Coinbase se heurte au Brexit. Les utilisateurs doivent-ils s’inquiéter ?

Coinbase est une plateforme incontournable dans le domaine de la cryptosphère. Elle permet d’acheter des jetons que l’on peut qualifier de classiques, comme BTC, ETH, LTC et d’autres. C’est le point d’entrée de la plupart des traders et hodlers, qui transfèrent ensuite leurs fonds vers des plateformes d’exchanges ou une clef de type Ledger. Mais depuis hier soir, c’est aussi l’origine d’un e-mail énigmatique à l’attention de ses utilisateurs. Doit-on s’inquiéter ? 

La véritable force de Coinbase est son assise dans le milieu de la monnaie numérique. Elle figure en bonne place dans la liste des plateformes ayant une forte confiance auprès des acteurs de la scène crypto, au même titre qu’eToro ou Binance. Un passage obligé pour tout nouvel arrivant dans le domaine de cryptomonnaie.$

À propos de Coinbase

La plateforme offre des services clairs, accessibles et sérieux. C’est un outil de base dans le domaine de la cryptomonnaie. Et dans un univers où les arnaques sont courantes, la confiance est une denrée rare. En effet, ce sont des millions d’euros qui sont détournés chaque année dans le secteur, comme le rapporte régulièrement L’Autorité des Marchés Financiers française.

Sur Coinbase, un simple virement SEPA permet d’acheter vos premiers jetons pour entrer dans la danse. Cependant, cette sécurité se paye, car les frais que la plateforme engage sont élevés. À titre de comparaison, la plateforme Binance facture les dépôts en euros à 8 euros et les virements vers le compte bancaire 20 euros. Coinbase, quant à elle, prélève entre 1,49% et 3,99% sur chaque transaction, mais ne fait quasiment pas payer les virements vers et depuis votre compte en euros. Raison pour laquelle il est toujours utile d’avoir plusieurs plateformes à son arc !

classement-plateformes-trading-coinbase

Coinbase VS Brexit

Depuis 2017, le bureau européen de Coinbase se trouve à Londres. Le cadre légal du Royaume-Uni l’oblige, en temps qu’entité étrangère, à mettre en place un partenariat avec une institution financière locale, pour pouvoir installer son activité. La société CB Payments Ltd. a été créée dans ce but, sur le territoire anglais. Elle est la structure de Coinbase qui traite toutes ses transactions en monnaies numériques provenant d’utilisateurs de l’Union européenne.

Mais le Brexit est passé par là. Et ce choix géographique de Coinbase est devenu un vrai casse-tête pour le géant de la cryptomonnaie. En effet, un Brexit sans accord enfermerait l’entreprise CB Payments, Ltd. sur le sol anglais. Impossible de continuer à traiter des transactions provenant d’autres pays que le Royaume-Uni. Ou comment Coinbase se retrouve lié au Brexit contre sa volonté…

Une stratégie de sortie de crise

Depuis 2018 déjà, l’entreprise cherche une porte de sortie qui ne l’obligerait pas à transférer tous ses comptes d’utilisateurs vers un autre pays européen. Dans un mail envoyé à ses utilisateurs en septembre de cette année, le spectre d’une interruption des services de Coinbase avait été envisagé par l’entreprise elle-même, dans le cas d’un Brexit sans accord.

Fin 2018, un bureau de Coinbase a été ouvert à Dublin, en Irlande. Une nouvelle qui peut sembler entrer dans une stratégie de sortie de crise, mais qui pose quelques questions tout de même. En effet, lors de son installation au Royaume-Uni, Coinbase avait connaissance des risques liés au Brexit. Et Dublin est connu pour être une terre d’accueil favorable pour les grands groupes, en raison d’un régime fiscal avantageux. Google y a établi son siège européen. Alors, erreur stratégique ou bonne excuse pour déménager en terres plus favorables ? Le point positif dans cette histoire est que Coinbase communique sur cette actualité. La preuve en est ce mail, envoyé ce mardi 29 octobre en fin de journée à tous ses utilisateurs.

Nous vous avons récemment écrit pour vous expliquer nos projets concernant votre compte si le Royaume-Uni quittait l’UE le jeudi 31 octobre sans accord de retrait en place, notamment en ce qui concerne les services de monnaie électronique que nous fournissons.

À la lumière des derniers éléments du Brexit récemment approuvés par l’UE, nous continuerons à vous fournir des services de monnaie électronique depuis le Royaume-Uni. Nous restons en contact avec plus d’informations si la situation venait à changer.

coinbase Brexit

Il semblerait donc que, pour le moment, Coinbase reste en mesure de répondre aux attentes de ses utilisateurs européens. Pourtant, hier soir, bon nombre de possesseurs de tokens sur Coinbase se demandaient s’il ne fallait pas tout retirer pour ne pas risquer de voir ses fonds bloqués, dans le meilleur des cas. L’histoire de la cryptosphère est jalonnée de fermetures de plateformes sans aucun préavis et de mauvaises expériences, qui obligent à la plus grande prudence, même face à un leader dans le domaine. Gageons que Coinbase soit en mesure de résister à cette actualité et “restons en contact.”

➡️Suivre CryptoActu sur Telegram et sur Youtube

 

Commentaires

justo amet, elit. felis velit, odio Praesent luctus Praesent
35 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez