Bitcoin (BTC) – Une monnaie contre la propagation du coronavirus

La Chine est toujours en proie à une contamination importante liée au coronavirus. Une réalité qui nécessite de prendre des dispositions exceptionnelles pour endiguer sa propagation sur son territoire. La dernière mesure en date concerne la circulation de l’argent physique sous forme de cash. Et c’est assez insolite !

Jusque là c’étaient les maladies contagieuses qui inspiraient les développeurs pour apporter des solutions au Bitcoin. Il semble maintenant que cette relation étrange trouve une nouvelle forme. Et ce sont les cryptomonnaies qui offrent une alternative concrète à la propagation du coronavirus en Chine.

L’argent sale au nettoyage

L’information pourrait prêter à sourire si la réalité n’était pas aussi grave. Le gouvernement chinois vient de mettre en place un système de mise en quarantaine de ses billets de banque. Exit l’argent sale, au sens propre du terme. Il est vrai que le cash est certainement l’un des vecteurs les plus propices en termes de circulation de germes. Les billets de banque encore plus que les pièces.

Nettoyage Yuan Chine Bitcoin $BTC

C’est l’équivalent de 530 millions d’euros de nouvelles coupures de yuans qui viennent d’être imprimées pour permettre de retirer de la circulation les billets potentiellement contaminés, le temps de les nettoyer ou de les détruire. Du jamais vu dans ce cas de figure. Pendant ce temps, l’épidémie continue de faire des victimes, au nombre de 1500 ce week-end.

Le Bitcoin contre le coronavirus

Aussitôt que cette information a été rendue publique, des voix se sont élevées pour mettre en évidence le fait que le Bitcoin ne pourrait pas poser ce genre de problème. Tout autant qu’il ne peut pas être mis en quarantaine, le BTC ne passe pas de main en main comme les monnaies traditionnelles et ne nécessite pas de nettoyage en cas de contagion.

Cela s’applique bien évidemment à toutes les cryptomonnaies, comme ne manquent pas de le souligner certains. L’avenir de la monnaie se dessine en numérique, c’est un fait que même les gouvernements les plus réfractaires ont compris.

Adel Twitter coronavirus Bitcoin $BTC

Adel – Twitter

La Chine ne fait pas exception à cette évolution. Elle a un projet de crypto-yuan dans les cartons depuis plusieurs mois déjà. Mais rien ne se précise. Peut-être que la situation actuelle sera l’élément déclencheur. Car avec un stablecoin numérique, pas besoin de faire le ménage.

➡️Suivre CryptoActu sur Telegram et sur Youtube

Commentaires

ultricies Praesent facilisis libero Sed ipsum velit, leo
219 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez