la Blockchain EOS en lancement - CryptoActu

la Blockchain EOS en lancement

 

La Blockchain EOS est en plein lancement et même si cela a pris plus de temps que prévu, les différents acteurs du marché ont travaillé d’arrache-pied pour la mettre en place et être les heureux élus désignés pour être producteurs de blocs. Mais ce ne sont pas les seuls, d’autres institutions se mettent en place pour le développement de cette blockchain.

Après pas mal de problèmes, la Blockchain EOS a été mise en place pour le bien de sa communauté. Les différents acteurs autour de celle-ci se sont démenés jusqu’à maintenant pour mettre en place des accords et des infrastructures dignes de ce nom et ont voté pour le lancement du projet. Même s’ils n’ont pas tous été sélectionnés, ils ont pourtant fait en sorte de l’être. Il est important de comprendre que seuls 21 organismes peuvent être désignés pour être validateurs ou aussi appelés “producteurs de blocs” sur plus d’une centaine d’organismes ayant répondu présent pour en faire partie.

Alors que Block.one s’est placé en retrait depuis quelques semaines, après avoir au préalable fourni le code du projet pour laisser les différents acteurs se mettre autour de celui-ci devenu Open-source (libre d’utilisation et de modification par toute personne qui le souhaite), la question était de savoir si les différents acteurs et la communauté arriveraient à se mettre en accord pour procéder au lancement de la blockchain.

Une compagnie qui s’efface derrière ce lancement

Pour rappel, Dan Larimer, co-fondateur de EOS en passe de devenir une blockchain proof-of-stake initiée par Block.One, a été l’un des pionniers des systèmes Steem ou encore BitShares. Block.One a levé 4 milliards de dollars pour développer la blockchain EOS et faire devenir sa monnaie numérique non dépendante du réseau Ethereum.  

Beaucoup de questions et problèmes restent cependant à élucider pour avoir une avancée plus stable pour le projet. Cependant, d’importants groupes ont commencé à voir le jour pour le bien du développement de ce réseau tel que EMLG, ce qui laisse présager que la communauté est suffisamment organisée et respectueuse pour mener à terme ce déploiement.

Cependant, la blockchain EOS ne peut devenir opérationnelle que lorsque 15% des jetons en circulation ont “voté”, ce qui correspond en réalité au fait qu’ils soient stockés, mais aussi lorsque le premier groupe de validateurs élus sera établi.

Quoiqu’il en soit, l’arrivée de l’EOS sur le marché n’est pas passé inaperçu. Bitmex a accueilli des contrats basés sur la valeur des tokens EOS tandis que des rumeurs et des analyses plus ou moins sérieuses laissent entendre que Coinbase pourrait lister l’EOS dans un futur plus ou moins lointain.

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

Dans le même thème

Advertisment ad adsense adlogger