Plateformes d'échanges

Binance annonce un plan d’acquisition d’entreprises hors zone crypto

10 Mar 2022 - 15:00

La mutation en cours du secteur des cryptomonnaies s’applique à tous les domaines de cet écosystème. Un changement de paradigme bien souvent plus réglementaire que volontaire dans le cas des plateformes centralisées (CEX). Avec comme mètre étalon de ce grand écart stratégique, le leader actuel et malmené Binance. Cela face à des régulateurs bien décidés à dompter l’enfant terrible Changpeng Zhao (CZ) à la tête de ce tout jeune empire numérique. Et comme conséquence, une nouvelle dynamique interne aux ambitions récemment affirmées comme devenues extérieures à la zone crypto.

La plateforme Binance a enclenché depuis quelques mois une véritable opération de séduction à l’égard des instances de régulation. Cela suite à une année 2021 certainement douloureuse pour un exchange au bord de la crise existentielle. Avec son fondateur Changpeng Zhao, passé de milliardaire en short et baskets à représentant VIP de la prochaine génération de leaders économiques mondiaux. Le tout accompagné d’une nouvelle stratégie à débordement hors zone crypto.

Plateformes d'échanges

Binance - Acheter ses cryptomonnaies sur la plateforme leader du domaine

Julie P. - 15 May 2021 - 14:42

L’univers des cryptomonnaies est en constante évolution. Un domaine au [...]

Lire la suite >>

Et de toute évidence, un certain apaisement semble s’amorcer. Avec comme signe de cette tendance, une réactivation des virements SEPA disparus depuis le début de ces hostilités. Mais dans le même temps, le déclenchement d’un conflit en Ukraine qui pose la question du positionnement à adopter face aux sanctions émises contre la Russie. Avec une politique du minimum légal qui ne semble pas plus satisfaire ses utilisateurs que convaincre la communauté internationale. Mais finalement, les ambitions de Binance ne sont-elles pas ailleurs ?

Binance – Des ambitions hors du marché crypto

Une actualité révélée par Changpeng Zhao, lors d’une récente interview donnée au Financial Times. Et dont le point de basculement pourrait être identifié par le (presque) rachat du Journal Forbes pour la somme de 200 millions de dollars il y a quelques semaines. Un média contre lequel Binance avait enclenché une procédure judiciaire pour diffamation, fin 2020 (Hasard ?). Et probablement les prémisses de ce qui semble être un plan d’acquisition à plus grande échelle et hors de la zone crypto. C’est-à-dire des entreprises implantées dans l’économie traditionnelle et sans aucun lien avec les cryptomonnaies.

Plateformes d'échanges

La BSC devient BNB Chain - Que se cache-t-il derrière cette opération stratégique ?

Hugh B. - 16 Feb 2022 - 09:33

Il y a différentes manières d’identifier une entreprise qui génère [...]

Lire la suite >>

En effet, CZ explique que cette opération consiste à « identifier et investir dans une ou deux cibles au sein de chaque secteur économique. » Cela sans toutefois préciser lesquels, ni même un calendrier d’exécution approximatif. Mais le plus surprenant reste la finalité de ces multiples acquisitions. Car, selon les affirmations du fondateur de Binance, le but est ensuite de les faire entrer dans l’univers des cryptomonnaies. Un peu selon le principe de : « je ne vais pas attendre que tu viennes, je vais venir te chercher moi-même. »

Une stratégie qui consiste donc à « agrandir l’industrie liée aux cryptomonnaies » en achetant à coup de millions ses futurs acteurs de l’économie réelle. Est-ce la véritable et bonne recette d’une adoption réussie ? La question mérite d’être posée. Et la réponse se fera certainement attendre, puisque Binance est de nouveau sous les feux de la Financial Conduct Authority (FCA) du Royaume-Uni. Cela suite à un prêt de 36 millions de dollars accordé par sa toute nouvelle structure Bifinity à la société Eqonex Limited. Car il ne suffit pas de faire le dos rond pour passer entre les gouttes…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche