Bientôt un géant de plus dans l’industrie crypto ?

 Bientôt un géant de plus dans l’industrie crypto ?

Airbnb, la startup qui a disrupté l’économie du tourisme, prépare son entrée à Wall street et dévoile à l’occasion ses orientations dans un document adressé au gendarme boursier américain. Loin de ses réticences premières, elle cite les cryptomonnaies dans son offre publique initiale (IPO).

Airbnb prépare son entrée en bourse

Tourneboulée par la pandémie qui a touché de plein fouet l’industrie du tourisme, la firme américaine qui a perdu un milliard d’euros de chiffre d’affaires dans cette crise sans précédent (2,1 milliards de dollars sur les 9 premiers mois de 2020 contre 3,1 milliards en 2019 pour la même période) a vu sa capitalisation boursière chuter de façon vertigineuse. Evaluée l’année dernière à 26,1 milliards d’euros, elle est désormais estimée par les analystes à 15,1 milliards d’euros.

Mais les dernières annonces faites par Pfizer et Moderna concernant un vaccin efficace contre le Covid-19 ont quelque peu changé la donne. La bourse, toujours sensible aux effets d’annonce, s’est réveillée euphorique. Tout autant le redressement du chiffre d’affaires de Airbnb ces dernières semaines, lié à une politique drastique et à des changements de consommation, dessine un avenir plus radieux. C’est donc dans un contexte plutôt favorable que le géant de la location de logements entre particuliers, a déposé lundi, comme l’indique Coindesk, son enregistrement initial d’offre publique (IPO) auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis.

Un géant de plus dans l’industrie crypto ?

Et dans ce document, AirbnB semble avoir quelque peu infléchi sa politique à l’égard des cryptomonnaies. En effet, la startup cite les technologies de grand livre distribué et la blockchain comme potentiellement essentielles à l’avenir. Mais pas seulement. Dans sa capacité ou pas à se réinventer, elle introduit l’idée d’une adaptation aux actifs numériques.

le succès futur de la société dépendra… de notre capacité à nous adapter aux technologies émergentes telles que la tokenisation, les cryptomonnaies [et] les nouvelles technologies d’authentification».

Mais prudente, la société qui n’y fait allusion qu’en fin de document, dans la rubrique « Facteurs de risque », n’affirme rien et reste dans le domaine de l’hypothèse.

En conséquence, nous avons l’intention de continuer à dépenser des ressources importantes pour maintenir, développer et améliorer nos technologies et notre plateforme. Cependant, ces efforts peuvent être plus coûteux que prévu et ne pas aboutir. »

Comme on le constate, le changement est discret. L’entreprise avance à pas feutrés mais témoigne néanmoins d’un revirement notable. Rappelons toutefois qu’il est déjà possible de régler ses réservations en BTC comme avec l’application de paiement Bitcoin Fold.

Quoi qu’il en soit, s’il advenait que Airbnb déclare officiellement son implication dans les cryptomonnaies, la nouvelle ferait assurément des vagues. Presque autant vraisemblablement que l’annonce de Paypal dont la mise en oeuvre de son service crypto connaît un succès incontestable.

Nathalie E.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,182