Bitcoin (BTC) – Les revenus des mineurs enregistrent une forte baisse

 Bitcoin (BTC) – Les revenus des mineurs enregistrent une forte baisse

Le récent halving du Bitcoin n’a pas terminé de nous livrer ses conséquences. Pendant ce temps la hausse du cours qu’il était censé enclencher continue de se faire attendre. Et cette stagnation a un impact direct sur les revenus des mineurs.

Les acteurs du back office du Bitcoin (BTC) sont en première ligne pour subir les conséquences de ses modifications. Et la récente division par deux des revenus des mineurs en constitue l’une des principales. Ce halving a eu un impact direct sur qui a leur activité. Cela en partie du fait de l’absence de hausse significative de son cours depuis cette échéance historique. 

Baisse de 23% du revenu des mineurs

Une réalité mise en évidence dans une récente étude du site CoinDesk sur le sujet. Elle pointe du doigt une chute de 23% des revenus des mineurs sur le seul mois de juin. Un mouvement qui se poursuit depuis 3 mois et qui ne semble pas partie pour s’inverser comme l’indique le graphique ci-dessous.

Baisse des revenus des mineurs

Même si certains comme Vitalik Buterin pensent que les conséquences du halving du Bitcoin sont exagérées, il n’en reste pas moins qu’elles sont bien réelles. Et les chiffres parlent d’eux-mêmes. En effet, l’activité liée au minage du Bitcoin n’a généré que 281 millions de dollars en juin, contre 366 millions pour le mois de mai. Une chute qui ramène ce montant à des niveaux aussi bas que ceux de mars 2019.

À cela s’associe une baisse des frais liés aux transactions, qui constituent une part minime des revenus des mineurs, mais permettent de réaliser une balance nécessaire qui ne peut pas se faire actuellement. Car la somme collectée dans le domaine n’est que de 12 millions de dollars pour juin, soit 4,3% des revenus mensuels des mineurs. En comparaison, ce chiffre était de 8,3% pour le mois de mai.

Actuellement, la croissance des revenus des mineurs ne peut provenir que de deux sources. Il s’agit d’une augmentation des frais de réseau ou d’une hausse du prix du Bitcoin. Il reste à espérer que la seconde option sera la bonne. Il est en tout cas certain qu’elle satisferait tout le monde. Même si ce n’est pas le scénario le plus plausible pour le moment.

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont pas des conseils financiers.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,171