Le Bitcoin (BTC) se prépare à des attaques contre les nœuds de son réseau

 Le Bitcoin (BTC) se prépare à des attaques contre les nœuds de son réseau

Comme tout acteur d’envergure et fortement symbolique, le Bitcoin (BTC) est une cible de choix pour ceux qui souhaitent en prendre le contrôle ou le voir disparaître. Son succès est à la hauteur des convoitises qu’il peut déclencher. Raison pour laquelle sa communauté a décidé de mieux le protéger.

Le Bitcoin est régulièrement mis à jour. Pour cela il est question d’apporter des modifications à son code pour corriger les bugs et s’adapter aux changements et aux évolutions techniques. Un travail réalisé par un collège de développeurs indépendants pour en garantir la décentralisation et la neutralité. Ils étaient cette fois 119 pour développer durant 6 mois la vingtième mise à jour 0.20.0 du système Bitcoin Core, sur lequel repose le BTC.

Lors de cette mise à jour, des améliorations de type technique ont été apportées. En premier lieu le retrait de la bibliothèque logicielle OpenSSL qui générait des bugs. Également dans les cartons de cette nouvelle version une amélioration de la compatibilité du Bitcoin avec les harware wallets de type Ledger. Mais la principale nouveauté se nomme Asmap et elle concerne l’indépendance du Bitcoin.

Bitcoin se prépare contre la censure

Le Bitcoin est une cryptomonnaie symbole de la décentralisation et de l’autonomie vis-à-vis des gouvernements et des grandes entreprises. Une position de plus en plus difficile à tenir au regard du succès qu’il rencontre. Car la tentation est grande d’en prendre le contrôle au moins partiellement à des fins malveillantes ou simplement monétaires.

C’est le risque qui avait été mis à jour en 2019 par des chercheurs et identifié sous le nom d’attaque Erebus. Cela concerne la prise de contrôle et la mise hors réseau d’un nœud du réseau Bitcoin par une entité telle qu’un État ou un fournisseur d’accès Internet, par exemple. En résulte une corruption des noeuds en contact avec ce dernier qui permet au final de censurer certaines transactions en empêchant leur bonne diffusion sur le réseau. Une intervention malveillante très difficile à détecter.

Raison pour laquelle cette nouvelle mise à jour a intégré la solution Asmap qui permet de prévenir ce genre d’attaque Erebus en limitant la possibilité de connexions uniques de ces entités sur un même nœud de la blockchain. Cela en diversifiant la distribution des connexions du réseau pour en assurer l’intégrité.

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,142