CoinGecko talonne CoinMarketCap

 CoinGecko talonne CoinMarketCap

Alors que les cryptomonnaies gagnent en popularité, les sites qui les recensent deviennent aussi plus fréquentés. Si CoinMarketCap a longtemps tenu le haut du pavé, CoinGecko, réputé plus indépendant, lui grignote du terrain.

CoinGecko sur les talons de CoinMarketCap

Lors du précédent bull market de 2017, l’agrégateur de données CoinMarketcap avait explosé son nombre d’utilisateurs. Il était le site incontournable pour suivre les variation de prix de son token préféré. Aujourd’hui et alors que le marché des cryptomonnaies est entré dans un nouveau cycle haussier, CoinMarketCap figure toujours en tête des ressources consultées mais il est talonné par CoinGecko. Du moins, si l’on en croit les courbes divulguées par le quotidien The Ken.

Plus visiblement, ce que l’on observe c’est que la fréquentation sur 6 mois du site-phare a notablement baissé tandis que celle du dauphin a augmenté dans des proportions plus qu’honorables. En effet, il a connu une croissance de son trafic de l’ordre de 135%. Un succès qui ne doit rien au hasard et qui est d’abord lié au rachat de son concurrent par Binance. Rachat qui a fait craindre une perte d’impartialité, illustrée peu de temps après l’acquisition par une grosse boulette du géant des exchanges. En effet, celui-ci en toute candeur…a placé le token natif de sa plateforme, le Binance Coin (BNB) en tête des jetons DeFi, avant de le retirer sous la pression du tollé provoqué.

Manipulation ou maladresse, le soupçon s’est répandu d’une accointance douteuse et qui n’a fait qu’empirer au moment du départ, au mois de septembre, de l’équipe de responsables en place. La cheffe par interim, Carylin Chan précisant dans une note de départ qu’elle espérait que le site «continuerait à défendre ses valeurs fondamentales de transparence, d’intégrité, de non-censure et de responsabilité » .

CoinGecko, une structure agile

Quoi qu’il en soit du fonctionnement quelque peu opaque de son concurrent, la progression de CoinGecko tient aussi à ses qualités intrinsèques. Petite structure légère de seize salariés, elle mise beaucoup sur la réactivité sachant que dans un univers changeant comme celui des cryptos, c’est un atout précieux. Aussi, CoinGecko intègre très vite les nouveaux jetons et veut développer des fonctionnalités plus approfondies pour engager les utilisateurs au-delà de la simple vérification des prix ou des détails financiers. Considérant la finance décentralisée (DeFi) comme le secteur le plus prometteur des cryptos, le site basé à Kuala Lumpur veut s’ y engager plus avant. Il a d’ailleurs déjà commencé à intégrer un tracker  pour surveiller les rendements des investissements dans les projets DeFi.

qui mise sur la DeFi

Ce n’est de fait pas un hasard si par l’intermédiaire de sa branche de capital-risque CoinGecko Ventures, il a investi exclusivement dans des services DeFi. Mais le hic, c’est qu’on sent pointer un risque non négligeable de conflit d’intérêt. Un danger vite balayé par le cofondateur Bobby Ong qui met en avant l’indépendance de sa société, sans investisseurs ni actionnaires, et la traçabilité de ses données.

CoinGecko n’est qu’un agrégateur de données. Nous affichons principalement les données de prix et de volume des jetons. Ces données sont agrégées à partir des différents échanges du marché, dont tout utilisateur peut vérifier l’intégrité des informations que nous affichons à partir de leur source d’origine. »

Un co-fondateur qui, soit dit en passant, refuse aussi de fournir des informations concernant les revenus de son site. Décidément, la transparence n’est pas une valeur cardinale au sein de l’écosystème… Malgré tout, si on peut s’interroger sur l’avenir de CoinGecko, on peut dire qu’aujourd’hui, il remplit bien son rôle de suivi et de collecteur de données en toute neutralité. Sera-ce suffisant pour détrôner le pionnier ? Peut-être, du moins tant que l’indépendance sera sa caractéristique première. Bobby Ong, bien sûr, n’en doute pas.

Nous avons réduit l’écart [sur CoinMarketCap] de manière significative cette année et sommes sur le point de les dépasser. La plupart des traders, investisseurs et utilisateurs de crypto-monnaies sérieux ont déjà fait le passage à CoinGecko cette année. »

On attend néanmoins la réaction d’un Binance assez habile pour mettre au point une stratégie de reconquête adaptée. CoinMarketCap ne se laissera pas distancer aussi facilement.

Nathalie E.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

1,404