Qu’est-ce qu’il se passe aujourd’hui dans la CryptoSphère ? (Actus du 16/08/2019)

Le prix du BTC rebondit au-dessus de 10 000 $, un système de Ponzi de 3 milliards de dollars est présumé s’être débarrassé de Bitcoins par centaines, Craig Wright accusé de fraude, Ripple, et d’autres actualités…

🔘 Le prix du Bitcoin retourne au-dessus de 10 000 $ en raison d’un rebond technique haussier suivant une baisse continue de 11 400$ à 9 400$.

Le Bitcoin a regagné la zone des 10 000 $ hier, quelques heures seulement après avoir atteint un creux aux alentours des 9 400 $, comparativement au creux de 9 300 $ enregistré à la fin juillet. La volatilité est assez forte, l’indicateur Fear and Greed annonçait une extrême Fear (peur) avec un score de 13/100, il est aujourd’hui de 31. Pour plus d’analyses sur le cours du Bitcoin : https://t.me/CryptoActuCom

🔘La vente massive de Bitcoins collectés par un système pyramidal de Ponzi chinois (3 milliards de dollars) pourrait être la cause de la forte baisse de prix observée ces derniers jours et du ralentissement du marché des cryptomonnaies.

L’effondrement présumé du système de Ponzi, PlusToken, basé en Chine pourrait expliqué la baisse des cours. En effet, il se pourrait qu’il soit en train de liquider une partie des 3,5 milliards de dollars des cryptomonnaies volées sur les plateformes d’échange.

🔘 Il est temps de planifier un plan ₿, selon VanEck Exec, alors que les obligations à rendement négatif atteignent 15 milliards de dollars.

Selon la DeutscheBank, 27 % des obligations mondiales négociées sont aujourd’hui à rendement négatif, de sorte qu’elles devront rembourser moins que leur coût initial. Cela représente une dette de 15 milliards de dollars. Comme l’a indiqué le directeur des actifs numériques de VanEck, Gabor Gurbacs.  C’est l’heure d’un plan ₿ !“.

🔘 Développeur Bitmessage : Craig Wright a falsifié des documents sur la création du Bitcoin.    

Jonathan Warren, développeur de la messagerie P2P Bitmessage, a témoigné contre l’informaticien australien Craig Wright, déclarant que certains des documents de Wright utilisés dans un récent procès avaient été falsifiés. Warren a déclaré : “Quelque chose a été falsifié. Soit la date a été truquée, soit la capture d’écran a été truquée. Parce que Bitmessage n’était pas sorti à l’époque en octobre 2012.

🔘 XRP pourrait chuter de 20%, selon le trader accusant Ripple de manipuler le marché.

Dans une série de tweets, Peter Brandt a accusé l’émetteur et principal détenteur des tokens XRP, Ripple, de manipuler le cours. Il affirme que même le niveau actuel de 0,26 $ est le résultat d’une intervention manuelle et contrôlée de la part de Ripple, et non des forces naturelles du marché. Si la pratique échoue, le token pourrait perdre de nouveau 20% de sa valeur.

Les actus encore plus fraîches (seulement quelques heures) :

🎈La presse hongkongaise accepte le BTC comme moyen de paiement

Soutenir la presse hongkongaise en crypto, c’est désormais possible avec un système de donation qui accepte les Bitcoins sur le site officiel du média hongkongfp.com. Au niveau technique, BitPay est utilisé. On peut s’interroger : le Bitcoin est-il la monnaie phare des prochaines révolutions, de par son idéologie et son fonctionnement ?

🎈Coinbase Custody est le leader auprès des investisseurs institutionnels

Brian Armstrong, le CEO de Coinbase, vient d’annoncer qu’entre 200 et 400 millions de dollars sont déposés chaque semaine en cryptomonnaies par des investisseurs institutionnels sur sa plateforme. Au total, déjà 7 milliards de dollars de cryptoactifs seraient concernés pour un total de 120 clients. L’exchange vient de finaliser l’acquisition de Xapo, une solution asiatique pour stocker ses cryptomonnaies, offrant une carte de débit pour les dépenser ensuite.

➡️En collaboration avec TheCryptomath qui fournit un résumé quotidien sur Telegram

➡️Pour suivre CryptoActu sur Telegram, c’est par ici : https://t.me/CryptoActuCom ⚡️

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

41 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez