TRON accusé d'avoir plagié Ethereum - CryptoActu

TRON accusé d’avoir plagié Ethereum

L’équipe de développeurs derrière le projet TRON a été accusée d’avoir volé des bouts de code entiers d’une autre blockchain, Ethereum. Face à la polémique, la fondation a réagi.

Un utilisateurs aguerri a ouvert un ticket sur la page GitHub du projet TRON, après avoir remarqué que le code source du programme TRON ressemblait étrangement à la version Java du protocole Ethereum.

« Il est bien évident que java-tron est basé sur le projet ethereumj. […] D’autant que je sache, c’est une violation de la licence LGPL (ethereumj) parce que vous n’avez pas mentionné que java-tron a été dérivé du projet ethereumj. »

En effet, plusieurs fichiers du programme TRON comportaient mots pour mots les mêmes instructions informatiques qu’Ethereumj. Bien qu’Ethereumj soit open-source, l’utilisation de tout ou partie du code est protégée par la licence LGPL qui oblige de créditer les réels auteurs. TRON se serait bien gardé de faire de tels crédits, et aurait même effacé toute référence au projet original.

S’en suit alors un débat tumultueux sur la volonté de la fondation TRON de s’approprier en douce la création de ces multiples algorithmes, alimentée par les multiples publications sur Reddit de l’affaire.

Face à la polémique naissante (et qui ne semble toujours pas éteinte), la fondation TRON a publié un communiqué.

« La conception de TRON est basée sur son propre système et sa réalisation de codes, certains codes d’Ethereum ont été utilisés comme référence, nous n’avons pas noté de licence associée, à partir de maintenant nous noterons la propriété du copyright et promettons que cela ne se reproduira plus. Merci de votre soutien. »


CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

Dans le même thème

Advertisment ad adsense adlogger