DeFi – Compound le protocole de prêt dynamique

 DeFi – Compound le protocole de prêt dynamique

La Finance Décentralisée (DeFi) est composée de multiples projets qui en font un outil de solutions financières de pointe au service de l’univers des cryptomonnaies. Après un peu plus de deux années d’existence, certains acteurs sont devenus centraux dans ce microcosme en pleine expansion. C’est le cas du protocole Compound qui occupe une place qui ne cesse de grandir actuellement. Il permet de gagner de l’argent avec les cryptomonnaies que l’on garde dans l’attente du grand jour. Mais qu’est-ce que c’est exactement ?

La Finance Décentralisée est une formule qui se veut accessible au plus grand nombre. Une volonté admirable qui fonctionne sur le papier, mais qui rencontre quelques difficultés dans la réalité. Car ses offres restent complexes pour celui qui ne prend pas le temps de s’y plonger sérieusement. Tout cela repose sur Ethereum (ETH), la Money Lego de ce monde en construction. Même si d’autres collatéraux ont été ajoutés depuis.

Malgré cette complexité, la DeFi est bien le lieu de la majorité des évolutions majeures dans le domaine des cryptomonnaies depuis un peu plus d’une année maintenant. Et il semble que 2020 puisse devenir celle de son déploiement à grande échelle. Cela si toutefois Ethereum réussit à résister à la pression que ce succès fait peser sur son réseau. Et que la DeFi arrive à résister aux nombreuses attaques auxquelles elle doit faire face. 

Le protocole Compound 

Au sein de cet univers se trouve la structure Compound. Une offre de prêt qui permet aux détenteurs de certaines cryptomonnaies de générer des revenus en les mettant à disposition de son protocole. Il s’agit d’une solution de type public qui peut être indifféremment utilisée par différents acteurs ou interfaces comme Zerion ou DefiSaver par exemple. Mais il existe bien une application propre à Compound

Le projet a été initié en 2017 par Robert Leshner et Geoffrey Hayes. Il était question de développer un protocole de prêt qui puisse fixer les taux d’intérêt de façon dynamique. La première version voit le jour fin 2018. Cela sera suivi d’une V2 en mai 2019 dont le principal atout sera de déployer les cTokens. Des jetons signifiant son investissement dans cette solution et censés être convertibles en une quantité croissante de la cryptomonnaie correspondante au fil du temps. Ce qui représente les bénéfices réalisés.

Le code du protocole et les smart contracts ont fait l’objet d’audits pour en vérifier la solidité et afin d’éviter toute possibilité de comportements malveillants. Un système de récompense est également mis en place pour les développeurs réussissant à identifier des bugs dans le protocole. Ce qui en fait une solution sécurisée au sein de la DeFi. 

Fonctionnement de Compound 

Il ne s’agit pas d’un système de paire à paire qui mettrait les utilisateurs en relation directe l’un avec l’autre. Cela se décline sous la forme d’un « liquidity pool » ou plus exactement une mise en commun des fonds pour créer des réserves qui sont disponibles pour faire fonctionner son offre. Chaque pool de jetons possède des caractéristiques propres à la cryptomonnaie concernée et surtout aux intérêts générés. Et il bénéficie de son cToken dédié, comme preuve d’engagement et source de bénéfices. Il s’agit tout simplement de jetons ERC20 reposant sur Ethereum. 

Il existe deux offres distinctes qui sont le prêt d’actifs en échange de la perception d’intérêts et de l’autre côté l’emprunt en échange de la mise en gage d’un collatéral d’une autre cryptomonnaie. Pour le moment ces offres concernent Ethereum (ETH) mais aussi le BAT, le DAI de MakerDAO, le REP, le stablecoin USDC, le ZRX et le Bitcoin enrobé version wBTC. Et la liste ne cesse de s’allonger.

Le principe se base sur l’offre et la demande en relation aux cryptomonnaies concernées. Et les taux d’intérêt sont calculés grâce à un algorithme qui se règle sur cette force du marché en temps réel. L’avantage est que les fonds placés dans cette formule ne sont pas bloqués et peuvent être retirés à n’importe quel moment. Ce qui constitue clairement l’un des avantages de ce projet. 

Le jeton COMP

Compound a rencontré un récent succès du fait du lancement de sa cryptomonnaie du nom de COMP. Un actif numérique qui entre dans le cadre de ce que l’on appelle le Liquidity Mining. Il s’agit pour résumer de générer des COMP lors de l’utilisation de services financiers de Compound. 

Cela s’inscrit dans une volonté de décentralisation de la gouvernance du protocole qui est une préoccupation centrale de l’équipe de développement et de l’univers crypto dans son ensemble. Car pour le moment, les 11 personnes qui gèrent le projet ont un pouvoir immense sur son fonctionnement

Ainsi le but du COMP n’est pas de collecter des fonds mais de donner un pouvoir à ses détenteurs. Il s’agit dont d’un token de gouvernance. Cela sous la forme de la prise de décisions et de la mise en oeuvre de changements qui ne passeront pas par l’équipe de développement. Il est question de responsabiliser la communauté autour de ce projet et de mettre en place une véritable gouvernance collective. Le COMP permet également de mettre en place un processus de procuration sur le vote d’un détenteur. 

Un succès au rendez-vous

Compound est le leader incontesté sur le marché monétaire décentralisé. Il représente actuellement une capitalisation boursière plus de 645 millions de dollars au moment de la rédaction de cet article. Le lancement récent de sa cryptomonnaie COMP l’a propulsé à la tête de la Finance Décentralisé, devant l’ancien leader MakerDAO qui pointe actuellement loin derrière à la seconde place avec 571 millions de dollars en poche.

Compound est définitivement le choix d’un engagement pour la décentralisation. En particulier du fait que son offre n’est pas forcément concurrentielle vis-à-vis de certaines offres plus classiques mais clairement plus contrôlées. Sa communauté travaille à rendre son protocole toujours plus indépendant de son équipe de création et même si cela est un processus de longue haleine, la volonté est bien réelle

Pour les joueurs, une manière ludique de s’inscrire dans cette aventure peut passer par PoolTogether et sa loterie garantie « sans perte. » Un système dans lequel il est possible de bloquer des cryptomonnaies en s’incluant dans un pool. Les gains réalisés sur la semaine sont ensuite reversés à un seul membre de l’équipe qui gagne ainsi une somme pouvant aller jusqu’à 1000$. Les autres ne perdent rien. Une formule intéressante pour les petites quantités de cryptomonnaies qui de toute manière n’auraient pas rapporté grand-chose à elles seules.

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont pas des conseils financiers.

1,155