Cryptomonnaies

Le cours des cryptomonnaies décroche violemment (-29% pour le Bitcoin)

22 Déc 2017 - 13:41

Après une augmentation massive du prix des actifs cryptographiques, la phase descendante du cours du Bitcoin initiée depuis quelques jours semble avoir fini par emporter avec elle tous les autres biens du même type.

-29% pour le Bitcoin, -43% pour le Bitcoin Cash, -35% pour l’Ether… les courbes du cours de la majorité des actifs cryptographiques s’assemblent et se ressemblent. Après une montée vertigineuse débutée mi-novembre, le marché des monnaies virtuelles semble amorcer une forte correction.

En 24 heures, la capitalisation générale de ce secteur a perdu près de 100 milliards de dollars dans un effet boule de neige qui semble impacter tous les jetons ayant cours.

Capitalisation globale des actifs cryptographiques (source: Coinmarketcap)

[adblockingdetector id= »5bbf1a00ae440″]

Une descente d’origines diverses

Divers événements peuvent expliquer cette correction ayant affecté la quasi-entièreté des devises.

L’échec du passage des 20 000 dollars pour le bitcoin. Le palier symbolique des 20 000 dollars pour le Bitcoin semble avoir eu raison de l’arrêt brutal de son ascension. Ce type de paliers, considéré comme trop haut pour s’en procurer par de potentiels acheteurs et assez élevé pour les vendeurs qui décident de retirer leurs bénéfices,  provoque très souvent un point de tension élevé dans la valorisation d’une monnaie. De très nombreux ordres de vente et de faibles ordres d’achat font généralement stagner ou baisser le cours d’un actif, et ce constat est d’autant plus flagrant quand il suit une forte montée. Le bitcoin semble avoir pris la seconde direction.

Capitalisation du Bitcoin (source: Coinmarketcap)

Débutée depuis le 17 décembre, il est probable que cette descente ait fini par emporter avec elle les autres actifs étant donné la très haute spéculation générale, et l’arrivée très récente d’individus en quête de rentabilité, ne faisant généralement pas la différence entre les différentes chaînes de blocs.

Un réseau surcongestionné. La très grande majorité des blockchains n’arrivent plus à suivre l’engouement et montrent par cette occasion leur incapacité totale de tenir leur promesse d’une utilisation globale. Un paiement en bitcoins avait pour but principal d’être beaucoup plus rapide et beaucoup moins cher qu’un virement. Actuellement, une transaction coûte 54 dollars -peu importe le montant à envoyer- et celle-ci prend généralement plusieurs jours. Un  dur retour à la réalité, qui empêche complètement une utilisation « normale » (comprenez pour faire des achats). C’est pour cette raison que la plateforme Steam a décidé récemment d’enlever le bitcoin de ses moyens de paiements.

Le piratage d’une plateforme de trading. La plateforme coréenne de trading Youbit a été victime d’un piratage informatique qui a mené à sa faillite. Cette plateforme, peu connue, ne peut expliquer à elle seule la chute des crypto-monnaies. C’est sans compter les divers articles de médias généralistes ayant fait un lien entre les deux faits.

Pas une première

Ce type de correction n’est cependant pas une première dans ce secteur particulièrement volatil. Depuis la création de Bitcoin en 2009, le marché a connu de très nombreuses phases de dépression plus ou moins importantes. La dernière remonte à début septembre (aussi visible sur la première courbe ci-dessus), à la suite ici aussi d’une forte ascension débutée deux mois auparavant.

En neuf ans d’existence, les monnaies virtuelles et autres actifs cryptographiques ont toujours réussi à passer outre ces corrections.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche