Cryptomonnaies

Celsius – Plan de sauvetage vs « pas tes clés privées, pas tes cryptomonnaies »

19 Juil 2022 - 08:56

En quelques semaines, la société Celsius est devenue l’un des symboles de l’effondrement actuel du marché des cryptomonnaies. Mais également de la nécessité de se méfier des offres trop alléchantes, même si elles émanent de structures centralisées. Avec comme déclencheur, la perte d’ancrage du stablecoin UST et les conséquences dramatiques sur l’écosystème Terra que tout le monde connaît. Et une récente mise en faillite officielle qui pose de nombreuses questions quant au traitement que vont subir ses utilisateurs et leurs fonds numériques pris en otage dans cette affaire. Avec un plan de relance tout juste annoncé qui mérite quelques éclaircissements…

La société Celsius est officiellement en faillite depuis le 14 juillet dernier. Cela suite au dépôt d’une demande de protection auprès du tribunal des faillites de New York. Mais un blocage de tous les retraits de ses utilisateurs avait déjà été mis en place depuis le 13 juin dernier, en pleine tourmente post Terrapocalyptique. Un véritable coup dur pour cette plateforme, leader dans le secteur alors très lucratif de l’épargne crypto.

Des difficultés en grande partie à considérer comme la conséquence directe d’une exposition trop importante au stablecoin UST du projet Terra (LUNA). Avec des offres aux rendements improbables qui posent maintenant la question d’un remboursement de ces clients. Mais les choses ne sont pas aussi simples. Et entre obligations légales et législation floue au sujet des cryptomonnaies, un plan de relance vient d’être annoncé par l’entreprise. Cette dernière en train de demander « l’adhésion de sa communauté » pour pouvoir le mener à terme.

Celsius – Plan de relance enclenché ?

L’annonce est tombée il y a tout juste quelques heures. La société Celsius envisage de mettre en place un plan de relance afin d’essayer de sauver ce qui peut encore l’être. Et du côté de ses utilisateurs, cela concerne leurs fonds en cryptomonnaies toujours pris en otage dans cette affaire. Car les choses sont au moins claires dans ce domaine précis : ces dernières ne leur appartiennent plus, au profit de la société Celsius qui en est devenue la seule propriétaire légale. Et cela au moment même de leur dépôt sur sa plateforme dans des comptes de type Earn and Borrow, conformément à ses conditions de service (ToS). C’est-à-dire concrètement – et selon ses avocats – que Celsius est libre « d’utiliser, de vendre, de mettre en gage et de réhypothéquer ces fonds » comme elle le souhaite. Pas tes clés privées, pas tes cryptomonnaies…

Une réalité qui donne une tout autre tonalité à la récente déclaration de Celsius sur Twitter à propos d’un « plan de réorganisation. » Ce dernier présenté comme nécessitant une « adhésion de la communauté » de toute évidence déjà acquise… au sens propre du terme. Avec la création d’un comité mis en place par le US Trustee, en charge de la gestion des faillites sur le territoire des États-Unis. Cela afin de servir les intérêts de ses clients dans cette affaire. Car la récupération des fonds n’est visiblement pas d’actualité.

Cryptomonnaies

Laisser échouer les plateformes crypto en péril plutôt que de les renflouer

Nathalie E. - 22 Jun 2022 - 12:58

Alors que le marché crypto traverse une période difficile, mais attendue, la [...]

Lire la suite >>

Celsius – Rester positionné en « long »

Mais qu’est-ce que Celsius propose concrètement dans le cadre de ce plan de sauvetage ? De toute évidence, la possibilité pour ses clients de rester positionnés à la hausse (long) dans l’attente de jours meilleurs. Car le but est d’attendre la fin de l’hiver crypto pour envisager un retour à la hausse sur le marché des cryptomonnaies. Mais quelque chose de plus durable qu’un simple rebond technique. Et la possibilité pour Celsius de revendre ses avoirs et de liquider ses positions à des prix lui permettant de ne pas couler pour de bon. Et seulement ensuite de rembourser ses clients.

« Nous avons l’intention de déposer un plan qui offrira aux clients la possibilité de rester positionnés long avec leurs cryptos. »

Celsius

Et de fait, l’adhésion réclamée par l’entreprise concerne un accord tacite de ses clients pour ne pas essayer de retirer leurs fonds – plus exactement ceux de Celsius – avant ce retour à la hausse. Cela dans le cadre d’un recours légal complexe et hasardeux lorsqu’il s’agit d’une procédure de faillite. Même si cela peut prendre des mois (ou des années) avant de se concrétiser. Et dans le cas où ces derniers sont assez confiants pour envisager que ce scénario soit encore possible, car la tendance actuelle est plutôt à la débâcle chez les investisseurs.

Plateformes d'échanges

Sam Bankman-Fried - Certains exchanges crypto seraient "déjà secrètement insolvables"

Hugh B. - 29 Jun 2022 - 09:00

La situation que traverse le marché des cryptomonnaies est pour le moins [...]

Lire la suite >>

Un choix cornélien pour les clients de la société Celsius. Car attendre des jours meilleurs ne veut pas nécessairement dire que tout se passera bien. Mais au final pas plus que de réclamer des fonds à une entreprise dans l’incapacité de les restituer. Surtout si l’on considère qu’elle en est devenue la seule véritable propriétaire légale. Une affaire à suivre… Et une leçon à tirer !

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche