Comment optimiser un portefeuille avec 5 cryptomonnaies

 Comment optimiser un portefeuille avec 5 cryptomonnaies

Tout au long du mois de juin, le Trading du Coin va publier une série de vidéos présentant des tutoriels spécifiques en relations à l’optimisation des portefeuilles d’actifs. Une manière simple et ludique d’acquérir des compétences dans le domaine et de maximiser vos profits. Ces vidéos sont accessibles quel que soit le niveau, mais il est préférable de les suivre dans leur ordre chronologique. Une bonne manière de se former tout en sécurisant ses gains et en augmentant son capital.

Dans cette septième vidéo de la série, il est question d’approfondir l’optimisation d’un portefeuille qui contient cette fois 5 cryptomonnaies différentes. Cela fait suite aux précédentes vidéos qui ont permis de voir les points suivants : 

Comment optimiser un portefeuille
– Comment bien pondérer les actifs de son portefeuille
Quel est le portefeuille le plus optimal
– Comment diversifier son portefeuille pour diminuer le risque
– Comment optimiser un portefeuille avec Apple, Google et Facebook
– Un portefeuille vraiment optimisé avec Apple, Google et Facebook (solveur)

Une occasion de se poser la question de la manière d’investir ses fonds dans le domaine des cryptomonnaies, mais pas uniquement. Cela en réduisant les risques et tout en conservant un rendement le plus optimal possible. 

Les vidéos précédentes ont été l’occasion de tester la mise en place d’une optimisation maximale d’un portefeuille de deux actifs en définissant la bonne pondération de chacun d’entre eux. Il a ensuite été question d’en abaisser le risque à 3% en intégrant un actif sans risque de type obligations américaines. Mais cela a été fait de façon assez aléatoire. Raison pour laquelle il a ensuite été question d’utiliser un solveur pour rendre ces opérations plus efficaces en y intégrant le calcul du ratio de Sharpe.

Un portefeuille de 5 actifs

L’avantage de cette vidéo est qu’elle aborde la gestion d’un portefeuille de cinq actifs numériques. Elle fait suite à l’optimisation d’un portefeuille avec deux actifs, puis trois. Ce qui ouvre la voie à l’optimisation de portefeuilles pouvant par la suite contenir un plus grand nombre d’actifs sans grande différence de gestion. Sachant que la prochaine vidéo de cette série abordera l’option d’un portefeuille contenant une infinité d’actifs

Le portefeuille utilisé dans cet exemple contient du Bitcoin (BTC), de l’Ethereum (ETH), du LINK, du BNB et du Tezos (XTZ). Un choix qui s’explique en partie du fait d’un historique disponible assez important pour chacune de ces cryptomonnaies. Il sera cette fois-ci journalier, mais cela ne va pas changer grand-chose au niveau des formules. 

Le but est d’avoir en sa possession un historique commun propre à ces différents actifs qui ne va pas être modifié par une plus grande ancienneté de certains projets comme le Bitcoin par rapport à d’autres plus récents. Ce qui pourrait poser un problème au niveau de la performance prise en compte et du résultat final.

Une fois cet historique mis en place il faut de nouveau commencer par calculer le rendement de chacun des actifs présents dans ce portefeuille. Les étapes restent les mêmes que dans les autres vidéos. C’est ensuite le moment de calculer la performance de chacun d’entre eux. Cela permet d’obtenir le rendement journalier, l’écart type et le ratio de Sharpe.

L’importance de l’écart type

Dans le cas d’un portefeuille contenant principalement des cryptomonnaies l’écart type a une nécessité toute particulière et bien supérieure à celle qu’elle peut avoir dans le cas d’un portefeuille contenant des actions de types Apple, Google et Facebook. Cela en particulier par rapport au risque lié à cette combinaison d’actifs numériques qui est en rapport au fort rendement potentiel de cet univers. 

Une fois ces calculs effectués il est simple de constater que le LINK se détache très clairement des autres cryptomonnaies avec un ratio de Sharpe de 0,09, contre seulement 0,02 pour Ethereum (ETH). Rien d’étonnant cependant au regard des performances qu’il enregistre sur ces dernières années.

Il est simple ensuite de calculer la performance annuelle de chacune de ces cryptomonnaies. Cela permet de pouvoir raisonner en rendement et en écart type sur l’année. Une vision qui est plus parlante et qui pour le LINK donne un rendement de plus de 245% au lieu d’un 0,67% journalier

La mise en place de ces calculs permet déjà de dégager très clairement les différentes cryptomonnaies les unes par rapport aux autres en fonction de leur rendement et du risque qui y est associé. 

Covariance des différents actifs

Il est question maintenant de voir si grâce à la corrélation entre ces différents actifs il n’est pas possible d’augmenter le rendement tout en diminuant le risque. Pour cela il est nécessaire de remettre en place une matrice des covariances, comme expliquée dans la vidéo sur le portefeuille avec des actions Apple, Google et Facebook. Cette dernière doit également être annualisée. 

Il faut ensuite définir le poids de chacun des actifs de ce portefeuille. Cela va être réalisé selon 4 critères distincts. En premier lieu, la mise en place d’une solution équipondérée. Puis une option qui offre une maximisation des performances en imposant certaines contraintes. Ensuite une proposition qui va chercher à minimiser le risque au maximum tout en ayant la performance la plus élevée possible. Tout cela pour terminer avec la mise en évidence du portefeuille le plus optimal

Définir le portefeuille optimal

La structure est mise en place pour les cinq cryptomonnaies de ce portefeuille. Cela va permettre de définir dans la prochaine vidéo quel est le portefeuille qui aurait offert le meilleur ratio rendement / risque sur les deux dernières années. Mais comme cela a déjà été dit, cette information n’a pas valeur de prévision sur les années à venir. 

La prochaine vidéo sera de nouveau l’occasion d’utiliser le solveur dont la présentation avait été faite dans la précédente vidéo de cette série. 

[/sociallocker]

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,144