Bitcoin préféré à l’or pour se protéger de l’inflation selon la Deutsche Bank

 Bitcoin préféré à l’or pour se protéger de l’inflation selon la Deutsche Bank

Les analystes de la Deutsche Bank observent un intérêt institutionnel accru pour Bitcoin par rapport à l’or comme actif de protection contre l’inflation. Ce n’est pas une nouveauté mais une confirmation.

L’option Bitcoin de plus en plus choisie par rapport à l’or

La Deutsche Bank a publié des chiffres sur les performances des marchés traditionnels et cryptographiques après les annonces d’un vaccin contre le Covid-19. Parmi les actifs étudiés, Bitcoin est l’un des plus grands gagnants, de plus en plus préféré à l’or.

 » Il semble y avoir une demande croissante de Bitcoin au lieu d’or pour couvrir le dollar, l’inflation et d’autres risques »

Jim Reid, directeur général à la Deutsche Bank

Cette poussée de la demande pour Bitcoin vient corroborer sa dimension d’or numérique. Rappelons qu’il est considéré comme tel par les investisseurs en raison de son approvisionnement limité et prévisible (21 millions de BTC seront minés et pas un de plus) et de son utilisation comme réserve de valeur décorrélée du marché traditionnel. Néanmoins, les deux actifs ont bénéficié des politiques monétaires et budgétaires mises en place par les Etats. Des initiatives destinées à contenir les conséquences économiques de l’épidémie de coronavirus mais qui ont pour pendant délétère de stimuler une inflation hors contrôle.

Une performance qui n’est pas freinée par des perspectives mondiales plus optimistes

Un désastre annoncé qui n’aura pas échappé aux investisseurs cherchant à se protéger. Ainsi, portés par le souci légitime d’abriter leurs avoirs, se sont-ils tournés vers l’or et le Bitcoin. La nouveauté, c’est que ce dernier devance allègrement la valeur refuge traditionnelle. En effet, le Bitcoin a gagné 144% cette année, tandis que l’or a n’a augmenté que de 22%

source : ZeroHedge

Rien que ce mois-ci, la cryptomonnaie-reine a bondi de plus de 52%. Le constat d’un Bitcoin préféré à l’or pour se protéger de risques systémiques concorde avec les observations récemment publiées par les analystes de JPMorgan. Le rapport notait effectivement que les investisseurs institutionnels passaient de plus en plus volontiers des fonds négociés en bourse (ETF) en or au bitcoin via Grayscale Bitcoin Trust (GBTC).

Nathalie E.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,181