Bitcoin, une garantie contre l’incertitude ?

 Bitcoin, une garantie contre l’incertitude ?

Dans un contexte économique ébranlé par la crise sanitaire, le Bitcoin connaît une croissance folle, enregistrant semaine après semaine, quand ce n’est pas jour après jour, de nouveaux records historiques. Si cette ascension vertigineuse fait craindre une chute brutale de son cours à court terme, la grande majorité des observateurs et experts du marché maintiennent leur conviction d’un prix du Bitcoin continuant sa progression.

Adhésion de plus en plus unanime à l’idée du Bitcoin comme valeur refuge

Souvent comparé à l’or en raison de sa rareté au fondement même de son mécanisme de création monétaire, le Bitcoin bénéficie aujourd’hui d’une forte demande de la part des investisseurs institutionnels. Le catalyseur de l’entrée en Bitcoin des grands noms de la finance comme Fidelity, Massachusetts Mutual Life Insurance Company et la rumeur insistante d’une arrivée imminente de BlackRock, le plus grand gestionnaire d’actifs au monde, se fait sur l’adhésion à l’idée d’une valeur refuge. Idée défendue par les pionniers de la crypto et qui trouve enfin son écho au delà du cercle des initiés. Et ce, en dépit d’une volatilité attribuée à la fougue de sa jeunesse mais qui a longtemps fait peur. De fait, la plupart des observateurs du marché envisagent à l’instar de la banque JPMorgan, que « l’utilisation du Bitcoin par des investisseurs traditionnels ne fait que commencer ». Sans doute.

Au-delà de la volonté de diversification des portefeuilles chez les institutionnels mais aussi chez les particuliers dont certains placements classiques, comme les obligations d’Etat, offrent maintenant des rendements carrément négatifs, il y a aussi la crainte d’un lendemain encore plus désenchanté. Le sentiment est prégnant que les principales monnaies fiduciaires vont être encore affaiblies par la politique de création monétaire à tout va des grandes banques centrales. Et dans un contexte où la pandémie reprend de la virulence, le spectre d’une monnaie en voie d’hyperinflation, assombrit toutes les perspectives.

Le meilleur n’est jamais sûr

Ainsi, selon une source citée par Cointelegraph, le prochain président des Etats-Unis, Joe Biden, a demandé au Congrès de fournir aux Américains 2000 dollars de paiement de relance pour aider à compenser les désastres économiques du Covid-19. Avec une telle politique de la terre brûlée déjà engagée par son prédécesseur, le récit de Bitcoin en tant que réserve de valeur n’est pas prêt de s’arrêter. On peut donc supposer qu’un nouvel afflux de capitaux va converger vers Bitcoin et corrélativement assurer une montée de son prix. C’est sans doute l’idée qui préside aux prédictions les plus folles quant à la valeur de la crypto reine dans les prochains mois.

Mais dans un environnement imprévisible où l’inimaginable peut surgir à tout moment, aucune certitude ne peut prévaloir. On peut notamment tout à fait envisager que les autorités ne restent pas inertes face à un phénomène qui vient empiéter sur leurs plates-bandes. Un arsenal répressif pour endiguer la bitcoinmania est déjà dans les cartons. Elles n’ont plus qu’à s’en servir si elles le souhaitent. Bitcoin survivra mais abandonné de tous hormis des plus fervents… C’est une possibilité à envisager dans un monde qui a radicalement changé et où les Etats ne semblent plus s’embarrasser de respecter la vie privée des citoyens. Qui aurait imaginé il y a un an une telle privation de nos libertés les plus élémentaires ?

Nathalie E.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,243