Bitcoin – La Chine pourrait perdre sa dominance sur le minage du BTC

 Bitcoin – La Chine pourrait perdre sa dominance sur le minage du BTC

La Chine détient à elle seule plus de 70% de l’industrie du minage du Bitcoin (BTC). Une donnée connue, mais qui reste volontairement balayée dans un coin de l’univers crypto. Tout simplement pour ne pas avoir à constater que cela pose un réel problème en termes de contrôle pour la cryptomonnaie censée être le fer de lance de la décentralisation et de la liberté. Mais il semble que les choses soient en train de changer dans le domaine.

La saison des pluies arrive dans la région du Sichuan. Elle correspond également à la saison des mineurs, dans cette zone du monde où l’électricité est bon marché lorsque les fortes précipitations font tourner les centrales hydroélectriques à plein régime. Une réalité qui se répète chaque année, si toutefois le gouvernement chinois ne vient pas interférer.

La Chine est actuellement l’eldorado du minage du Bitcoin (BTC). Une réalité qui peut prêter à sourire tant ce pays paraît aux antipodes de la philosophie liée à cette cryptomonnaie. Mais il n’est pas question d’idéologie dans le cas présent, mais de rendement. Et dans le domaine, il semble que la Chine commence à s’essouffler.

Migration des mineurs

Tels des cigognes, les mineurs se déplacent selon les opportunités que le climat et les ressources locales leur offrent. Et la chine semble ne plus être une zone aussi intéressante pour y construire son nid. En cause, le récent halving du Bitcoin, mais pas uniquement. Car même si la difficulté du minage s’est automatiquement ajustée à la baisse, d’autres données entrent en ligne de compte.

C’est ce que révèle une récente analyse de la société TokenInsight. Cette dernière se base sur la consommation électrique dédiée à l’activité des mineurs. Et elle indique une baisse de production significative sur le territoire chinois. Cette dernière serait passée de 75,63% en septembre 2019 à 65,08% fin avril de cette année. Dans le même temps, cette consommation augmente aux États-Unis, mais également au Kazakhstan, nouvelle destination de vacance des unités de minage. Le taux de hachage dans cette dernière zone a été multiplié par 4 depuis septembre 2019, pour atteindre plus de 6%.

Une réalité qui pourrait se confirmer en raison d’un matériel vieillissant utilisé par des fermes de minage chinoises qui peuvent encore réaliser des bénéfices avec lorsque la saison des pluies arrive. Mais qui posera un réel problème une fois cette période passée sur un halving qui lui n’a rien de saisonnier.

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,144