Bank of America et JPMorgan bloquent l’achat de bitcoins par carte de crédit

Mise à jour 06/02/18: Modification du titre, voir commentaires

Un nombre croissant de banques américaines qui proposent des cartes de crédit décident de ne plus permettre l’achat de cryptomonnaies.

JPMorgan Chase & Co, Bank of America et Citigroup ont annoncé l’interruption des achats de bitcoins et d’autres devises cryptographiques avec leurs cartes de crédit.
JPMorgan, décrétant cette interdiction dès aujourd’hui, ne veut pas du risque de dette associé aux transactions, a déclaré Mary Jane Rogers, porte-parole de la société.

Bank of America a commencé à décliner les transactions avec des échanges cryptographiques connus vendredi. La politique s’applique à toutes les cartes personnelles et d’affaires, selon une note de service, mais n’affecterait pas les cartes de débit. À la différence des cartes de crédit, les cartes de débit ne peuvent pas entrainer de découvert.

Citigroup a pour sa part déclaré arrêter lui aussi les achats de devises virtuelles via ses cartes de crédit. « Nous continuerons de revoir notre politique au fur et à mesure que ce marché évoluera », a déclaré Jennifer Bombardier, porte-parole de la compagnie.

Ces annonces interviennent à un moment de grande suspicion de la part des grands groupes. Facebook a depuis quelques jours interdit toute publicité faisant référence aux cryptomonnaies.

Les volumes transfrontaliers sur le réseau Mastercard – une mesure des dépenses des clients vers l’étranger – ont augmenté de 22 % cette année d’après la firme, alimentés en partie par les clients qui utilisent leurs cartes pour acheter des devises numériques . L’entreprise a prévenu que la tendance commençait déjà à ralentir à mesure que les cours baissaient.

De telles mesures additionnées à celles déjà en place, rendent de plus en plus difficile l’achat de devises cryptographiques par des particuliers. Toutefois, les paiements par virement bancaire (qui ne peuvent engendrer de découvert) seraient toujours possible pour les clients de ces banques.

D’après bloomberg

En rapport avec votre lecture

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

  • Thegeorgio

    Bonjour,

    Ce commentaire s’adresse directement à l’auteur de cet article. Il est dangereux de modifier le contenu d’un article pour en faire un titre accrocheur ! En effet dans ce Titre vous parlez de carte bancaire.
    Alors que dans l’article il est précisé que cela n’affecterai que les carte de crédit.
    Deja en France le système de cartes de crédits est bien moins répandu qu’aux Etats Unis.
    Cette nouvelle affecte beaucoup moins le continent Européen que le continent Américain.
    Chez nous les cartes bancaires fonctionnent généralement à débit voir débit différé.
    L’achat de crypto monnaies par carte bancaire n’est donc pas remis en cause.
    Seulement le fait de contracté des crédits pour le faire et de plus en utilisant une carte spécial pour cela.
    Donc écrire en titre que l’achat de crypto en carte bancaire est bloquée est abusif et a part semer la panique au sein de la communauté ne sert à rien !
    Il voudrai mieux déjà informé sur la différence entre une carte de crédit et une carte de débit et sur l’utilisation différentes de celles ci suivant nos continents puis enfin amener la news qui est de surcroit plutôt une bonne chose !

    • CryptoActu

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. Notre titre n’avait pas pour vocation d’être tendancieux, et a été utilisé (à tort) pour éviter les redondances. L’article expliquait bien la différence notable entre une carte de «crédit» et une carte de « débit ». Nous l’avons donc modifié.

      • Thegeorgio

        Super réaction ! Et très rapide en plus . Merci

Advertisment ad adsense adlogger