Cryptomonnaies

Cryptomonnaies – Le stockage privé est un « droit humain fondamental »

14 Nov 2022 - 09:00

La crise que traverse actuellement le secteur des cryptomonnaies est sans précédent. Et elle implique, une nouvelle fois, l’effondrement de structures centralisées en train d’entraîner avec elles tout un écosystème censé ne pas l’être. Une situation qui oblige à remettre au centre de cette économie numérique quelques fondamentaux visiblement oubliés. Comme le stockage privé (self custody) que Changpeng Zhao et Michael Saylor ne manquent pas de rappeler comme indispensable.

Difficile de sortir de cet état de choc déclenché par l’effondrement aussi soudain que définitif de la plateforme FTX durant la semaine passée. Au point de ne plus rien ressentir vis-à-vis de son hack intervenu durant le week-end et dont le préjudice est estimé à plusieurs centaines de millions de dollars. Une situation qui indigne les acteurs historiques à l’origine de la construction de de cet écosystème. Car même si Sam Bankman-Fried a fait n’importe quoi, certaine règles de base n’ont pas été respectées par les investisseurs.

Plateformes d'échanges

Le fiasco de FTX est "un cadeau pour les détracteurs de Bitcoin"

Nathalie E. - 11 Nov 2022 - 11:58

Dans un long fil twitter, le cofondateur de Kraken, Jesse Powell, a laissé [...]

Lire la suite >>

Changpeng Zhao défenseur du stockage privé

L’ampleur critique de la situation actuelle peut se résumer à cette simple affirmation de Changpeng Zhao (CZ), fondateur de la plateforme Binance. En effet ce dernier s’est fait l’improbable défenseur du stockage privé des cryptomonnaies durant le week-end. C’est-à-dire en dehors de structures comme la sienne avec lesquelles il est impossible d’interagir à l’aide d’un portefeuille de type MetaMask. Et, comment dire… dans le contexte actuel cette recommandation de sa part n’a rien de véritablement rassurant !

« La garde personnelle est un droit humain fondamental. Vous êtes libre de le faire à tout moment. Assurez-vous simplement de le faire correctement. Recommandez de commencer avec de petites quantités pour apprendre d’abord la technologie/les outils. Ici, les erreurs peuvent être très coûteuses. »

Changpeng Zhao

Une déclaration soutenue également par Michael Saylor, ex-PDG de la société MicroStrategy devenu maximaliste du Bitcoin à plein temps. Car lors d’une interview réalisée en marge de la conférence Pacific Bitcoin de la fin de semaine dernière, il affirmait également que « si vous ne pouvez pas conserver vous-même vos cryptomonnaies, il n’y a aucun moyen d’établir un réseau décentralisé. » Une sorte d’évidence qui n’est pourtant pas assez respectée. Il suffit de voir le carnage déclenché par l’affaire FTX dans les rangs d’investisseurs crypto incapables de récupérer leurs fonds déposés sur cet exchange.

Un mouvement d’auto-garde (self custody) qui vient d’ailleurs d’atteindre un taux historique, selon les données publiées par Glassnode. Car « suite à l’effondrement de FTX, les investisseurs Bitcoin ont retiré des BTC en auto-garde à un taux historique de 106k/mois. » Ce qui n’était arrivé qu’à trois reprises par le passé, en avril et novembre 2020, ainsi qu’en juin-juillet 2022. Prise de conscience ? Pour le moment il s’agit certainement plus de panique…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche