Bitwala : de l’épargne rémunérée sur Bitcoin

 Bitwala : de l’épargne rémunérée sur  Bitcoin

La néo-banque allemande permet à des clients dans 32 pays européens d’ouvrir un compte bancaire intégrant une application de Bitcoin  et d’Ethereum Banking. Sa nouveauté : un compte Bitcoin rémunéré.

Une collaboration fructueuse

Les 80 000 utilisateurs de Bitwala peuvent non seulement acheter et détenir des Bitcoins mais ils peuvent aussi désormais gagner des intérêts. Ce compte épargne est rendu possible grâce à un nouveau partenariat noué avec la plateforme Celsius Network qui permet le prêt et l’emprunt d’une vingtaine de cryptomonnaies. Le PDG de la startup s’en explique sur son site.

« Aujourd’hui, de plus en plus de gens font confiance à Bitcoin. Nous sommes désormais en partenariat avec Celsius Network afin que nos clients puissent tirer parti des avoirs en Bitcoin où qu’ils se trouvent”

Dans les faits, tous les titulaires, même avec un investissement minime (à partir d’une dizaine d’euros), peuvent conserver leurs satoshis sur un compte gratuit et percevoir des intérêts à un rythme hebdomadaire. L’opération, via le réseau Celsius dont les taux d’intérêt peuvent grimper jusqu’à 10 % par an, ne sera pas aussi fructueuse mais pas négligeable pour autant avec un taux n’excédant pas les 4,3%. Autre aspect intéressant : les fonds pourront être immédiatement convertis en euros.

Une néo-banque innovante

Un bonus supplémentaire pour les titulaires d’un compte Bitwala qui bénéficient déjà d’une carte de débit MasterCard gratuite leur permettant de réaliser des paiements à partir de leurs fonds crypto dans tous les commerces acceptant les cartes MasterCard.

Au cours de ces dernières années, de plus en plus de néo-banques  ont émis le souhait de créer des passerelles entre fiat et crypto. Mais peu d’entre elles ont réussir à obtenir des agréments comme Bitwala. La raison, c’est que ses comptes dédiés aux cryptomonnaies sont hébergés par la plateforme financière berlinoise SolarisBank. Une institution bancaire qui dispose d’une licence de l’Autorité fédérale de supervision financière, l’organisme de régulation de la finance en Allemagne. Ainsi adossée, elle peut être la première banque classique à proposer des comptes d’épargne Bitcoin, un type de produit qu’on ne trouvait jusque là que dans la DeFI (la finance décentralisée).

On peut assurément discuter du bien-fondé ou pas de connecter à ce point le Bitcoin au système financier conventionnel, mais c’est assurément un pas de plus pour faciliter l’adoption du grand public.

Nathalie E.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,140