Qu’est-ce qu’il se passe dans la CryptoSphère ? (2 au 5 septembre 2019)

La domination du Bitcoin atteint 70%, Burger King vous permet de payer avec du BTC, la présidente du FMI, Christine Lagarde, encourage une réglementation ouverte des cryptomonnaies, et d’autres nouvelles…

🔘 Le champion de boxe philippin Manny Pacquiao lance sa propre cryptomonnaie.

Le champion et célèbre boxeur philippin Manny Pacquiao a lancé sa propre cryptomonnaie avec le soutien financier d’investisseurs privés, tels que l’ex-joueur de Liverpool et star du football anglais Michael Owen, ainsi que le Sheikh Khaled bin Zayed al-Nahyan (membre de la famille dirigeante d’Abu Dhabi).

🔘 Binance lance 2 plateformes de trading de futures en test.

Binance a lancé deux plateformes de trading de futures (contrats à terme) appelées Futures A et Futures B en tant que tests, permettant aux clients de Binance de participer à une compétition de trading simulée. Les gagnants recevront un total de 10 000 BNB, d’une valeur approximative de 216 000 $.

🔘 Craig Wright conteste l’ordonnance de la cour l’obligeant à payer 500 000 BTC.      

Le créateur autoproclamé du Bitcoin, Craig Wright, veut contester une récente ordonnance de la cour l’obligeant à payer 500 000 Bitcoins à la succession Kleiman. L’avocat de Wright, Andres Rivero, a déposé un document auprès de la United States District Court, demandant une prolongation de 14 jours pour déposer une requête auprès du juge, contestant l’ordonnance rendue par le magistrat Reinhart.

🔘 Achetez des Bitcoins proclame un expert, alors que l’Argentine impose une limite de 10 000 $ pour les citoyens.

L’Argentine a rétabli le contrôle des capitaux, limitant ainsi la liberté des citoyens et des entreprises à acheter des devises étrangères. En effet, le peso argentin (ARS) subissait des pertes écrasantes face aux principales devises fiat, telles que le dollar américain. Preston Byrne (avocat spécialisé crypto), a twitté “Buy Bitcoin” après la nouvelle.

🔘 VanEck, SolidX va offrir un ETF Bitcoin limité pour les institutions via une exemption.

Suite à un autre retard sur les fonds négociés en bourse (ETF) Bitcoin, les gestionnaires d’actifs VanEck et SolidX prévoient d’offrir une version limitée de leur ETF Bitcoin aux investisseurs institutionnels, en utilisant une règle qui exempte les actions de l’enregistrement des titres. Par conséquent, les actions pourront être vendues uniquement à certains investisseurs institutionnels.   

🔘 La dominance du Bitcoin atteint 70% alors que Keiser avertit que les Altcoins ne s’en remettront pas.

Le Bitcoin détient aujourd’hui la part la plus élevée du marché global crypto depuis qu’il a battu son propre record en 2017, représentant 70,5% de la capitalisation boursière totale. Cela a déclenché des avertissements de la part des traders et des analystes, tels que Peter Brandt et Max Keiser, l’hôte de RT, qui a de nouveau déclaré que les altcoins ne se remettraient jamais de cette récession.



🔘 Burger King en Allemagne vous permet de payer vos commandes à emporter avec du Bitcoin.

La version allemande de la célèbre chaîne de fast-food Burger King accepte désormais les paiements en Bitcoin sur son site Web de livraison ainsi que sur son application mobile. Cependant, il n’est pas clair si le Bitcoin est également accepté dans les restaurants physiques Burger King en Allemagne, qui ont plus de 600 établissements dans le pays.   

🔘 Pompliano : Satoshi devrait gagner le prix Nobel de la paix pour l’invention du Bitcoin.

Anthony Pompliano, investisseur américain et cofondateur de Morgan Creek Digital Assets, a fait valoir que Satoshi Nakamoto devrait recevoir le prix Nobel de la paix pour avoir inventé le Bitcoin.

Satoshi devrait gagner le prix Nobel de la paix. Nous avons enfin une monnaie qui peut prendre le statut de réserve mondiale sans que personne n’ait à s’engager dans la violence.”     

🔘 PwC Luxembourg acceptera le Bitcoin à partir d’octobre 2019.

PwC Luxembourg, filiale de la deuxième plus grande société de consulting professionnel dans le monde, commencera à accepter les paiements en BTC à partir du 1er octobre 2019, exprimant ainsi sa confiance dans la principale cryptomonnaie, qu’elle désigne comme le “premier mécanisme de paiement peer-to-peer sans compromis et basé sur un modèle fiduciaire décentralisé“.

🔘 Christine Lagarde, présidente du FMI, encourage une réglementation ouverte de la cryptomonnaie.

Christine Lagarde, candidate à la présidence de la Banque Centrale Européenne (BCE) et présidente du Fonds Monétaire International (FMI), a déclaré le 4 septembre que les banques centrales et les superviseurs financiers devraient protéger les consommateurs mais aussi être ouverts aux innovations telles que les cryptomonnaies.



🔘 Le Burundi interdit le trading de cryptomonnaies en raison de l’absence de protection des utilisateurs.

Comme Bloomberg l’a rapporté le 4 septembre, certains citoyens burundais ont exhorté le gouvernement de prendre des mesures concernant le trading de cryptomonnaies après avoir perdu de l’argent en traitant avec des devises numériques. Le gouvernement a par la suite interdit l’activité, expliquant qu’il ne peut pas assurer une protection appropriée des utilisateurs.

🔘 TruTrace s’associe à Deloitte pour suivre le cannabis à l’aide de la blockchain.

TruTrace lance son produit StrainSecure en partenariat avec Deloitte. Le système en question aurait recours à la technologie blockchain pour suivre le cannabis, de sa graine à la vente, afin de garantir que les clients et les détaillants connaissent l’historique du produit.

🔘 Pas de AltSeason jusqu’à ce que le Bitcoin franchisse la barre des 20 000$, dit le gérant du fonds d’investissement Clark.

Cantering Clark, gestionnaire de fonds de couverture et cofondateur de Blockroots, s’interroge sur l’état général du marché et sur la reprise éventuelle des altcoins. Il pense qu’il faudrait que le BTC dépasse son ATH à 20 000$.

➡️En collaboration avec TheCryptomath qui fournit un résumé quotidien sur Telegram
➡️Pour suivre CryptoActu sur Telegram : https://t.me/CryptoActuCom ⚡️

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

leo. Praesent at id dolor sem,
34 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez