+ 5% sur le Bitcoin (BTC) – La “faute” de Donald Trump, ou pas…

Après être passé sous la barre symbolique des $7000 dans le même temps que le début de cette nouvelle année 2020, le Bitcoin revient se placer à la hausse, au niveau des $7300. Un rebond inattendu de plus de 5%, en l’espace de tout juste une heure. Certains y verront le signe d’une remontée possible sur le long terme, c’est pourtant une descente qui semble se confirmer malgré tout. Serait-ce les conséquences collatérales de la politique extérieure américaine ? 

C’est de la faute de Trump. Voilà ce qu’il est possible de lire, suite à ce rebond du BTC durant la nuit dernière sur les différents réseaux sociaux. Il est vrai que le calendrier des faits est troublant. Ce mouvement haussier fait effectivement suite à l’annonce de frappes aériennes de la part de l’armée américaine sur l’Iran. Une action militaire qui a tué plusieurs hauts dignitaires du pays et qui pourrait, à juste titre, être perçue comme une possible déclaration de guerre.

Bitcoin $BTC Iran Trump

Cours du Bitcoin BTC suite à son pump. Source : TradingView.

Le cours du Bitcoin semble lié à l’actualité

Il n’est pas complètement impossible que ces actualités puissent influencer le cours du BTC. En effet, les événements géopolitiques ont des conséquences sur les cours boursiers classiques. Il suffit de voir le cours de l’Or, qui a augmenté dans le même temps de 10%, pour atteindre son plus haut niveau depuis plus de 4 mois. Le prix du pétrole a également vu son cours augmenter, suite à cette affaire. Cela semble logique étant donné la zone touchée. L’Or Digital (BTC) pourrait donc tout aussi bien jouer ce rôle de valeur refuge et réagir à ces évènements géopolitiques.

Nous vous conseillons d’ailleurs de lire cette analyse sur le sujet !

Par ailleurs, selon une analyse du site Bloomberg, le mois de janvier est historiquement propice aux augmentations du cours du métal précieux, cela pourrait donc être une coïncidence en ce qui concerne l’or.

Bloomberg Or Iran

La montée de prix de l’Or. Source : Bloomberg.

Donald Trump et le Bitcoin

Début mai de cette année, le prix du Bitcoin avait déjà connu ce genre de mouvement lié à des événements politiques. Le prix du BTC avait bondi de 40%, en seulement dix jours, après que Trump ait imposé des surtaxes de 25% sur 200 milliards de dollars de produits chinois.

Mais le président américain n’est pas le seul à faire frémir le cours du BTC. Plus récemment, les mêmes 40% avaient été atteints en moins de 24h, le 26 octobre dernier, suite à une annonce officielle faite par Xi Jin Ping. En effet, il déclarait que la Chine allait devenir un nouvel acteur incontournable de l’univers de la technologie blockchain. Cette forte augmentation, en un temps record, n’était intervenue auparavant que trois fois dans l’histoire du Bitcoin. Ce n’est donc pas un hasard, et il n’est pas incongru de voir le lien entre déclarations de ces hommes et des fluctuations violentes de prix.

Le cours du Bitcoin se joue-t-il de l’actualité ? N’est-ce qu’une coïncidence ?

Cependant, tout le monde n’est pas de cet avis. Certains n’y voient que de nouvelles allégations, autour d’un cours qui reste totalement imprévisible.

Cela pose donc la question de savoir si le cours du BTC est réellement influencé par la politique internationale, ou si ce ne sont que des interprétations a posteriori un peu hasardeuses ? Peut-être bien un peu des deux, au final…

Alex Kruger Bitcoin $BTC Iran

Alex Kruger – Twitter

Certains traders, accrochés à leurs chiffres, ne voient le BTC que via des courbes, graphiques et mathématiques. Dans cette optique, un chiffre rond, comme les $7000 du BTC, n’est qu’une zone pivot, un prix psychologique. Une ironie qui n’est pas loin de la réalité d’un cours fortement manipuléPour eux, seuls les retracements de Fibonnaci, zones support, résistances et autres indicateurs font sens. Ce serait considérer que le BTC est déconnecté de tout évènement réel.

D’autres en profitent pour faire le buzz sur les “mauvais résultats” du BTC, en faisant reposer cette analyse sur les deux premiers jours de janvier. Il serait le pire placement des dix prochaines années. En fait, comme évoqué récemment, le BTC reste, sans conteste, le meilleur placement de la décennie passée.

Peter Schmitt Bitcoin $BTC Twitter

Peter Schiff – Twitter

Le Bitcoin s’installe à la baisse

Le cours du Bitcoin est lié à l’actualité, c’est un fait qui semble en réalité très probable, notamment en ce qui concerne la Chine et les USA. Et cela va devenir de plus en plus réel, au fur et à mesure de son entrée dans l’univers de la finance mainstream. Il est bien évident que tout ce qui concerne la cryptosphère et la technologie blockchain va impacter plutôt fortement son cours.

Quoi qu’il en soit, tout le monde semble s’accorder sur une baisse du Bitcoin qui pourrait se poursuivre tout au long du mois de janvier. La seule véritable question est le bottom visé. Les plus “pessimistes” espèrent une chute jusqu’à $5000, pendant que d’autres, plus prudents, visent les $6400, voir $6000. Mais tout cela ne reste que pure spéculation, et n’oublions pas que très souvent le BTC a pris tous les analystes à revers et que nous ne sommes plus très loin du prochain halving.

 

➡️Suivre CryptoActu sur Telegram et sur Youtube

Commentaires

massa ultricies elit. risus. id, tristique felis suscipit
54 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez