Régulation

Buenos Aires – La Blockchain bientôt utilisée pour les versements d’aides sociales ?

12 Sep 2022 - 12:00

Buenos Aires pourrait moderniser le versement de prestations sociales à ses résidents grâce à la technologie blockchain. Si cette initiative démontre une nouvelle fois l’intérêt de la ville pour les nouvelles technologies, elle tend aussi à prouver que de nombreux cas d’usage sont envisageables, y compris pour les pouvoirs publics.

Buenos Aires, plus grande métropole cosmopolite de l’Argentine, est désormais connue pour être crypto-friendly. Et pour cause. Des lois récentes ont permis de légaliser le paiement des impôts en cryptomonnaies, (en vigueur en 2023) et d’autres mesures favorables sont depuis adoptées. Par exemple, la ville  prévoit de déployer des nœuds de validation sur le réseau Ethereum au cours de l’année prochaine.

Ethereum

Ethereum + Buenos Aires - Une démarche "exploratoire et réglementaire"

Hugh B. - 16 Aug 2022 - 10:30

Tous les pays ne développent pas les mêmes stratégies vis-à-vis du secteur [...]

Lire la suite >>

Concernant le projet de loi, il est porté par Dario Netio, un des législateurs au niveau local. Ce dernier est un convaincu de ces avancées et ce n’est pas la première fois qu’il le fait savoir. En effet, il a récemment déposé un projet de loi qui utilise la blockchain dans le cadre d’un système de contrôle des achats et des contrats de l’État. Cette fois-ci, il propose de mettre en œuvre un système similaire, mais pour le versement des aides sociales.

Buenos Aires – La blockchain pour lutter contre les intermédiaires

Cela permettrait de lutter contre les intermédiaires qui utilisent les campagnes sociales pour gagner de l’argent. Sur ce point, il explique que les programmes d’aides sociales locaux sont fréquemment utilisés par différents intermédiaires dans le but de « forcer les bénéficiaires à participer à des activités politiques. »

« La gestion des plans sociaux est devenue un énorme appareil utilisé pour faire de la politique, avec lequel les dirigeants des mouvements sociaux extorquent les gens avec des pratiques abusives, comme demander des retours d’argent, un pourcentage du plan, aller défiler et bloquer des rues. »

Déclaration publique de Dario Nieto, sénateur.

Et selon son idée, la blockchain pourrait effectivement réduire, voire totalement éliminer, ce phénomène. Comment ? C’est assez logique : la blockchain apporte des garanties sur la traçabilité des transactions. En conséquence, elle permettrait ici de créer un tout nouveau système de gestion où chaque versement d’aides sociales serait traçable. Plus moyen de tricher donc.

« Avec la Blockchain, l’argent quitte le ministère du Développement social pour aller directement au bénéficiaire, sans demander de contributions volontaires, sans faveurs telles que des contrôles de présence aux piquets ou aux marches. »

Déclaration publique de Dario Nieto, sénateur.

Cryptomonnaies

La province argentine de Mendoza fait rimer impôt avec crypto

Nathalie E. - 29 Aug 2022 - 16:30

L’administration de la province de Mendoza a lancé le 24 août un [...]

Lire la suite >>

Que ce projet soit adopté ou non, il montre que la blockchain peut servir à renforcer et à augmenter la transparence. Et ce dans de nombreux domaines.

Découvrez chaque jour un peu mieux Bitcoin, Ethereum et les cryptomonnaies ! Commencez à accumuler et trader vos premiers BTC et ETH en vous inscrivant sur FTX (lien commercial).

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche