BNB – Le marché US tourne le dos à la cryptomonnaie native de Binance

La plateforme Binance est sans aucun doute l’acteur centralisé le plus emblématique du secteur des cryptomonnaies. Une position qui n’a rien de véritablement confortable, malgré le flegme imperturbable affiché par son fondateur Changpeng Zhao (CZ). Car l’année 2022 pourrait se résumer à un douloureux exercice de pliage réglementaire sans précédent pour cet exchange. Avec comme dégât collatéral, une cryptomonnaie BNB dont on ne sait plus trop ce qu’elle est ni à quoi elle sert. Et un marché US bien décidé à ne pas y toucher…

26 décembre 2022 - 12:00

Temps de lecture : 3 minutes

Par Hugh B.

La cryptomonnaie BNB est-elle encore liée à la plateforme Binance qui lui a pourtant donné vie ? Une question qui peut sembler étrange pour ceux qui en parlent toujours comme d’un « Binance Coin« . Mais dans les faits, la réalité est bien plus complexe. En particulier depuis que le réseau DeFi initialement lié à cet exchange (Binance Smart Chain) est devenu la BNB Chain en février de cette année, pour des raisons stratégiques d’anticipation réglementaire.

Et de toute évidence, la clarification nécessaire sur ce point ne viendra pas de Binance. Cela alors même qu’elle affiche sur son site Internet que « le BNB est la cryptomonnaie qui alimente l’écosystème de la BNB Chain« . C’est-à-dire le jeton censé permettre de « payer des biens et des services, régler les frais de transaction, participer à des ventes exclusives de jetons et plus encore » sur ce réseau. Pourtant le marché américain des cryptomonnaies continue de lui fermer ses portes. Et cela devrait peut-être alerter ses investisseurs…

Plateformes d'échanges

Binance vs FUD - 对于近期媒体及社区质疑的回应

Hugh B. - 23 Dec 2022 - 13:30

Binance est sous le feux des projecteurs depuis l'effondrement de FTX. En [...]

Lire la suite >>

BNB – Crypto non grata sur le marché US

La plateforme Binance est sous le feu des projecteurs depuis l’effondrement de sa rivale FTX. Cela pour des raisons de trop forte proximité avec cette catastrophe tout autant que comme le prochain géant du secteur que bon nombre d’investisseurs – encore en état de stress post-traumatique – craignent de voir s’effondrer. Une situation qui pousse les analystes à décortiquer le moindre de ses choix stratégiques. Au point de déterrer le dossier de sa cryptomonnaie native BNB. Cette dernière abandonnée au réseau de la BNB Chain en début d’année dans une indifférence presque générale.

Pourtant, ce placement sous tutelle de sa progéniture numérique a immédiatement soulevé de nombreuses questions. Et la principale démonstration de cette réalité réside dans le fait que le marché US des cryptomonnaies refuse toujours de lui ouvrir ses portes. En effet, la cryptomonnaie BNB n’est répertoriée sur aucun des principaux exchanges enregistrés aux États-Unis, mis à part… Binance US. Car il est toujours impossible d’en acheter sur Kraken ou encore Coinbase. Et les raisons invoquées oscillent entre concurrence et problématiques réglementaires opaques. C’est en tout cas ce qu’explique Lucas Outumuro, responsable de recherche chez IntoTheBlock, dans une interview donnée au média CoinDesk.

« Les échanges ne répertorient probablement pas la cryptomonnaie BNB car ils la considèrent comme un titre financier (securities) compte tenu de la centralisation de son réseau. Cela ne vaut probablement pas la peine que les bourses américaines risquent de coter un titre, surtout s’il s’agit du jeton d’un concurrent. »

Lucas Outumuro

Régulation

Coinbase croule sous les "demandes d'informations" des agences gouvernementales

Hugh B. - 13 Dec 2022 - 10:30

La période de la fin d'année est propice aux différents bilans dressés par [...]

Lire la suite >>

BNB – Un titre financier lié à Binance ?

Une question d’autant plus présente que l’effondrement de la plateforme FTX est intimement lié à sa cryptomonnaie native FTT. Car sa valorisation reposait en (trop) grande partie sur cette dernière, dont la valeur n’existait que du fait de l’excès de confiance dont bénéficiait Sam Bankman-Fried (SBF).

Une situation dont le ratio actuel peut être vérifié à l’aide de l’outil « Proof of Reserves » mis en place par CoinMarketCap. Et dans le cas de Binance, il affiche 28,67% de BNB comme part de ses avoirs totaux, estimés à plus de 48 milliards de dollars. C’est-à-dire au coude-à-coude avec le stablecoin BUSD, également natif de Binance. Car il représente quant à lui une part de 22,33%, soit 7,5 milliards d’unités… pour le coup garanties (en théorie) à 1:1 avec le dollar. La valeur actuelle de Binance serait donc constituée d’une majorité de BNB ! Oups…

Le problème ? Un récent document de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis qui a qualifié la cryptomonnaie FTT de titre financier émis par FTX. Rien de véritablement surprenant si l’on considère que pour cette instance de régulation tout ce qui touche aux cryptomonnaies devrait entrer dans cette catégorie, afin de dépendre de sa juridiction. Avec comme preuve de ce statut, entre autres, des programmes de « buy-and-burn ». Des opérations comparables à des rachats d’action afin de réduire l’offre en cours et d’augmenter leur valeur. Et un exercice d’auto-destruction pour lequel la cryptomonnaie BNB est connue comme une experte.

Régulation

Affaire FTX - Une véritable opportunité pour les régulateurs

Hugh B. - 15 Nov 2022 - 09:00

Les conséquences de l’affaire FTX sont encore loin de pouvoir être [...]

Lire la suite >>

Et quelle est la principale raison invoquées par les plateformes US de cryptomonnaies afin de refuser la cryptomonnaie de la BNB Chain… ah non, de Binance… enfin, pas sûr. Un manque de clarté au niveau réglementaire qui, selon les termes d’un porte-parole de Kraken, ne permet par de l’inclure dans sa « procédure robuste de sélection ». Car cette dernière exclut de fait toutes les cryptomonnaies ne répondant pas à « une conformité rigoureuse, juridique et de sécurité ». Fin du débat ! Ou pas…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche