Plateformes d'échanges

Bitpanda réalise sa 1ère acquisition avec Trustology

22 Fév 2022 - 16:58

La plateforme d’échange crypto originaire d’Autriche et tournée vers le marché européen vient de réaliser sa première acquisition. Il s’agit de la startup Trustology, un dépositaire d’actifs numériques enregistré auprès de la Financial Conduct Authority (FCA), le régulateur britannique.

Bitpanda acquiert Trustology

Selon l’annonce publiée sur son blog, la licorne européenne vient d’acquérir la société Trustology pour un montant non divulgué. Comme nombre de ses pairs, la plateforme s’est tournée vers une société technologique offrant un solide savoir-faire en matière de détention et de garde d’actifs cryptographiques, sachant que la sécurité est l’un des aspects les plus délicats à garantir dans le domaine des cryptos.

De fait, suite à cette acquisition, Bitpanda compte renforcer son propre service de conservation qui s’appellera désormais Bitpanda Custody.

Bitpanda Custody deviendra instantanément l’un des plus grands services de crypto-custody au monde et fournira une sécurité de niveau institutionnel. Cela signifie que les utilisateurs auront accès à des protections encore plus solides et n’auront jamais à chercher ailleurs pour bénéficier de la sécurité du stockage à froid à des vitesses de portefeuille élevées.”

Blog de Bitpanda

Bitpanda poursuit son offensive européenne

Mais l’achat de Trustology lui permet aussi de pénétrer le marché britannique en s’appuyant sur une plateforme dûment réglementée par le peu accommodant régulateur local.

C’est d’ailleurs sa force car, à la différence des exchanges, notamment américains, qui ont du mal à appréhender un environnement réglementaire européen complexe (avant une possible harmonisation ?), la bourse autrichienne sait elle, s’en accommoder. Elle place la conformité comme requis préalable avant de lancer l’offensive sur un territoire ciblé. C’est par exemple, ce qu’elle a parfaitement réussi avec la France en réussissant à obtenir très vite le statut de Prestataire de Service sur Actifs Numériques (PSAN) auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF). Déjà à l’oeuvre dans huit, bientôt neuf, pays du vieux continent, sa prochaine stratégie de conquête s’orientera vers l’Europe centrale.

Cette première acquisition intervient après une série de cycles de financement qui a porté la valorisation de l’exchange à plus de 4 milliards de dollars, venant couronner une croissance florissante.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche