Bitcoin

Les banques Coréennes se retirent des distributeurs de Bitcoins

28 Déc 2017 - 14:37

Les banques sud-coréennes prennent de plus en plus leurs distances vis-à-vis du bitcoin à la suite de la réglementation d’« urgence » du gouvernement qui leur interdit de participer directement aux activités liées aux cryptomonnaies. Les banques Shinhan Bank et KB Kookmin Bank ont annoncé la fin de leurs accords avec des guichets d’échanges de devises virtuelles.

Deux grandes banques coréennes ont annoncé cette semaine qu’elles arrêtaient leur service d’échanges de bitcoins, a indiqué le journal Korea BizWire. La Shinhan Bank cessera ses activités le 15 janvier et la KB Kookmin Bank le 22 du même mois. Actuellement, les clients des deux banques peuvent accumuler des points de fidélités et les dépenser par la suite dans ce genre de distributeur. Comme l’explique le magazine:

« Les points des cartes KB Kookmin et Shinhan peuvent être échangés contre des bitcoins depuis l’échange de devises cryptographiques Coinplug, qui a des accords de partenariat avec les deux banques »

Acheter des bitcoins avec des points

Le système de récompenses de la Shinhan Bank, appelé le Shinhan Fan Club, permet aux clients de collecter et de dépenser les points accumulés sur leurs cartes de crédit Shinhan. Ces points peuvent être acquis lorsque les cartes sont utilisées dans le cadre des services de sept filiales du groupe Shinhan: Shinhan Bank, Shinhan Card, Shinhan Financial Investment, Shinhan Life, Shinhan Capital, Jeju Bank et Shinhan Savings Bank. Kookmin Bank dispose d’un système de récompenses similaire.

Les deux banques se sont associées à Coinplug pour permettre à leurs points d’être échangés contre du bitcoin.

Depuis que le gouverneur du Service coréen de surveillance financière « a exprimé l’intention du gouvernement d’interdire aux sociétés de services financiers de traiter directement ou de s’installer sur le marché des cryptomonnaies, les banques ont cessé une à une leurs offres liées aux devises virtuelles », a ajouté Korea BizWire.

La plupart des grandes banques ont déjà cessé d’émettre des comptes bancaires virtuels pour l’échange de devises cryptographiques.

En septembre, un service qui permettait l’achat de devises cryptographiques au moyen de cartes de crédit a été fermé deux mois après son lancement. À l’époque, les autorités financières du pays ont fait remarquer que « le service pourrait être exploité par des criminels utilisant des cartes de crédit contrefaites »

D’après bitcoin.com

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche