Blockchain

Pour le vice premier ministre russe, la blockchain pourrait être appliquée « largement » dans l’administration

03 Oct 2017 - 10:38

Le vice-premier ministre russe Arkady Dvorkovich a déclaré qu’il estimait que la technologie blockchain pourrait être appliquée « largement » à l’administration publique dans le pays.

Faisant ses commentaires lors d’un forum international sur la science et la technologie à Kyoto, au Japon, il a affirmé:

« Je n’ai pas le moindre doute que les technologies blockchains trouveront une large exploitation dans l’administration publique à court terme. »

Comme l’ a rapporté le service d’information public russe TASS, le politicien a également expliqué que la technologie exigera un cadre juridique dans lequel opérer, ajoutant que les autorités se tournent vers les récents développements réglementaires comme ceux au Japon.

« Toutes ces nouveautés exigent des fondements législatifs pour leur développement ultérieur, et nous étudions l’expérience du Japon avec beaucoup d’intérêt aujourd’hui », a-t-il dit.

Le Japon a adopté une approche plus progressiste à l’égard des chaînes de bloc et des devises cryptographiques que les autres pays. Le pays a adopté plus tôt cette année une législation qui reconnaissait le bitcoin comme une forme de monnaie légale, et la semaine dernière, 11 bourses de devises cryptées ont obtenu des licences d’exploitation.

Dvorkovich a poursuivi par la suite et souligné que le processus réel d’intégration de la blockchain, ainsi que d’autres nouvelles technologies, pourrait inclure quelques obstacles supplémentaires.

« Le plus grand défi pour les gouvernements est d’élaborer des règlements qui empêcheraient l’émergence d’une autre bulle budgétaire et ouvriraient la voie à de nouvelles découvertes technologiques et scientifiques », a-t-il déclaré.

L’élaboration de ces règlements devrait être terminée d’ici 2019, d’après TASS.

Les déclarations du vice-premier ministre s’inscrivent dans le cadre d’un effort plus large en Russie pour mettre en application des chaînes de blocs dans une variété de services. Dans un discours prononcé en mars, le Premier ministre Dmitri Medvedev a ordonné à deux ministères et à une banque publique de développement d’étudier les applications potentielles de la technologie. Une semaine plus tôt, il a déclaré que cette technologie pouvait « changer nos vies de façon décisive ».

Une loi sur les crypto-monnaies est en cours d’élaboration en Russie, même si elle sera probablement plus restrictive que la législation japonaise récente. Alexey Moiseev, le vice-ministre russe des finances, a déclaré qu’il s’attendait à ce que la législation impose de nouvelles restrictions sur les types de transactions autorisées.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche