L’Australie s’associe avec IBM Tech pour développer une blockchain nationale

https://cache.magicmaman.com/data/photo/w1000_ci/1bj/australie.jpg

L’Australie est, avec l’aide d’IBM et de Herbert Smith Freehills, en train de développer une blockchain nationale pour optimiser la productivité et l’innovation locale des entreprises du pays.

L’Organisation de recherche scientifique et industrielle de Commonwealth (c) a annoncé ce mercredi qu’une blockchain nationale était actuellement en développement dans le but de permettre aux entreprises de procéder à des transactions basées sur des contrats juridiques intelligents. Ainsi, IBM Tech, Herbert Smith Freehills et le groupe de recherche Data61, employés du CSIRO, sont actuellement en train d’élaborer cette blockchain nationale australienne.

Concrètement, cette technologie permettra ainsi aux différentes entreprises d’automatiser des transactions en fonction des termes juridiques conformes à la réglementation australienne. Ces contrats intelligents bénéficieront d’un réseau de chaîne de bloc alimenté directement par IBM. Ceux-ci seront en mesure d’enregistrer des sources de données externes, par exemple des dispositifs Internet des objets (IoTet pourront s’exécuter automatiquement une fois les conditions spécifiées remplies.

Coindesk cite ainsi les propos de l’agence gouvernementale CSIRO :

“Par exemple, les capteurs de chantier pourraient enregistrer l’heure et la date de livraison d’une charge sur la blockchain et déclencher un contrat intelligent entre l’entreprise de construction et la banque qui notifierait automatiquement à celle-ci que les conditions ont été remplies pour livraison de charge “.

CSIRO prévoit en outre d’inviter directement des entreprises, des cabinets d’avocats, des régulateurs et des banques du pays pour participer aux premières heures de cette blockchain australienne pour qu’à terme, ce réseau puisse être exploité par toutes les entités australiennes dans le but d’échanger des données, utiliser des contrats numérisés intelligents et ainsi confirmer l’authenticité et le statut de contrats légaux.

Ce projet qui pourrait marquer un grand tournant pour l’Australie, de par l’exploitation intelligente d’une blockchain nationale, devrait commencer à être exploité à la fin de cette année. Enfin, l’Australie n’est qu’un début puisque CSIRO a mis en évidence son intention d’ouvrir la blockchain sur d’autres marchés si les tests sont concluants.

En rapport avec votre lecture

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

Advertisment ad adsense adlogger