Chine :162 millions de dollars convertis en yuans numériques

 Chine :162 millions de dollars convertis en yuans numériques

Dans le cadre de son expérimentation de DCEP (Digital Currency Electronic Payment), la Banque centrale chinoise (POBC) aurait traité plus de trois millions de transactions d’une valeur de 1,1 milliard de yuans (162 millions de dollars).

Officialisation chiffrée des avancées du DCEP

La version numérique du renminbi officialise ses avancées par la voix du vice-gouverneur de la Banque centrale, Fan Yi Fei. En effet, selon une déclaration prononcée lors d’une conférence en ligne organisée par Swift lundi 5 octobre, celui-ci a livré le détail chiffré du projet pilote en cours. Des chiffres qui confirment bien la maturité de l’expérimentation que nous avons déjà maintes fois évoquée.

Concernant le portefeuille dédié dont l’interface avait incidemment fuité, 113 300 personnels et 8 859 portefeuilles numériques d’entreprise auraient été ouverts. La Banque centrale aurait aussi réalisé 6700 cas d’usage dans des domaines très divers. Une utilisation avérée aussi bien dans le paiement des factures, les services de restauration, le transport que dans les achats et les services gouvernementaux. Les tests portant notamment sur l’efficience des méthodes de paiement : reconnaissance faciale, codes-barres et tap & go.

La PBoC délivre ses données à partir des premiers essais effectués dans 3 gros centres urbains : Shenzhen, Suzhou et Xiong’an. Pour les autres zones sélectionnées ultérieurement, le vice-gouverneur précise juste que « des progrès positifs » sont en cours. Il a également confirmé que la ligne d’horizon de l’expérimentation du yuan numérique reste la vitrine mondiale des JO d’hiver de Pékin en 2022.

Fan Yi Fei a aussi fait savoir que 5000 travailleurs médicaux du district de Luohu à Shenzhen ont pu bénéficier de subsides en yuan nouvelle version. Récompensés pour leur contribution à la lutte contre le Covid-19, ils pourront dépenser leur « enveloppe rouge » chez des commerçants désignés.

Un plaidoyer pro CBDC (Central Bank Digital Currency)

Après son recensement assez précis des données de l’expérimentation, le vice-gouverneur s’est lancé dans un plaidoyer pro CBDC, en exhortant les autres Banques centrales à suivre le chemin de la numérisation des monnaies souveraines. Donner la priorité à l’émission centralisée de monnaies fiduciaires pour freiner le développement des monnaies privées, tel est son credo.

Ces dernières années, avec le développement de la technologie du grand livre distribué et des actifs cryptographiques, tels que le bitcoin, des pièces stables ont émergé et ont déclenché une nouvelle vague de concurrence tentant de tirer profit de la substitution de la monnaie fiduciaire en circulation. (…) Pour protéger la monnaie fiduciaire de ces actifs cryptographiques et sauvegarder la souveraineté monétaire, il est nécessaire que les banques centrales numérisent les billets de banque grâce aux nouvelles technologies.»

Fan Yi Fei, vice-gouverneur de la PBoC, 5 octobre 2020

Abandonnant les tonalités belliqueuses des derniers échos en provenance de la PBoC qui déclarait ouvertes les hostilités entre Etats pour gagner la bataille de l’émission de la première monnaie numérique souveraine, le vice-gouverneur affiche plutôt un esprit de corps avec les autres Banques centrales. Dans cette pacification affichée, le Bitcoin et autres cryptomonnaies redeviennent de fait la cible privilégiée.

Nathalie E.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,169