CoinMarketCap – Mise à jour des metrics, fin du wash trading ?

Il y a plusieurs semaines, nous réalisions un dossier qui mettait en avant le fait que les volumes de trading affichés sur CoinMarketCap étaient globalement faux. La société qui s’occupe de classer les cryptomonnaies et les exchanges par capitalisation a donc décidé de réagir.

I. Des doutes sur les classements présents depuis des mois

Retour en détail sur les méthodes de classement des cryptomonnaies et des exchanges.

Retour en détail sur les méthodes de classement des cryptomonnaies et des exchanges.

Au passage de l’année 2019, les volumes sont devenus très élevés sur le marché. Il semblerait qu’on ait observé une recrudescence des phénomènes de Wash Trading. Le but étant de faire croire qu’un actif génère beaucoup de volume avec de fausses transactions. En fait, les ordres sur la paire de trading se multiplient, pourtant il n’y aurait aucun acheteur en réalité (ou très peu). Lors de notre enquête d’il y a plusieurs mois, certains analystes avaient même affirmé que 95% du volume affiché était faux.

Ce qu’il en résulte c’est que certaines plateformes donnent l’impression d’avoir plus de clients et de liquidités qu’elles n’en ont réellement et des cryptoactifs semblent être très populaires auprès des traders en affichant un gros volume d’échange alors que celui-ci est volontairement orchestré et n’est pas authentique. Dans un souci de transparence, il n’était pas possible de continuer de cette manière.

II. CoinMarketCap réagit enfin

La nouvelle du jour est que CMC vient de publier un communiqué se nommant : “Ranking metrics updated” expliquant le fait que de nouveaux éléments pour classer les exchanges et les cryptomonnaies sont testés et vont permettre des mises à jour importantes. L’objectif est de proposer une représentation plus juste de la hiérarchie des cryptodevises, mais également, à terme, de mieux référencer les plateformes d’échange en donnant moins d’importance à celles qui pratiquent le wash trading.

En fait, certaines cryptomonnaies se trouveraient trop haut dans le classement CMC, faussant l’intérêt réel des crypto-investisseurs sur un projet. L’agrégateur est donc en train de mettre en place un nouveau système de critères à réunir pour faire parti du Top 200 sur CoinMarketCap. Il faudra remplir 10 critères prédéfinis par le classificateur. Les cryptodevises qui ne les remplissent pas, risquent un fort décrochage de leur position, allant parfois jusqu’à 1000 places de perdues (sur 2500 cryptoactifs présents sur CoinMarketCap).

La méthodologie est précise, transparente, ainsi que publiquement communiquée par la société. Cette initiative devrait habiliter chaque cryptomonnaie à être “représentée de manière plus juste dans son classement sur la plateforme” et ça dès le 2 septembre prochain. Elle permettra une hiérarchie également plus objective, qui mettra en valeur les cryptoactifs réellement liquides.

Ce n’est pas tout, CoinMarketCap considère aussi les exchanges et va déployer un nouveau critère qui devrait s’attaquer au volume dès le mois de novembre 2019. Ce “metrics” sera juste et plus difficile à contourner d’après les éléments rapportés dans le communiqué. L’objectif est de mettre en avant les plateformes sans wash trading et les échanges de liquidités réels. Nous en apprendrons plus sur le sujet dans les prochaines semaines.

➡️Rejoins-nous sur Telegram pour encore plus d’actualités ici ⚡️
➡️S’abonner à notre contenu vidéo sur Youtube !

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

diam mattis felis Curabitur velit, venenatis, ut
29 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez