Cryptomonnaies

Barclays rejoint le consortium CLS

25 Sep 2017 - 17:33

Ce consortium vise, à terme, à remplacer le système interbancaire Swift créé en 1973.

Barclays est devenue la dernière grande institution financière à rejoindre le consortium visant à optimiser les flux financiers via la blockchain, fondé par le fournisseur de systèmes de règlement CLS Group

La banque londonienne travaillera désormais aux côtés des autres membres du groupe, dont JPMorgan Chase, Goldman Sachs et Bank of China, dans le but d’apporter un meilleur niveaux d’efficacité et de sécurité au secteur des règlements de change. Le consortium CLS, qui a été dévoilé l’année dernière, a pour objectif d’utiliser la chaîne de bloc open-source Hyperledger Fabric, pour créer de nouveaux canaux d’échanges.

[share]

https://youtu.be/EKa5Gh9whgU

Hyperledger est géré par la Linux Fondation

[/share]

Présentée en démonstration lors de la conférence annuelle de Swift à Sibos l’automne dernier, la plate-forme du groupe basée sur cette blockchain est conçue comme une nouvelle façon pour les institutions d’échanger 140 devises mondiales qui seront désormais réglées en dehors du service de règlement de CLS existant actuellement.

[adblockingdetector id= »5bbf1a00ae440″]

Une transition en douceur, cohabitant avec le système actuel

Selon Lee Braine, directeur du bureau CTO de Barclays Invest Bank, son institution s’est intéressée au projet en partie parce que la plate-forme CLS fonctionnera côte à côte avec la solution Swift existante et créée en 1973 – du moins pour l’instant – au lieu d’être imposée aux clients.

Dans sa version initiale, la plateforme, appelée CLS Net, devrait permettre aux participants de négocier des devises mondiales en utilisant six types différents de produits basés sur des blockchains.

fournissant plus de détails sur ce qui a attiré Barclays au sein du consortium CLS, Braine a souligné le désir d’une fonctionnalité « harmonieuse » avec le service de change de Swift.

Au lieu de ce qu’il a appelé une implémentation du « Big Bang » de la blochchain (où des consortiums entiers d’institutions se convertissent en systèmes basés sur cette technologie), Braine a décrit un système d’intégration par niveaux qu’il préférerait voir mis en œuvre par le groupe.

Ce dernier décompose une feuille de route en 10 couches, le niveau le plus bas d’adoption de la blockchain exigeant que seule la technologie existante soit connectée à un tiers fournisseur d’une blockchain. Le niveau le plus élevé, en revanche, verrait les transactions être entièrement tributaires de cette technologie sans système de sauvegarde centralisé.

Barclays est particulièrement actif dans la technologie blockchain. Il y a quelques jours, cette institution rejoignait un autre consortium visant à créer un nouveau jeton cryptographique: le Unity Settlement Coin

[adblockingdetector id= »5bbf1a00ae440″]

Article original: Coindesk

 

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche