Le Bitcoin (BTC) est-il en état de mort cérébrale ? 10 300$ aujourd’hui

Aujourd’hui, je vous propose une analyse du Bitcoin (BTC) et de ses variations de prix des dernières semaines. En effet, après de belles envolées en 2019, l’Or Digital semble avoir totalement ralenti le rythme, sa volatilité ayant complètement disparu.

I. Un Bitcoin qui compresse depuis son plus haut de 2019

BTC/USD sur Bitstamp en unité de temps Daily. Source : TradingView

BTC/USD sur Bitstamp en unité de temps Daily. Source : TradingView

En juin 2019, le BTC réalisait son plus haut depuis plus d’un an, en atteignant la valorisation de 14 000$ pour une unité d’Or Digital. Depuis, pas grand-chose à se mettre sous la dent, si ce n’est des visites régulières dans la zone des 9400$, donnant lieu à des rebonds soutenus par les acheteurs (bulls). Certains traders, dopés à l’adrénaline des mouvements violents du BTC de ces dernières années semblent s’ennuyer en attendant de l’action sur le marché. En fait, le BTC compresse, et est en train de nous former un triangle bien visible entre la zone verte et la droite bleue sur le graphique.

Par ailleurs, on observe depuis cette période de juin que les sommets du BTC sont descendants (1;2;3;4), on appelle cela des Lower Highs, ce qui est un réel signal bear. Il faudrait éviter de perpétuer cette tendance, car si les pics continuent de décroître, on risque de plonger sous la grosse résistance de ces derniers mois, matérialisée en vert sur le graphique ci-dessus. Un passage et une clôture sous les 9000 – 9400$, seraient très difficiles à encaisser pour le Bitcoin, qui pourrait se retrouver à aller toucher la zone du gap CME (8500$), voir rapidement bien plus bas. On peut aisément imaginer qu’un break de ce niveau puisse catalyser la baisse, avec notamment la liquidation de nombreuses positions longs qui soutiendrait mécaniquement ce phénomène.

Le rapport de Binance d’août 2019 évoque la présence d’un range entre 9400 et 12 000$, des zones identifiées depuis assez longtemps déjà. La borne haute, au niveau des 12 000$, correspondrait en effet au sommet numéro 3 sur notre graphique. Cette zone serait cruciale (résistance à surveiller) si jamais nous reprenions une dynamique haussière, du moins à court terme.

Les volumes sont également descendants comme l’exprime la flèche rouge sur la capture d’écran. C’est de là que vient l’expression de mort cérébrale du titre de l’article. Des volumes bas, entraînant une faible volatilité et un BTC connaissant peu de changements de valorisation, font qu’il ne se passe donc plus grand-chose sur le marché. Par ailleurs, plus ce volume s’affaiblit, moins il y aura besoin d’une forte puissance financière pour créer des variations de prix. Un mouvement violent est-il en préparation ?



II. La tendance semble plutôt neutre

L'indicateur Fear & Greed le 14/09/2019

L’indicateur Fear & Greed, le 14/09/2019

Malgré le fait que l’indicateur Fear & Greed annonce une peur (fear), on observe que les niveaux évoqués sont assez anodins ces derniers jours : 39, 38, 43 pour les plus récents en date. Le sentiment de marché semble donc plutôt indécis, bien loin des périodes d’extrême fear ou d’extrême greed, qui se sont succédées ces derniers mois. Cette neutralité en ce qui concerne le sentiment de marché corrobore bien la baisse de la volatilité du Bitcoin.

Cet indicateur se base sur plusieurs éléments : la volatilité, le momentum, le volume, les réseaux sociaux, un sondage auprès d’observateurs, la dominance du BTC et les recherches sur Google Trends. Même s’il est très récent et n’a pas encore fait totalement ses preuves sur le long terme, il reste tout de même intéressant pour évaluer rapidement le sentiment de marché. Par ailleurs, celui-ci se perfectionne semaine après semaine.


III. Les avis des spécialistes du trading ?

Tout le monde y va de sa petite analyse, voyons un peu ce qu’il se dit dans l’écosystème sur Twitter, royaume des crypto-traders.

Selon Maxime Prigent, trader indépendant francophone, très suivi sur le réseau social, on pense également à un range avec des niveaux clés à 10 800 – 11 000$, puis 12 000$. Les acheteurs resteraient les maîtres du jeu.

D’autres analystes, notamment anglophones sont moins confiants pour un avenir à court terme haussier du BTC. Josh Rager évoque la zone des 8000$ pour le Bitcoin, en prenant en compte la Moyenne Mobile sur 200 jours.

D’après Cryptodidacte, un élément à observer serait les variations du hashrate (puissance de calcul, allouée par les mineurs au Bitcoin). Celui-ci est en considérable augmentation ces derniers temps, ce qui confirme une forte présence (voir même un retour ?) des mineurs.

IV. Quelles actualités peuvent influencer le cours du BTC ?

A – Le lancement de Bakkt le 23 septembre prochain

La mise en circulation de Bakkt est l’une des grosses news de ces derniers mois. Cela devrait ouvrir la voie à l’investissement institutionnel (banques, hedge funds), en leur donnant la possibilité de se procurer réellement du BTC, de manière sécurisée, en grande quantité et pas seulement en spéculant artificiellement sur le prix d’un actif qu’ils ne détiennent pas. Le dépôt de liquidité vient d’être lancé, les produits de trading arriveront, quant à eux avant la fin du mois. Plus d’informations dans notre dossier sur le sujet.

B – La fermeture de Binance pour les traders US

Nous sommes aujourd’hui le 14 septembre 2019. Binance (l’exchange numéro 1 dans le monde) vient de fermer sa plateforme pour les utilisateurs américains le 12 septembre dernier et ne proposera qu’une version simplifiée à partir du 18 du mois. Seulement 6 cryptomonnaies seront présentes. Depuis que l’on sait que le mastodonte allait clôturer sa crypto-bourse aux clients US (en juin 2019), le marché a perdu de son entrain, une corrélation est-elle à déduire ? Plus d’informations dans cet article.

C – La guerre commerciale USA vs Chine

Trump & Xi Jinping

Il semblerait que les tensions économiques mondiales puissent encourager les investisseurs qui doutent de la suite des évènements à se sauver dans d’autres actifs (à l’instar de l’or). Selon Binance, le BTC peut effectivement jouer le fameux rôle de valeur refuge. Cela a été confirmé par l’exemple récent d’un tweet de Trump il y a quelques semaines qui a violemment fait réagir plusieurs actifs (or, pétrole, mais aussi Bitcoin). Plus d’informations ici.

V. Et les altcoins dans tout ça ?

Pour les alts, la problématique continue d’être la même depuis de nombreux mois déjà. En effet, la dominance du Bitcoin est en constante hausse. Elle correspond à l’importance de la capitalisation (market cap) du BTC par rapport au reste du marché des cryptomonnaies. Prenons un exemple, si elle est de 99%, cela veut dire que 99% de la capitalisation du marché crypto se trouve dans le BTC et donc que seulement 1% du market cap général demeure dans les altcoins.

Dominance du BTC sur le marché. Source : TradingView

Dominance du BTC sur le marché. Source : TradingView

Cela fait maintenant plusieurs mois que la dominance du BTC augmente, augmente, augmente, atteignant récemment les niveaux de 70%+, des zones que l’on n’avait plus visitées depuis 2017 ! Les holders d’altcoins attendent patiemment leur moment, celui où leur alt sera capable de regagner un peu de valorisation dans ce marché dans pitié. Une dominance qui s’élève de cette manière laisse moins de place aux autres cryptomonnaies (autre que le Bitcoin) pour exister. C’est la raison pour laquelle de nombreuses alts ont énormément perdu ces derniers mois.

J’ai d’ailleurs réalisé une vidéo analysant la paire ETH/USD, n’hésitez pas à y jeter un oeil pour des interprétations de prix supplémentaires sur le marché et plus précisément sur la deuxième cryptomonnaie la plus importante en termes de capitalisation. J’y évoque des niveaux clés, des scénarios possibles (baissier et haussier) :

Pour conclure, on voit bien que l’intérêt des traders est actuellement en baisse sur le BTC. Le marché est dans une posture d’attente. L’arrivée d’un mouvement violent, que cela soit vers le haut ou vers le bas, pourrait entraîner un regain d’attention de la part des analystes. Le Bitcoin n’est en fait, pas vraiment en état de mort cérébrale, mais se rapprocherait plutôt d’un sentiment qui voudrait dire Wait & See. L’impulsion va finir par arriver. Soyez persévérants. Comme le disait Warren Buffet, les marchés financiers permettent de transférer la valeur des impatients aux patients.

Pour rappel, CryptoActu ne délivre pas de conseil en investissement, mais cherche avant tout à donner à la communauté une vision globale du marché des cryptoactifs.

➡️Suivre CryptoActu sur Telegram⚡️
➡️S’abonner à notre contenu vidéo sur Youtube !

Commentaires

facilisis commodo ut mi, Curabitur id ut risus at consequat.
47 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez