Le premier ministre coréen s’inquiète de l’impact des cryptomonnaies sur la jeunesse

Face à l’intérêt croissant pour le marché des devises numériques, le Premier ministre sud-coréen a averti que celui-ci pourrait inciter les enfants à se livrer à des activités illégales.

Dans une déclaration publiée après une réunion ministérielle, le Premier ministre Lee Nak-yeon, a fait part de ses réflexions sur le marché des devises cryptographiques. Dans un texte traduit par CNBC, il déclare:

“Il y a des cas où de jeunes Coréens, y compris des étudiants, se précipitent pour gagner rapidement de l’argent et des monnaies virtuelles sont utilisées dans des activités illégales comme le trafic de drogue ou le marketing pyramidale pour les fraudes.”

Le ministre a ajouté que si la question n’était pas traitée, elle pourrait conduire à de “graves déséquilibres ou à des phénomènes pathologiques sociaux”.

Les commentaires du premier ministre interviennent à un moment où le marché de la monnaie numérique a connu une hausse record de sa valeur. Pas plus tard qu’hier, le Bitcoin avait franchi les 11 000 $, portant sa capitalisation boursière à 185,6 milliards de dollars, avant de fortement se rétracter.

Les régulateurs sud-coréens sont restés prudents vis-à-vis du marché des devises virtuelles. En conséquence, la Commission des services financiers du pays a interdit les offres initiales de pièces (ICO), suivant les restrictions similaires imposées par la Chine.

D’après livebitcoinnews

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

Partagez
Tweetez
Partagez
Advertisment ad adsense adlogger