2020 - 11:00

Ce fut certainement l’un des projets les plus médiatisés de la fin 2019 dans l’univers des cryptomonniaes. Bakkt devait faire entrer les institutionnels et leurs fonds dans le monde des monnaies numériques. Sa mise en place devait déclencher à elle seule une hausse du cours du Bitcoin (BTC) sans précédent. Quelques mois après, c’est tout juste si son existence est encore mentionnée. Histoire d’une bulle qui a éclaté en plein vol.

C’était fin septembre 2019. Après de nombreux reports successifs en raison d’agréments à obtenir, la plateforme de contrats à terme sur le Bitcoin voyait enfin le jour. Il faut dire que le projet était annoncé à grand renfort de communication depuis fin 2018. Une offre qui faisait entrer le Bitcoin dans une ère nouvelle, bien loin de sa philosophie d’origine, mise en place par l’anonyme Satoshi Nakamoto. 

Mais rien de tout cela n’est arrivé. La situation actuelle est même devenue un sujet de plaisanterie sur Twitter, lorsque TheBoot demande à ses followers d’essayer de se souvenir de qu’était Bakkt. Certains le comparant avec ironie au prochain halving du Bitcoin tout aussi médiatisé mais, espérons-le, plus prometteur. 

Walk Bakkt

Le lancement de la plateforme Bakkt et de ses solutions de contrats à terme sur le Bitcoin devait propulser l’univers des cryptomonnaies dans son ensemble vers des sommets encore jamais atteints. Il est vrai que la société à l’origine du projet avait réussi à lever 180 millions de dollars après d’investisseurs comme Microsoft ou Starbucks, mais cela ne figure en rien un succès assuré dans l’univers des cryptomonnaies. Il suffit de voir où se trouve le projet de cryptomonnaie GRAM de la messagerie Telegram, par exemple. 

Les volumes d’échange de la plateforme n’ont jamais réellement décollé. Mais cela était présenté comme un démarrage (vraiment) plus poussif que prévu. Une réalité qui a fait retomber le nuage de paillettes et qui a permis au monde des cryptomonnaie d’ouvrir les yeux sur un projet peu fiable et pas forcément positif pour son développement. Ce que le youtubeur Chico Crypto a présenté comme « une attaque de Wall Street contre le Bitcoin. » 

La leçon à tirer de cette affaire est que les projets les plus gros et les plus médiatiques ne sont pas forcément ceux qui connaissent le plus grand succès. Et que l’entrée de l’univers des cryptomonnaies dans le monde de la finance traditionnelle n’est pas forcément une avancée intéressante.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche