Xi Jinping: « la blockchain renforce des applications révolutionnaires » - CryptoActu

Xi Jinping: « la blockchain renforce des applications révolutionnaires »

Si la Chine a pris des mesures draconiennes pour endiguer l’intérêt de sa population pour les cryptomonnaies, le pays prend très au sérieux la technologie blockchain.

Le président chinois Xi Jinping, a exprimé son admiration et ses espérances envers la technologie blockchain lors d’une rencontre avec l’Académie chinoise des sciences et l’Académie chinoise du génie.

Xi Jinping a souligné que la blockchain, a accéléré le développement « d ‘applications révolutionnaires».

Il a aussi fait remarquer son intérêt pour d’autres technologies émergentes, comme l’intelligence artificielle, l’Internet des objets et les communications mobiles.

« Une nouvelle génération de technologie représentée par l’intelligence artificielle, les technologies de l’information quantique, les communications mobiles, l’Internet des objets et la blockchain, renforce des applications révolutionnaires », a-t-il déclaré lundi.


Oui pour la blockchain, non pour les cryptomonnaies

Ces technologies mises en avant par le président chinois sont concomitamment les technologies auxquelles le géant IBM a également montré de l’intérêt. Pas plus tard que la semaine dernière, la PDG de la firme, Virginia Rometty, a annoncé qu’IBM se concentrait sur les technologies d’IA, blockchain et IOT et espère que ces dernières seront constitutives de transformations dans la société actuelle.

La Chine a toujours été un endroit de prédilection pour l’utilisation des monnaies cryptographiques. Toutefois, des informations publiées l’année dernière ont montré que le gouvernement chinois essaye d’endiguer ce flux dans le pays.

En septembre 2017, la Chine a interdit la création et la participation aux offres initiales de pièces, ou ICO. Elle a aussi fait la chasse aux bourses cryptographiques nationales, qui ont dû fermer dans le pays pour stopper la frénésie de la population chinoise dans cet investissement à risque.


Pour de nombreux analystes, il est plutôt étrange que la Chine soutienne fortement la technologie blockchain, mais soit réticente à permettre aux cryptomonnaies publiques de s’implanter sur le marché chinois. Selon certains, cela s’explique par le fait que le contrôle de la Chine sur l’économie en sortirait affaibli, car ces dernières sont décentralisées et les globales par nature.

Plus tôt ce mois-ci, Huobi, l’un des échanges asiatiques, a fait savoir qu’il développerait un programme d'” incubateur ” dans la province de Hainan en Chine. Le communiqué de presse de Huobi indiquait que ce projet d’un milliard de dollars avait reçu l’appui des plus hauts niveaux du gouvernement chinois, et le communiqué précisait expressément :

“C’est une stratégie nationale que le Président Xi Jinping a personnellement planifiée, personnellement mise en œuvre et personnellement encouragée.”

Malgré l’attitude hostile de la Chine à l’égard des cryptomonnaies, il est devenu évident que la Chine a l’intention de devenir un pilier dans les industries technologiques en pleine croissance.


d’après newsbtc

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

Dans le même thème

Advertisment ad adsense adlogger