Régulation

Brésil – Les cryptomonnaies bientôt acceptées comme moyen de paiement ?

23 Fév 2022 - 15:00

Alors que le marché des cryptomonnaies poursuit son développement, les pays légifèrent pour tenter de se positionner face à cette vague numérique. Avec des ambitions résolument différentes d’une nation à l’autre. Cela au point de varier entre une impossible interdiction totale et un accompagnement plus stratégique. Néanmoins, une nette tendance à la prise en compte, parfois plus forcée que volontaire, semble se dessiner depuis quelque temps. Avec comme dernière étape importante, le vote du Sénat brésilien à propos d’un projet de loi pour réglementer ces « actifs virtuels. »

La difficulté à faire entrer les cryptomonnaies dans les cases poussiéreuses des instances de régulation n’a rien de réellement surprenant. Tout simplement car c’est l’une de leurs principales raisons d’être historiques et idéologiques. Mais également une conséquence directe du point de vue porté par les gouvernements concernés sur ces « monnaies » numériques. Car même la terminologie employée diffère. Et les différences sont énormes.

Régulation

Élection présidentielle vs cryptomonnaies - Les propositions de l'ADAN

Hugh B. - 26 Jan 2022 - 09:00

La relation entretenue entre le gouvernement français et les cryptomonnaies [...]

Lire la suite >>

En effet, pendant que la France use et abuse du terme « actifs » pour ne surtout pas parler de « monnaies » à leur sujet, le Salvador a fait du Bitcoin son moyen de paiement officiel. Une tendance dans laquelle de nombreux pays semblent décidés à s’inscrire. Avec comme dernier exemple en date, la Russie en passe d’offrir aux cryptomonnaies un statut analogue à celui de devises étrangères. Car la répression sourde semble finalement laisser place à une acceptation mesurée, comme dans le cas du Brésil.

Brésil – Un cadre légal pour les cryptomonnaies

Une stratégie politique et économique mondiale face à laquelle le Brésil a décidé de jouer dans le camp de l’apaisement. Avec un projet de loi dans les cartons de son gouvernement depuis déjà plusieurs années. Cela afin de permettre une intégration des cryptomonnaies dans son économie nationale. Mais sans pour autant faire du Bitcoin une monnaie officielle. Et sans oublier cette dose récurrente de criminalité et de blanchiment d’argent, dont le ressenti politique est définitivement plus élevé que son taux réel. Avec une part de 0,15% de l’ensemble des transactions crypto en 2021.

« L’intention du projet est de freiner ou de restreindre les pratiques illégales, telles que le blanchiment d’argent, l’évasion fiscale et de nombreux autres crimes. C’est un marché qui est en grande majorité licite et légal, mais il y a des exceptions.« 

Irajá Abreu, Sénateur

L’exception semble donc encore une fois déterminer la règle. Mais dans le cas du Brésil, avec une certaine bonne volonté. Et un travail de longue haleine en train de se diriger vers un dénouement vraisemblablement positif. Car un vote du Sénat va bientôt décidé du sort de ces « actifs virtuels. » Cela suite à l’approbation à l’unanimité de ce projet de loi par la commission des affaires économiques en début de semaine.

Brésil – Des cryptomonnaies comme moyen de paiement

Une procédure légale en bout de course. Puisqu’une fois adoptée par le Sénat et la chambre basse cette loi pourra être promulguée par l’actuel Président Jair Bolsonaro. Avec un cadre réglementaire appliqué à ce qui a été défini comme des « actifs virtuels » (AV). C’est-à-dire, une « représentation numérique de valeur qui peut être échangée ou transférée par des moyens électroniques et utilisée pour effectuer des paiements ou à des fins d’investissement. » Et il n’aura échappé à personne que le terme de « paiement » a été abordé dans cette définition !

« Une fois ce règlement approuvé, la tendance sera de voir les cryptomonnaies de plus en plus adoptées dans les supermarchés, les commerces, et les concessionnaires automobiles. »

Irajá Abreu, Sénateur

La référence aux concessionnaires automobiles est-elle un clin d’œil à Elon Musk et ses voitures électriques Tesla, comme girouette officielle du paiement en Bitcoin ? Rien n’est moins sûr. Mais dans les faits, c’est bien une intégration historique et officielle des cryptomonnaies à l’économie brésilienne qui est en train de se concrétiser. Ce pays étant le plus grand et l’un des plus puissants de toute l’Amérique latine. Il reste juste à espérer que le vote du Sénat soit effectivement une simple formalité. Une affaire à suivre…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche