Plateformes d'échanges

Binance cible aussi l’hostile Albion

06 Déc 2021 - 14:57

Binance déploie un nouvel arsenal de mesures pour s’implanter au Royaume-Uni en dépit d’un gendarme financier, la FCA, peu affable à son sujet.

Binance veut (r)établir sa présence au Royaume-Uni

2021 aura été une année tumultueuse pour la plateforme d’échange Binance qui a connu moult difficultés avec nombre de régulateurs à travers la planète. L’un d’eux s’est particulièrement distingué par son intransigeance. Il s’agit de la Financial Conduct Authority (FCA). En effet, l’instance principale de régulation britannique n’a pas ménagé ses effets pour mettre Binance, ou tout du moins son annexe locale, à l’index.

Mais il en faut bien plus pour désarmer le mastodonte crypto qui a décidé d’une offensive européenne et a commencé à déployer une stratégie d’implantations locales, notamment en Irlande et en France. Aussi, faisant fi des tensions existantes, Changpeng Zhao (CZ), PDG de l’échange, a déclaré que son entreprise allait demander une licence auprès de la FCA pour pouvoir exercer pleinement son activité.

Un échange devenu très réactif en matière de réglementation

Un objectif qui s’accompagne d’une série de mesures que la plateforme a adoptée en gage de sa bonne volonté.

« Nous apportons un certain nombre de changements très importants dans les structures organisationnelles, les offres de produits, nos processus internes et la façon dont nous travaillons avec les régulateurs. Nous voulons continuer à établir une présence au Royaume-Uni et à servir les utilisateurs britanniques d’une manière entièrement sous licence et entièrement conforme. »

Déclaration de CZ à The Telegraph

Selon CZ toujours optimiste, l’enregistrement auprès de la FCA se fera dans les 6 à 18 mois qui viennent. L’une des options envisagées est de (re)créer une société britannique similaire à Binance.US, une version épurée censée répondre aux exigences nécessaires en matière d’actifs numériques. 

Mais ce n’est pas le seul argument que Binance peut faire valoir. En effet, dans la lignée d’une politique d’embauche entamée depuis ses bisbilles avec les autorités, la plateforme Binance UK a engagé des spécialistes de la mise en conformité en recrutant notamment des anciens de la FCA dans son bureau récemment ouvert en Grande-Bretagne.

L’échange devenu très réactif en matière de réglementation pourrait donc enfin obtenir le feu vert tant attendu.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche