Une vidéo anonyme, postée sur YouTube, accuse de scam le site Crypto.com et sa carte de paiement VISA MCO

À grand renfort de communication et d’offres alléchantes, le site Crypto.com est en train de développer un système de cartes de paiement dédié aux cryptomonnaies. Jusque là uniquement disponible aux États-Unis et à Singapour, l’offre s’est ouverte à l’Europe et au territoire français il y a un peu plus d’une semaine. Et tout le monde en parle. Pas étonnant, puisque chaque personne qui vous propose la carte, et son lien de parrainage, touche la modique somme de $50. Un projet qui ressemble à une bonne opportunité. Peut-être même un peu trop ! Une vidéo, récemment postée sur YouTube sème le doute. 

La volonté d’avoir une carte de crédit VISA en relation à son compte crypto n’est pas une nouveauté. C’est une question cruciale dans l’univers de la monnaie numérique, en relation directe avec sa démocratisation. Des sites comme Wirex ou Coinbase offrent déjà ces possibilités. Il suffit d’avoir un compte approvisionné sur ces plateformes et de commander la carte. Mais des frais importants s’appliquent, de l’ordre de 2,49% sur chaque transaction pour la carte Coinbase, par exemple.

Carte visa MCO Crypto.com

La carte VISA MCO de Crypto.com

Le principe de la carte VISA MCO de Crypto.com repose sur le principe du “staking,” ou stockage en français. Cela implique de bloquer une certaine somme d’argent, en jetons MCO, en fonction de la carte souhaitée et pour une durée minimum de 6 mois. Une fois ce délai passé vous pouvez reprendre possession de vos fonds, mais dans ce cas vous perdez les avantages liés à ce stockage. Le MCO est la monnaie propre à la plateforme Crypto.com et s’échange actuellement pour environ 4,39$ l’unité. La somme bloquée peut varier de 50 MCO (environ 200€) à 50 000 MCO (environ 200 000€), pour le modèle le plus onéreux. Il existe également une carte gratuite, mais qui ne bénéficie pas des avantages des autres cartes de type platinum.

Carte VISA MCO Crypto.com

Un système de parrainage très incitatif

Lorsque vous prenez votre carte, vous recevez instantanément une “remise” de $50, et votre parrain empoche la même somme de son côté. Une offre qui vous permet de rapidement rembourser vos frais engagés, si vous trouvez assez de contacts pour vous prendre à votre tour comme parrain. De nombreux sites de cryptomonnaies et chaînes YouTube “offrent” leurs liens d’affiliation pour entrer dans la danse, à coup de $50 par filleul. C’est l’argument principal des détracteurs du projet.

Selon eux, il s’agit d’une pratique qui doit attirer la méfiance, car cette incitation financière peut prendre le pas sur une véritable étude du projet et peut anesthésier l’esprit critique des personnes concernées. C’est en tout cas la stratégie de Crypto.com d’après certains analystes.

Un projet qui ne fait pas l’unanimité

C’est par le biais d’une vidéo, postée sur YouTube le 4 novembre, sous le nom de Nakamoto Revolution, qu’un avis défavorable au projet de carte VISA MCO a été exposé. Une enquête qui reste encore très intimiste, puisque visionnée moins de 500 fois au moment où cet article est écrit. Elle pose cependant bon nombre de questions importantes qui méritent de s’y intéresser de près. 

Il est important de préciser que nous ne validons pas le contenu, et en particulier les accusations directes de cette vidéo, en la publiant ici. Nous ne faisons que relater ses dires. Par ailleurs la vidéo cite CryptoMatrix, un créateur de contenu crypto que nous soutenons pour son travail assidu et quotidien dans le milieu crypto francophone.

“Nos outils et nos réseaux nous permettent d’avoir accès à des informations confidentielles et restaurer des données même si elles avaient été effacées pour vous témoigner la plus stricte vérité, ici, sur Nakamoto révolution.”

Une voix métallique et anonyme expose des faits. Cela commence par la présentation du fondateur de Crypto.com : Kris Marszalek. Dans le cadre de son parcours professionnel, il a été à la tête de la société Ensogo. Cette dernière aurait été impliquée dans une histoire de fraude en 2016. À la suite de quoi il a monté, en 2017, le projet Monaco Coin (MCO), une ICO qui lèvera plus de 26 millions de dollars. Cette entité deviendra Crypto.com en juillet 2018, avec le rachat du nom de domaine pour la somme de 12 millions de dollars. Un investissement très onéreux, mais efficace, pour jouer directement dans la cour des grands.

L’importance de se renseigner avec des intervenants de qualité

Par ailleurs, pour une présentation officielle du service, nous vous proposons de suivre CryptoMatrix qui offre une analyse et une présentation qualitative du projet. Tous les projets crypto ne font jamais tous l’unanimité et il y a de nombreux détracteurs partout dans le monde. Cependant, en tant que lecteur assidu de CryptoActu, il est important pour vous de toujours savoir démêler le vrai du faux, faire vos propres recherches. C‘est d’autant plus important dans un secteur comme celui des cryptomonnaies. En effet, les scams et arnaques sont récurrents, il vous faut donc suivre des intervenants de qualité comme CryptoMatrix qui propose une analyse quotidienne de l’écosystème.

Est-ce une Pyramide de Ponzi ?

La vidéo met en avant ce qu’elle considère comme la mise en place d’une pyramide de Ponzi. Illégal en France, il s’agit est un montage financier frauduleux qui consiste à rémunérer les investissements des clients essentiellement par les fonds procurés par les nouveaux entrants. Une arnaque classique dans l’univers des cryptomonnaies que l’on a du mal à ne pas faire coller avec la stratégie de Crypto.com. Sous ce nouvel éclairage, le fait que chaque parrain reçoive $50 lorsqu’il amène un nouveau “client” qui doit payer, au minimum, 200€ pour rentrer dans la partie, déclenche certaines alertes. Il faut également prendre garde aux vidéos qui sont très négatives sur un crypto-projet, en effet, nous ne connaissons pas les motivations des personnes derrière ce type de contenu et leurs intentions.

Cette vidéo est bien sûr à prendre avec un certain recul et moins de vulgarité n’aurait pas nui à son contenu. Il n’en reste pas moins que les éléments apportés sont troublants. Leur lecture, sous cet angle différent, permet d’offrir une nouvelle approche sur une stratégie de communication qui incite à faire entrer tous ses contacts dans l’aventure, avant même de vérifier la solidité du projet. Cela ne veut pas dire que nous considérons que le développement des cartes visa MCO de Crypto.com est une arnaque car il reste en réalité important de rappeler que tout ce qui a l’air trop beau mérite une seconde vérification approfondie. Nous vous incitons donc à vous renseigner de votre côté et par vous même avant d’investir de l’argent dans un projet de ce type.

➡️Suivre CryptoActu sur Telegram et sur Youtube

Commentaires

Praesent in nunc dolor. risus venenatis
27 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez