Plateformes d'échanges

Binance veut huiler ses rouages réglementaires en intégrant un ex-sénateur

13 Mar 2021 - 10:57

Un ancien sénateur, Maxwell Baucus, va rejoindre Binance en tant que conseiller en relations gouvernementales. Un recrutement destiné vraisemblablement à réviser le positionnement de la plateforme en délicatesse avec les autorités régulatrices américaines.

Changement de cap pour Binance

Changpeng Zhao, PDG de la plus grande plateforme d’échange de cryptos en termes de volumes de négociation, n’a jamais témoigné d’un amour immodéré pour la régulation et ceux qui l’incarnent. Sa stratégie jusqu’ici, c’était de jouer la carte de l’esquive plutôt que celle de la communication avec les organismes de contrôle. Or, il semblerait que l’exchange ait décidé de changer de braquet. Il vient en effet d’annoncer la nomination de Maxwell Baucus, ancien sénateur américain du Montana et membre du Parti démocrate au poste de « conseiller en relation avec les gouvernements ».

Une annonce qui intervient au moment où les questions réglementaires relatives aux cryptomonnaies font l’objet d’âpres débats dans le pays. Que ce soit pour l’approbation éventuelle d’un ETF Bitcoin, le développement d’un dollar numérique ou l’accompagnement à l’entrée massive des institutionnels sur le marché. La nomination de Gary Gensler à la tête de la  Securities and Exchange Commission (SEC) n’y est sans doute pas non plus étrangère. Fin connaisseur de l’industrie crypto mais nullement béat face à un phénomène qu’il qualifie lui-même de disruptif, il va certainement contribuer à orienter le débat public vers une ouverture contrôlée du sujet.

Le nouveau conseiller de Binance n’est d’ailleurs pas en reste quant à louer l’aspect novateur de l’écosystème crypto.

Les cryptomonnaies (…) conduisent potentiellement à une révolution dans la façon dont l’argent est géré, menant à un monde financier plus juste et plus équitable.(…) Binance est l’une des plus grandes organisations impliquées dans la diffusion de ces éléments dans le grand public. C’est un privilège d’aider à naviguer de manière appropriée dans les cadres politiques et réglementaires complexes qui détiennent la clé pour permettre une adoption plus large.»

Communiqué de Max Baucus

Binance sur la voie de la conformité

La décision d’embaucher cet ancien spécialiste des questions fiscales et des accords commerciaux, doté d’une longue expérience d’élu mais également d’ambassadeur en Chine sous un mandat de Barack Obama, replace clairement Binance sur l’échiquier crypto américain.

Son expérience aux plus hauts niveaux du gouvernement et sa compréhension intime de la réglementation mondiale apportent une valeur exceptionnelle à Binance et renforcent notre équipe de conformité et de politique déjà solide.»

Changpeng Zhao, PDG de Binance

Le plus grand exchange du monde ne dispose en effet, depuis 2019, que d’une petite division sur le territoire yankee pour n’avoir pas voulu se plier aux réglementations en vigueur. Il n’a d’ailleurs pas hésité à sévir contre les utilisateurs américains qui bravaient l’interdiction, les redirigeant vers Binance US qui offre beaucoup moins de possibilités de trading. L’arrivée de Maxwell Baucus signale donc un vrai changement dans la culture de l’entreprise dont les retombées seront assurément scrutées avec attention.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche