Bitcoin inspire la Banque Centrale du Brésil pour son nouveau moyen de paiement

La promesse est belle : rivaliser avec Bitcoin en créant un système de paiement instantané.

Un système de paiement pas si novateur

C’est à Sao Paulo, mercredi dernier, que la Banque Centrale du Brésil, par l’intermédiaire de son président, Robert Campos Neto, a annoncé le lancement de Pix. La plateforme permettra d’opérer des transactions sans intermédiaires, en 10 secondes (touches comprises) en utilisant son téléphone portable. Roberto Campos Neto, a reconnu l’influence du Bitcoin dans l’élaboration du projet. Ce qui est assez rare pour être souligné.

«Pix est né d’un besoin pour les gens d’avoir un instrument de paiement à la fois bon marché, rapide, transparent et sécurisé. Si nous pensons à ce qui s’est passé en termes de création de bitcoins, de crypto-monnaies et d’autres actifs cryptés, cela vient de la nécessité d’avoir un instrument avec de telles caractéristiques. »

Mais pour être tout à fait juste, le projet brésilien s’inspire aussi grandement du mode de paiement en temps réel créé en 2017 aux Etats-Unis, le RTP (Real-Time Payments System).

Prévu sur l’ensemble du territoire brésilien à partir de novembre prochain, le système destiné aussi à réduire les coûts d’exploitation et de transfert d’argent, sera imposé aux banques et institutions financières comptant plus de 500 000 clients.

Le PIX dans le détail

Toutes les opérations seront possibles. Virement, achat sur internet comme dans les commerces de proximité, règlement de factures, d’impôts… Et ce, 24/24, 7j/7 et 365 jours par an. A terme, toutes les banques commerciales devront proposer ce mode de règlement à tous leurs clients (professionnels comme particuliers).

Si la date de lancement est déjà programmée au jour près (16 novembre), c’est que le projet semble finalisé, à quelques broutilles près. La preuve en est, c’est qu’un guide est dès aujourd’hui disponible pour se familiariser avec le protocole et indiquer la marche à suivre. Se voulant pratique et exhaustif, il aborde l’art et la manière de réaliser une transaction que ce soit par l’intermédiaire d’un QR code statique (utilisable plusieurs fois) ou dynamique, de clés privées/publiques, d’une adresse mail ou d’un numéro de portable.

Il s’agit indéniablement d’une avancée considérable par rapport aux systèmes de paiement conventionnels qui existent au Brésil. Pour rappel, ils ne fonctionnent que les jours ouvrables et peuvent largement dépasser les deux heures pour conclure les transactions. Dans ce contexte,  Pix  a sans doute de beaux jours devant lui.

Commentaires

Nullam quis, eleifend diam risus libero. risus. sit justo mattis
26 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez